Skip to main content

Milt Schmidt s'éteint à 98 ans

La légende des Bruins a remporté la Coupe Stanley à deux reprises avec Boston, en plus d'aider à mettre Bobby Orr sous contrat

par LNH.com / LNH.com

Milt Schmidt, un membre du Temple de la renommée du hockey qui a été impliqué à tous les niveaux de ce sport pendant près de 80 années, presque toutes avec les Bruins de Boston, est décédé mercredi à l'âge de 98 ans.

Schmidt était le plus vieux joueur encore en vie à avoir joué dans la LNH. Dimanche à Toronto, il a été nommé parmi les 100 plus grands joueurs de l'histoire de la LNH dans le cadre des célébrations du Centenaire de la ligue. 

Peu d'hommes ont été liés à une équipe comme l'a été Schmidt avec les Bruins. Il a disputé 16 saisons comme joueur à Boston après avoir été rappelé de Providence dans la Ligue américaine de hockey en 1936-37, en plus de rater trois campagnes alors qu'il servait dans l'Aviation royale canadienne au cours de la Seconde Guerre mondiale. Schmidt et ses compagnons de trio de la « Kraut Line » Bobby Bauer et Woody Dumart se sont enrôlés pendant la saison 1941-42.

Schmidt a pris sa retraite à mi-chemin de la saison 1954-55. Il avait inscrit 229 buts et 575 points, ce qui représentait alors un record des Bruins, en 776 matchs. Il a ajouté 24 buts et 49 points en 86 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, en plus d'aider les Bruins à remporter la Coupe Stanley en 1939 et 1941.

Schmidt, né le 5 mars 1918 à Kitchener, en Ontario, a été le meilleur pointeur de la LNH en 1939-40 avec 52 points en 48 parties, a remporté le trophée Hart à titre de joueur par excellence en 1951 et a été élu sur la première équipe d'étoiles de la LNH à trois reprises. Il est le seul homme à avoir été joueur, capitaine, entraîneur et directeur général des Bruins et il a été intronisé au Temple de la renommée en 1961.

Schmidt a été nommé entraîneur des Bruins immédiatement après avoir accroché ses patins, et il a conservé ce poste jusqu'à la saison 1960-61, avant de remplacer Phil Watson tôt au cours de la saison 1962-63 pour demeurer derrière le banc jusqu'en 1965-66, alors qu'il a pris le chemin du bureau du directeur général.

Schmidt, qui a contribué à la mise sous contrat du défenseur Bobby Orr avec l'organisation des Bruins en 1962, a effectué une transaction qui allait changer le destin de l'équipe le 15 mai 1967 en faisant l'acquisition des attaquants Phil Esposito, Fred Stanfield et Ken Hodge des Blackhawks de Chicago en retour de l'attaquant Pit Martin, du gardien Jack Norris et du défenseur Gilles Marotte. Ces trois joueurs ont aidé les Bruins à mettre la main sur la Coupe Stanley en 1970 et 1972.  

« Je n'ai jamais cru que cela fonctionnerait à ce point », a déclaré Schmidt en parlant de l'une des transactions les plus déséquilibrées de l'histoire de la LNH.

Schmidt a quitté les Bruins en 1973 pour devenir le premier directeur général de l'équipe de l'expansion des Capitals de Washington. Cependant, les Capitals ont conservé une fiche de 8-67-5 à leur première saison, alors que Schmidt a terminé la campagne dans le double rôle de directeur général et entraîneur, et il a été congédié au début de la saison 1975-76.

Schmidt est retourné avec les Bruins et a occupé différents rôles, et son numéro 15 a été retiré en 1980. Les Bruins ont souligné sa 75e saison en tant que joueur, entraîneur, directeur général et ambassadeur de la LNH le 6 octobre 2010 avec une « soirée Milt Schmidt Night », alors qu'il a reçu deux répliques miniatures de la Coupe Stanley, pour représenter les deux titres qu'il a remportés avec Boston comme joueur. Il a également hissé personnellement son numéro dans les hauteurs du TD Garden.

Schmidt est devenu le plus vieux joueur vivant à avoir joué dans la LNH lorsque Elmer Lach, trois fois champion de la Coupe Stanley avec les Canadiens de Montréal, est décédé le 4 avril 2015.

En voir plus