Skip to main content

Mike Knuble effectuera un retour au jeu dans le quatrième match

LNH.com @NHL

VOORHEES, New Jersey - Les Flyers de Philadelphie recevront un appui de taille lors du quatrième match de la série quart de finale qu'ils disputent au Canadien, mercredi.

Le vétéran attaquant Mike Knuble a pris part à l'entraînement facultatif des Flyers, mardi, et a déclaré qu'il sera prêt à revêtir l'uniforme mercredi.

"Les médecins m'ont donné le feu vert hier (lundi), alors je pense que je peux jouer sans aucune appréhension, a dit Knuble. Les gars jouent bien et vous ne voulez pas intégrer l'alignement et brouiller les cartes."

Mais le retour de Knuble complique un peu les choses pour l'entraîneur-chef des Flyers, John Stevens.

Quand Knuble s'est partiellement déchiré les ischio-jambiers dans le cinquième match de la série contre les Capitals de Washington, il évoluait dans un trio en compagnie de Jeff Carter et Scottie Upshall. Sa place sur cette unité offensive a depuis été prise par R.J. Umberger, qui a marqué quatre des 10 buts des Flyers dans la présente série.

Maintenant, il semble que Knuble devra se trouver un autre trio, un risque qui en vaut la peine selon Stevens, en raison de la valeur de knuble pour les Flyers.

"Le trio de Knuble, Carter et Upshall allait très bien, a déclaré l'entraîneur. Nous allons faire tout ce que nous devons faire pour permettre à un gars comme Mike Knuble de revenir dans l'alignement. Nous devons le placer où nous pensons qu'il sera le plus utile pour nous. un gars comme R.J. nous est très utile en raison de sa polyvalence."

Knuble sera assurément utile sur le jeu de puissance de Flyers. Il a établi une marque personnelle en marquant 15 fois en pareille situation cette saison.

Mais le plus gros problème des Flyers jusqu'à maintenant dans cette série, c'est d'obtenir un jeu de puissance.

Après avoir profité d'un peu plus de cinq avantages numériques par match en moyenne dans la première ronde, les Flyers n'en ont obtenu que sept, comparativement à 14 pour le Canadien après trois rencontres.

Richards pense que cette disparité est la principale raison pour laquelle les gens croient que le Canadien a mieux jouer au cours des deux derniers matchs, même s'il les a perdus.

"On aimerait aussi obtenir plus de tirs au but, mais beaucoup de leurs tirs ont été obtenus pendant des avantages numériques, a dit Richards. Alors je ne crois pas qu'on doive en faire tout un plat."

En voir plus