Skip to main content

Moment clé, match no 3: Une punition et deux buts rapides

Le gardien des Predators Pekka Rinne a également eu son mot à dire dans le revirement de situation en deuxième période contre les Penguins

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville ont remporté le match no 3 de la Finale de la Coupe Stanley 5-1 contre les Penguins de Pittsburgh samedi, mais le pointage ne reflète pas à quel point cette victoire a été stressante pour l'équipe locale et ses partisans.

Les Predators accusaient un retard de 1-0 après la première période après que les Penguins eurent marqué un but rapide contre Pekka Rinne, ce qui a permis de calmer la bruyante foule du Bridgestone Arena.

Tout cela a changé en deuxième période, alors que le vent a tourné à la suite d'une punition, de deux buts rapides de Nashville - inscrits en l'espace de 42 secondes - et de deux gros arrêts de la part du gardien des Predators.

Cette séquence est la principale raison qui explique pourquoi les Predators ne tirent plus de l'arrière que 2-1 dans cette série quatre de sept à l'aube du match no 4 lundi (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC, SN). Voici comment le tout s'est déroulé :

4:13, deuxième période

La rondelle est sortie du territoire des Predators et était libre près de la ligne bleue des Penguins. L'attaquant Harry Zolnierczyk, dont il s'agissait du premier match de la série, pourchasse le défenseur des Penguins Justin Schultz pour obtenir la rondelle. Zolnierczyk est frappé le long de la rampe par Schultz, mais il parvient à se faufiler, et les deux joueurs bataillent pour leur position le long de la rampe. Schultz est chassé pour avoir retenu.

« Lorsque Harry est inséré dans l'alignement, il apporte de l'énergie et du jeu physique, a noté l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Il s'agissait d'un exemple parfait. Il a envoyé la rondelle à cet endroit, il a tenté de devancer leur joueur, et l'a forcé à écoper d'une punition. »

5:51

Le défenseur des Predators Mattias Ekholm contrôlait la rondelle à la pointe, et il l'a envoyée le long de la rampe à l'attaquant Calle Jarnkrok. Le défenseur Roman Josi s'est posté au haut du cercle de l'autre côté de la glace, mais les attaquants des Penguins Matt Cullen et Carter Rowney ont placé leur bâton dans la ligne de passe, bien que Rowney trichait un peu vers l'attaquant des Predators James Neal dans l'enclave.

C'était tout l'espace dont Jarnkrok avait besoin pour trouver une ligne de passe et remettre le disque à Josi, qui a hésité un moment quand il a reçu la rondelle avant de décocher un tir frappé qui a dévié sur le gant de Rowney avant de battre le gardien des Penguins Matt Murray du côté rapproché pour créer l'égalité 1-1.

Video: PIT@NSH, #3: Josi réplique avec un tir frappé

« J'ai vu qu'il était un peu démarqué de l'autre côté et qu'il voulait la rondelle, alors je la lui ai donnée, a expliqué Jarnkrok. Le jeu a fonctionné cette fois. »

6:33

Josi possède la rondelle en zone des Predators et il remet à Austin Watson en zone neutre. Watson a immédiatement poussé le disque devant à l'attaquant Frédérick Gaudreau, qui s'amenait à la ligne bleue adverse avec de la vitesse, mais qui est parvenu à frapper la rondelle au vol et à la garder sur son bâton.

Gaudreau a pénétré en zone des Penguins, a coupé vers le centre de la glace dans le haut de l'enclave, et son tir a évité le défenseur de Pittsburgh Ian Cole avant d'avoir raison de Murray haut du côté de la mitaine pour porter le pointage 2-1.

Video: PIT@NSH, #3: Gaudreau bat Murray de l'enclave

« [Josi] a bien lu le jeu pour me remettre le disque depuis notre territoire, et je tentais surtout d'atteindre la ligne rouge, mais ils m'ont barré le chemin alors j'ai rejeté le disque devant moi, a raconté Watson. Freddy avait beaucoup de vitesse et a fait le reste. »

7:12

Alors que le but de Josi était annoncé par l'annonceur maison, les Penguins ont transporté la rondelle hors de leur territoire jusqu'à l'attaquant Phil Kessel, qui est entré en zone des Predators avant de décocher un tir bas du côté du bâton de Rinne.

La rondelle a donné sur la jambière droite de Rinne avant de se diriger dans l'enclave, où l'attaquant des Penguins Chris Kunitz fonçait au filet, sur un jeu qui ressemblait à celui qui a mené au but gagnant du match no 2, inscrit par Jake Guentzel. Sauf que cette fois, Rinne a placé son bloqueur devant le tir de Kunitz sur le retour pour garder la rondelle hors de son filet.

Video: PIT@NSH, #3: Rinne vole Kessel et Kunitz

« Ce fut un moment clé ce soir, a admis Rinne. Lors du dernier match, ils ont marqué sur un jeu semblable. »

Le défenseur des Predators P.K. Subban a tenté de bloquer la tentative de Kunitz et a glissé juste devant Rinne. Après que ce dernier eut réalisé l'arrêt, Subban s'est retourné et a félicité Rinne, bien qu'il ait dit par la suite qu'il ne pouvait répéter ce qu'il avait dit à son gardien.

« Il était enthousiaste, a révélé Rinne. Il a tenté de bloquer un tir, tenté de réaliser un beau jeu. »

En voir plus