Skip to main content

Mike Knuble récupère vite et il pourrait jouer dès mercredi

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Les Flyers pourraient saluer le retour au jeu de Mike Knuble dès le quatrième match de la série, mercredi. Knuble, un gaillard marqueur de 30 buts, a patiné avec aisance, dimanche. Il récupère plus rapidement que prévu de la blessure à un muscle de l'ischio-jambier qu'il a subie au cours de la série contre les Capitals de Washington.

"Si je ne peux pas revenir mercredi, ce ne sera que partie remise. Je vais effectuer un retour avant la fin de la série", a annoncé Knuble, dimanche.

...

Martin Biron ne croit pas que les Flyers occupent le siège du conducteur, avant la présentation des troisième et quatrième affrontements de la série à Philadelphie.

"Je ne crois pas au fameux 'momentum' en séries, a opiné le gardien. Ce n'est pas un grand facteur, à mes yeux, parce que j'estime que tout est à recommencer dans chacun des matchs.

"On a gagné samedi, mais tout est à refaire. Les deux équipes vont être prêtes à jouer leur meilleur match, lundi."

Les Flyers s'estiment chanceux d'avoir remporté le deuxième match, en raison de la domination du Canadien.

"Ç'a été le retour du balancier, a commenté Biron, qui a dit s'attendre maintenant à une longue et intense série. On a mieux joué dans le premier match, mais on a perdu."

...

Martin Biron a trouvé la foule du Centre Bell pas trop intimidante dans les deux premiers matchs. Rien à voir avec le public de Washington, semble-t-il.

"A Washington, ça brassait. La foule était dans le coup, tout le monde était en rouge, a-t-il raconté. Les gens de plusieurs sections restaient debouts. On sentait l'amphithéâtre vibrer. On aurait dit que les joueurs des Capitals avaient grandi de trois pouces chacun et qu'ils pesaient 30 livres de plus."

Biron a souligné que le fait que les Flyers ont pris les devants 2-0 en première période dans les deux matchs à Montréal avaient refroidi l'enthousiasme des amateurs.

...

L'ailier Joffrey Lupul a affirmé, dimanche, que les Flyers n'ont pas été l'ombre, depuis le début de la série contre le Canadien, de ce qu'ils ont été lors de la série de premier tour face aux Capitals de Washington.

L'entraîneur John Stevens s'est dit d'accord avec l'analyse de Lupul, soutenant que l'équipe doit jouer beaucoup mieux quand elle est en possession de la rondelle.

"On commet trop de revirements, et la plupart d'entre eux surviennent quand on est en plein contrôle de la rondelle, a-t-il souligné. On doit corriger la situation. Cela dit, on doit donner le mérite au Canadien, qui patine bien et qui est très combatif."

En voir plus