Skip to main content

Moment clé, match no 4: Pekka Rinne garde les siens dans le match

Le gardien réalise trois arrêts de suite en quatre secondes

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

NASHVILLE - La victoire de 4-1 des Predators de Nashville face aux Penguins de Pittsburgh lors du match no 4 de la Finale de la Coupe Stanley, lundi, a été orchestrée par celui qui est à Nashville depuis le plus longtemps.

Le gardien Pekka Rinne a réussi une série de trois arrêts face à Sidney Crosby et Jake Guentzel au deuxième vingt peu après que la recrue Frederick Gaudreau eut procuré les devants 2-1 aux Predators.

Environ quatre minutes après les arrêts de Rinne, Viktor Arvidsson a augmenté l'avance des siens à 3-1 à 13:58 de la deuxième période et Nashville n'a plus jamais regardé derrière pour égaler la série 2-2 à l'aube du match no 5 jeudi (20h HE; NBC, CBC, SN, TVA Sports).

« Quand Sid a eu l'échappée et que j'ai eu une chance et que Guentzel a eu une chance, la rondelle n'a pas voulu pénétrer, a dit l'attaquant Bryan Rust. Ensuite ils sont revenus et ils ont marqué. Les jeux comme ça font mal un peu. »

Video: PIT@NSH, #4: Rinne réalise plusieurs superbes arrêts

8 :49, deuxième période

Le défenseur des Predators Ryan Ellis décoche un tir de la pointe, mais Crosby le bloque et la rondelle se rend jusqu'à Guentzel. Crosby décampe au centre de la glace avec Ellis à sa poursuite, Guentzel effectue une passe parfaite. Crosby est seul.

« C'est une équipe opportuniste, a dit Ellis. Crosby s'échappe et ce petit bond peut faire toute la différence. »

8 :52

Crosby est seul et la pression d'Ellis le force à tirer du revers. Mais Crosby a l'un des meilleurs tirs du revers de l'histoire de la LNH, donc aucun problème. Rinne repousse le premier tir, mais le rebond se retrouve sur la palette de Crosby qui tente un autre revers que Rinne bloque à nouveau avec sa jambière.

Mais la rondelle est libre.

8 :53

Ellis, est en train de se relever, mais la rondelle parvient à Rinne et il tente de la pousser avec son gant, mais la rate et elle se retrouve plus loin. Rinne tente de la ramener avec son bouclier, mais il rate à nouveau en perdant son bâton.

« Une fois que le tir s'est rendu, la rondelle était sur sa jambière et ils étaient un par-dessus l'autre, a dit Ellis. La mêlée a éclaté. Tout le monde tentait de frapper la rondelle. »

8 :54

Rust se présente et, alors qu'Ellis bataille avec lui pour avoir la rondelle et que l'attaquant des Predators Craig Smith se replie, il pousse la rondelle avec son patin gauche, la touche avec son bâton et la renvoie devant le filet.

8 :55

Josi arrive dans le demi-cercle devant Guentzel et a une chance de prendre la rondelle pour la dégager, mais il est plaqué dans le dos à ce moment par Guentzel et la rondelle glisse sous son bâton.

La rondelle est donc maintenant dans le demi-cercle, et Rinne est non seulement à l'extérieur de son filet, mais un peu derrière aussi, alors que le poteau bloque son chemin vers la rondelle.

8 :56

Rust tombe sur la patinoire alors que Josi lui tombe dessus, mais a la présence d'esprit de tenter à nouveau de pousser la rondelle. Jake Guentzel frappe la rondelle presque au même moment, mais ne réussit pas un lancer franc. Assez tout de même pour espérer marquer.

Rinne plonge de sa position en évitant le poteau pour poser son bouclier et repousser la rondelle à quelques pouces de la ligne des buts. Il la repousse ensuite avec son coude gauche vers l'attaquant Austin Watson, qui récupère la rondelle et sort de la zone.

« Finalement c'était un arrêt de soccer, a expliqué Rinne. J'ai été capable de garder la rondelle hors du filet. À ce moment, c'était un jeu important.

En voir plus