Skip to main content

Mikhail Sergachev prêt à passer à la prochaine étape avec le Lightning

L'ancien défenseur des Canadiens croit être prêt à jouer dans la LNH

par Corey Long / Correspondant LNH.com

BRANDON, Floride -- Il n'a pas fallu de temps avant que Mikhail Sergachev se distingue au camp de perfectionnement du Lightning de Tampa Bay le mois dernier.

L'espoir défenseur n'a même pas en besoin de mettre son équipement ni de manier la rondelle afin d'impressionner Benoit Groulx, entraîneur du Crunch de Syracuse, le club-école du Lightning dans la Ligue américaine de hockey.

« C'est un grand homme, a lancé Groulx. Je l'ai rencontré dans l'ascenseur. Il est costaud. »

Les Canadiens de Montréal ont sélectionné Sergachev (6 pieds 3 pouces, 215 livres) avec le neuvième choix du repêchage 2016 de la LNH. Il a été acquis par le Lightning en retour de l'attaquant Jonathan Drouin le 15 juin, et quand Sergachev, 19 ans, a sauté sur la glace pour la première fois au camp, il était facile de comprendre pourquoi.

« Tu peux voir qu'il va être un joueur exceptionnel, sans aucun doute, a affirmé Groulx. Il est mobile, il effectue des passes vives, il lance bien la rondelle. J'étais vraiment impressionné par lui. De nouveaux patins, du nouvel équipement, sa première fois sur la glace et j'étais très impressionné. »

Afin de recevoir une valeur équitable en échangeant Drouin, qui a récolté 53 points (21 buts) en 73 matchs la saison dernière, le Lightning avait besoin d'acquérir un joueur comme Sergachev.

« Nous avons effectué la transaction parce que nous voulions faire l'acquisition d'un défenseur qui joue un style particulier », a déclaré le directeur général du Lightning Steve Yzerman lors d'une conférence téléphonique après la transaction. « Un défenseur offensif qui est grand et fort, un bon patineur qui fait bien circuler la rondelle. Nous étions à la recherche d'un joueur comme ça et nous sommes parvenus à le trouver. »

L'ajout de Sergachev procure au Lightning un noyau de défenseurs jeunes et prometteurs, incluant Erik Cernak (20 ans), acquis dans une transaction avec les Kings de Los Angeles pour le gardien Ben Bishop le 26 février, et Ben Thomas (21 ans), un choix de quatrième ronde (no 119) du repêchage 2014 de la LNH.

Cernak et Thomas risquent de passer la saison à Syracuse, mais Sergachev aura une occasion de percer l'alignement du Lightning. Il a décroché un poste avec les Canadiens à la suite du camp d'entraînement la saison dernière et a disputé trois matchs avant d'être renvoyé dans la Ligue de hockey de l'Ontario, où il a passé sa deuxième saison avec les Spitfires de Windsor.

Sergachev a confié qu'il préférerait ne pas devoir passer une troisième campagne à Windsor, mais il ne se met de pression supplémentaire.

« Je ne sais pas, je suis un espoir, je n'ai pas encore décroché un poste dans l'équipe ou même passé une saison complète dans la LNH, a dit Sergachev. Je suis comme tous les autres, je tente de percer l'alignement. »

Cela dit, son premier passage dans la LNH lui donne envie de retourner dans la ligue au plus vite.

« Je dois tout d'abord avoir un bon été, je dois devenir plus fort, a-t-il dit. Je dois être plus rapide afin de jouer dans la LNH et d'y avoir du succès. Mais j'ai également beaucoup joué dans les rangs juniors, deux ans pour moi, et j'ai passé un an en Russie, aussi.

« J'ai passé beaucoup de temps avec Windsor et j'y ai appris beaucoup. Je crois donc être prêt pour la LNH. »

Sergachev a mentionné qu'il calque son jeu sur celui du défenseur des Kings Drew Doughty, qui a été invité à trois reprises au match des étoiles de la LNH et qui a décroché le trophée Norris en 2016. Il a admis avoir été initialement frustré d'être échangé, mais il s'est vite rendu compte de l'occasion qui s'offre à lui chez le Lightning.

« C'est incroyable que cette équipe me voulait plus que Montréal me voulait, et qu'elle veut que je vienne jouer dans la LNH pour l'aider, a dit Sergachev. C'est la raison pour laquelle j'aime cette équipe. Montréal avait besoin de Drouin, il vient de cette ville-là, et je crois que la seule raison pour laquelle Tampa l'aurait échangé, c'était pour m'acquérir. Ils voulaient m'obtenir. »

En voir plus