Skip to main content

Mike Ribeiro a retrouvé tous ses moyens avec les Stars de Dallas

LNH.com @NHL

Confiant et ayant plus de maturité, le joueur de centre Mike Ribeiro s'épanouit au sein de la meilleure ligne d'attaque des Stars de Dallas.

Et il savoure chaque instant.

"C'est un rêve qui se réalise. Plusieurs personnes doutaient de moi", a dit Ribeiro, jeudi.

Après avoir été le meilleur pointeur des Stars la saison dernière en récoltant 59 points, 18 buts et 41 passes, l'ancien joueur des Canadiens connaît un excellent début de saison. Il est le meneur de l'équipe, ayant accumulé 13 points, cinq buts et huit passes, en neuf matchs alors qu'il forme un trio avec le capitaine Brenden Morrow et l'ailier Jere Lehtinen.

"Je n'ai jamais été aussi bien, a dit Ribeiro. Je suis déçu quelque peu de notre fiche (5-5-2) mais ça va bien pour moi. Je dois donner crédit à mes ailiers. Je joue avec deux joueurs qui sont vraiment bons, Brenden Morrow et Jere Lehtinen. Ce sont des joueurs complets. C'est facile de jouer avec eux."

Ribeiro, 27 ans, estime qu'il n'a jamais été en aussi bonne condition physique. Au début de sa carrière avec les Canadiens, il s'agissait toujours un sujet de discussion.

"J'ai plus de maturité, a dit Ribeiro. Quand j'étais jeune, je pensais moins à m'entraîner que maintenant. Je suis en meilleure fome qu'auparavant. De plus, je connais mieux le jeu et je joue avec confiance."

Il y a 13 mois, Ribeiro avait été secoué en apprenant qu'il avait été cédé aux Stars avec un choix de sixième ronde en retour du défenseur Janne Niinimaa et d'un choix de cinquième ronde des Stars. Niinimaa a eu de la difficulté avec les Canadiens et il évolue maintenant avec Davos dans la Ligue suisse.

"Parfois, il faut tout simplement être au bon endroit au bon moment, a signalé le directeur général des Stars Doug Armstrong, jeudi. Montréal était éprouvé par les blessures. Il y avait des attaquants de trop et il avait besoin d'un défenseur. Nous aimons le joueur mais je vous mentirais en vous disant qu'on savait qu'il allait s'épanouir de la sorte.

"Je pense que le crédit lui revient, a ajouté Armstrong. Cela a probablement sonné le réveil pour lui quand il a été échangé."

Ribeiro ne s'attendait pas à passer à une autre équipe et admet qu'il était amer envers les Canadiens.

"J'étais frustré, a-t-il rappelé. J'essayais de comprendre pourquoi."

En voir plus