Skip to main content

Moment clé, match no 5 : Crosby donne le ton en provoquant une punition

Son jeu tôt dans le match mène à un but rapide en avantage numérique contre les Predators

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

PITTSBURGH - Il est rare que le tournant d'une rencontre se produise après 33 secondes de jeu.

Il pourrait être débattu que ce n'est pas non plus ce qui s'est produit dans le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley entre les Penguins de Pittsburgh et les Predators de Nashville. 

Mais avec la manière dont le capitaine des Penguins Sidney Crosby a dominé une rencontre remportée 6-0, ce qui donne une avance de 3-2 à Pittsburgh dans cette série quatre de sept, il est difficile de ne pas considérer sa première présence comme un précurseur de ce qui allait suivre.

Crosby a forcé le défenseur des Predators Ryan Ellis à écoper d'une punition à 0:33 en se faufilant entre les arrières de Nashville avant de décocher un tir qui a touché le poteau derrière le gardien Pekka Rinne, il a ensuite préparé le premier but du match réussi par le défenseur de Pittsburgh Justin Schultz sur le jeu de puissance qui a suivi.

Le pointage n'était alors que de 1-0, mais l'excellence démontrée de Crosby sur ce jeu laissait entrevoir que d'autres exploits allaient suivre.

Et ce fut le cas, alors que Crosby a amassé deux autres mentions d'aide pour rapprocher les Penguins à un gain d'une deuxième conquête de suite de la Coupe Stanley. Ils auront une première chance d'en finir dans le match no 6 à Nashville dimanche (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC, SN).

« Dès la première présence, a noté l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan, nous avons pu voir sa détermination et sa soif de victoire. »

0:30

Le défenseur des Penguins Justin Schultz a devancé l'attaquant des Predators Viktor Arvidsson pour la rondelle près de la ligne rouge et il pivote pour la pousser devant lui vers Guentzel, qui venait de sortir de la zone adverse pour annuler un hors-jeu potentiel. Crosby a effectué un virage à la ligne rouge et a accéléré à l'approche de la ligne bleue des Predators, et il reçoit la passe parfaite de Guentzel au moment où il franchit cette dernière.

« Lorsqu'il s'amène à pleine vitesse, a mentionné Guentzel, il peut faire des choses dangereuses. »

0:31

Crosby n'était accompagné d'aucun de ses coéquipiers alors qu'il entre en zone ennemie avec les défenseurs des Predators Ellis à sa gauche et Roman Josi à sa droite. Crosby est également pourchassé par l'attaquant des Predators James Neal au début de la séquence, mais avec deux joueurs entre le capitaine des Penguins et le filet, il ralentit et laisse la défensive de défenseurs étoiles se charger de lui.

On peut difficilement blâmer Neal, puisque la situation ne s'annonce pas comme étant dangereuse pour les Predators. Sauf que c'est Crosby qui transporte le disque, alors le potentiel qu'une situation devienne dangereuse augmente naturellement.

« Bien des choses qu'il parvient à réaliser semblent impossibles, a indiqué Schultz. Il est tellement talentueux et crée tellement de choses pour nous, et il volait sur la glace ce soir. »

0:32

Crosby place la rondelle sur son côté fort alors qu'il s'approche d'Ellis, avant de rapidement ramener le disque sur son revers lorsqu'il coupe vers le centre de la glace. Pendant ce temps, Josi observe le jeu se dérouler depuis la droite de Crosby et ne se trouve pas dans une bonne position pour venir en aide à son partenaire si Crosby parvient à le déborder. 

Ellis voit Crosby utiliser son revers et tente de harponner le disque. 

En faisant cela, Ellis s'est compromis.

Video: NSH@PIT, #5: Crosby frustré par le poteau

« J'avais un peu de vitesse et j'ai profité d'un jeu rapide, a raconté Crosby. Je ne savais pas avec certitude s'ils allaient tenter de réduire l'espace entre nous ou s'ils allaient reculer. J'avais le sentiment qu'ils cherchaient peut-être à réduire l'espace, alors j'ai simplement tenté de transporter la rondelle au filet. »

Crosby revient immédiatement sur son côté fort et pousse le disque sous le bâton tendu d'Ellis et derrière lui. Alors que Crosby accélère, Ellis est forcé d'agripper sa hanche gauche dans une tentative futile de le ralentir. Crosby repousse Ellis avec son bras gauche tout en conservant le contrôle de la rondelle avec la main droite sur son bâton, alors que Josi réalise finalement qu'il est trop loin derrière le jeu, ce qui le pousse à étendre son bâton pour tenter d'aider Ellis, mais il est beaucoup trop tard.

« Il s'agit d'un très bon joueur qui effectue un très bon jeu, a résumé l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Nous devons être meilleurs, de toute évidence, car nous ne nous sommes pas bien défendus sur cette séquence et ils ont obtenu un avantage numérique. »

0:33

Crosby laisse traîner sa jambe gauche alors qu'il laisse Ellis derrière lui, mais il parvient instinctivement d'un mouvement fluide à faire pivoter le haut de son corps à sa droite pour empêcher Josi d'atteindre la rondelle, alors que l'arbitre lève le bras afin de signaler une punition à Ellis. 

« Il est tellement fort sur ses patins, et il a été en mesure de se servir de cela pour obtenir une mini-échappée et une chance de marquer, a déclaré le compagnon de trio de Crosby Conor Sheary.

Alors que Crosby tombe finalement sur son genou gauche, le gardien des Predators Pekka Rinne se trouve déjà sur ses genoux alors qu'il voit le tir de Crosby passer par-dessus son épaule droite avant de s'écraser sur le poteau derrière lui. 

0:50 

Arvidsson touche à la rondelle et le jeu s'arrête alors que l'officiel annonce une punition pour avoir retenu aux dépens d'Ellis.

En voir plus