Skip to main content

Moment clé, match no 1: Jake Guentzel brise l'égalité en troisième

L'attaquant recrue marque le but gagnant sur le premier tir contre les Predators en 37 minutes

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh ont remporté le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley 5-3 contre les Predators de Nashville, mais ce fut tout sauf facile pour les champions en titre.

Les Penguins ont pris les devants 3-0 en première période, n'ont pu tirer au filet en période médiane et ont permis aux Predators de venir de l'arrière et de créer l'égalité avant de l'emporter grâce à un but tardif de la recrue Jake Guentzel, qui mène la ligue avec 10 buts en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Voici comment les Penguins sont passés d'un désastre potentiel à un gain qui les rapproche à trois victoires de devenir la première équipe à défendre son titre de champions de la Coupe Stanley en 19 ans.

11:24

Tirant de l'arrière 3-2 et appliquant de la pression pour niveler la marque, les Predators s'emparent de la rondelle dans leur territoire et amorcent une sortie de zone lorsque le défenseur P.K. Subban, qui était pressé par l'attaquant des Penguins Scott Wilson, expédie la rondelle par-dessus la baie vitrée et écope d'une punition mineure pour avoir retardé le match. Les Predators n'ont pas accordé de tir au cours du jeu de puissance des Penguins qui a suivi.

13:29

Avec 10 secondes à écouler à la pénalité de Subban, le centre des Predators Mike Fisher récupère le disque derrière son propre filet et la dégage le long de la rampe jusque dans le territoire des Penguins. L'attaquant des Predators Austin Watson, qui venait de sauter dans la mêlée, part à sa poursuite et bat de vitesse le défenseur des Penguins Olli Maatta. Watson résiste à Trevor Daley derrière le filet de Pittsburgh et prend son temps afin de permettre à Frédérick Gaudreau de partir du banc des siens et de s'amener dans l'enclave, où il reçoit la passe de Watson avant de battre Murray pour niveler la marque 3-3.

Video: NSH@PIT, #1: Gaudreau crée l'égalité avec son 1er

« J'ai trouvé qu'il s'agissait d'un bon échec-avant pour amorcer ce jeu, [Watson] a travaillé fort pour ressortir avec ce disque libre et de le transporter derrière le filet, a résumé l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Je crois que Freddie se trouvait au bon endroit au bon moment. [Watson] lui a fait une superbe passe, et c'est l'un de ces jeux rapides qui sont difficiles pour un gardien, qui regarde d'un côté avant de devoir se tourner et trouver d'où le tir va venir.

« Je suis content pour Freddie. Le jeune se présente en Finale avec très peu d'expérience dans la Ligue nationale. À son premier match en carrière [en Finale], à l'étranger, contre les Penguins de Pittsburgh, les champions en titre de la Coupe Stanley, il a très bien fait. » 

Il s'agissait du premier but en carrière de Gaudreau dans la LNH à son 12e match, trois dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et neuf en saison régulière. Dans les gradins, ses parents étaient présents pour la première fois en personne pour voir leur fils à l'œuvre dans la LNH et ont été témoins d'un moment fantastique.

Mais Gaudreau échangerait volontiers ce moment si cela pouvait changer l'issue de la rencontre.

« J'échangerais ce but contre une victoire, à 100 pour cent, a-t-il affirmé. C'est certain. »

15:38

Fisher travaille avec la rondelle dans le coin de la zone de Pittsburgh, et le disque est récupéré par l'attaquant des Predators James Neal, qui se tourne vers le filet avant d'atteindre la barre transversale derrière Murray. Le pointage demeure égal 3-3.

16:43

Le défenseur des Predators Roman Josi reçoit la rondelle à sa propre ligne bleue et tente de la remettre plus loin vers Gaudreau, mais sa passe est coupée par le défenseur des Penguins Justin Schultz. Ce dernier a rejeté le disque à la ligne bleue des Predators à Matt Cullen, mais ce dernier est immédiatement rejoint par Josi. Cullen ne semble même pas regarder avant de simplement faire dévier le relais vers Guentzel alors que ce dernier entre en zone des Predators avec beaucoup de vitesse, ce qui lui permet de profiter du fait que Josi s'est avancé un peu trop loin pour surveiller Cullen. Le partenaire de Josi, Ryan Ellis, doit se déplacer pour couvrir Guentzel et parvient à le faire à temps, mais Guentzel est néanmoins en mesure de décocher un tir des poignets qui a raison de Pekka Rinne haut du côté du gant pour donner les devants aux Penguins 4-3.

Video: NSH@PIT, #1: Guentzel touche la cible tard en 3e

« [Cullen] a réalisé un beau jeu afin de faire dévier le disque et de permettre à [Guentzel] de s'amener avec de la vitesse, a noté Schultz. Il avait beaucoup de vitesse et a pu décocher un bon lancer. »

Le tir de Guentzel était le premier de Pittsburgh depuis que Nick Bonino avait touché la cible à 19:43 du premier tiers, une séquence qui a duré exactement 37 minutes. Selon l'analyste du réseau NBC Pierre McGuire, qui est posté entre les deux bancs, l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a demandé à son équipe juste avant que Guentzel marque si un joueur de l'équipe allait un jour atteindre le filet avec la rondelle.

Guentzel a mis fin à cette disette de la meilleure manière possible.

« Il est un très bon joueur, a louangé Sullivan. Il a obtenu un très gros but pour nous ce soir. Je crois que ça indique bien le type de joueur qu'il est et ce dont il est capable. Il est certainement un joueur sur qui nous savons que nous pouvons compter pour nous aider à remporter des matchs. »

En voir plus