Skip to main content

Mike Matheson avoue qu'il a tenté de trop en faire

Le défenseur québécois a voulu prouver qu'il méritait d'obtenir le faramineux contrat que les Panthers de la Floride lui ont consenti

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Mike Matheson ne connaît pas un début de saison à son goût avec les Panthers de la Floride, mais au moins il en connaît la raison. Le défenseur natif de Pointe-Claire admet qu'il s'est imposé une pression indue après avoir paraphé une prolongation de contrat de huit ans, le 8 octobre. 

« On ne souhaite pas que ce soit une distraction et on voudrait rester concentré sur le hockey, mais c'est plus facile à dire qu'à faire », a-t-il affirmé mardi, avant l'affrontement des Panthers contre les Canadiens de Montréal au Centre Bell (19 h 30 HE; RDS, TSN2, FS-F). « Quand on signe un contrat semblable, on veut prouver à tout le monde qu'on le mérite. J'aimerais dire que ça n'a pas été un facteur, mais oui ç'a l'a été. » 

Matheson avoue qu'il a été agréablement surpris par la marque de confiance que les Panthers lui ont témoignée. Il ne s'attendait pas à recevoir une proposition de 39 millions $ couvrant huit saisons, qui va entrer en vigueur à compter de la saison 2018-19. C'est que plusieurs jeunes de son âge se voient habituellement offrir un contrat transitoire, au lieu d'une entente de longue durée. 

« C'est vraiment incroyable, je n'ai pas encore joué 100 matchs dans la Ligue nationale, a-t-il noté. C'est une belle marque de confiance de leur part et un grand honneur pour moi qu'ils veuillent m'avoir pour les neuf prochaines saisons. » 

Matheson mentionne que la poussière retombe petit à petit et qu'il se sent plus à l'aise. C'est ce que trouve également l'entraîneur des Panthers Bob Boughner. 

« Il a connu un lent début de saison, il le sait, nous en avons parlé ensemble. Mais j'estime qu'il a livré sa meilleure performance à notre dernier match, samedi [dans victoire de 4-1 contre les Capitals de Washington], a-t-il soulevé. Il commence à trouver ses repères dans le rôle que nous lui confions. Nous comptons sur lui pour qu'il nous donne des minutes importantes à titre de membre du premier quatuor de défenseurs de l'équipe. C'est sûr que le contrat a pu le déconcentrer quelque peu, mais c'est un bon jeune, très mature. Il ne ménage pas les efforts et son attitude est irréprochable. Il a également dû se familiariser avec les méthodes d'un nouvel entraîneur. C'est une adaptation pour plusieurs. Mais il est sur la bonne voie. » 

Les Panthers ont remporté trois de leurs sept premières rencontres. Ils ont eu à se frotter à des adversaires peu commodes d'entrée de jeu, avec deux duels contre le Lightning de Tampa Bay et deux autres face aux Penguins de Pittsburgh. Les Blues de St. Louis, les Flyers de Philadelphie et les Capitals ont été leurs autres rivaux. 

« Les choses n'ont pas été parfaites pour moi et pour l'équipe », a souligné Matheson, qui a été le premier choix des Panthers en 2012 (23e au total). J'aimerais avoir plus de points à ma fiche et l'équipe voudrait aussi en avoir davantage, mais nous apprenons la façon de jouer du nouvel entraîneur. Nous croyons à ce qu'il nous propose et nous avons confiance les uns envers les autres. L'atmosphère est vraiment bonne. » 

Privés du vétéran Roberto Luongo, blessé au haut du corps, les Panthers ont réclamé au ballottage le gardien Antti Niemi des Penguins de Pittsburgh. Niemi a cédé 16 buts en trois sorties avec les Penguins cette saison. Sa moyenne de buts accordés par match s'établit à 7,50 et son pourcentage d'arrêts à ,797. 

Les Canadiens vont tenter de mettre fin à une séquence de sept défaites, incluant six en temps réglementaire. Ils sont de retour d'un périple catastrophique sur la côte ouest américaine au cours duquel ils ont été supplantés 16-5 dans les buts. 

Rappelés de l'équipe-école lundi, les jeunes attaquants Michael McCarron et Nikita Scherbak vont faire leurs débuts dans la LNH cette saison. 

Formation prévue des Panthers 
Jonathan Huberdeau - Aleksander Barkov - Evgenii Dadonov 
Jamie McGinn - Vincent Trocheck - Radim Vrbata 
Connor Brickley - Denis Malgin -- Nick Bjugstad 
Michael Haley - Derek MacKenzie - Owen Tippett 

Keith Yandle - Aaron Ekblad 
Mike Matheson - Mark Pysyk 
MacKenzie Weegar - Ian McCoshen 

James Reimer 
Harri Sateri 

Retranchés : Alex Petrovic, Colton Sceviour 
Blessés : Roberto Luongo (haut du corps), Jared McCann (bas du corps) 

Formation prévue des Canadiens 
Artturi Lehkonen -- Jonathan Drouin -- Paul Byron 
Max Pacioretty -- Phillip Danault -- Andrew Shaw 
Charles Hudon -- Tomas Plekanec -- Brendan Gallagher 
Alex Galchenyuk -- Michael McCarron -- Nikita Scherbak 

Victor Mete -- Shea Weber 
Brandon Davidson -- Jeff Petry 
Karl Alzner -- Jordie Benn 

Carey Price 
Al Montoya 

Retranchés: Jacob De La Rose, Torrey Mitchell, Joe Morrow 
Blessés: Ales Hemsky (symptômes de commotion cérébrale), David Schlemko (main)

En voir plus