Skip to main content

Mike Cammalleri l'avait bien dit qu'il finirait par débloquer

LNH.com @NHL

MONTREAL - Mike Cammalleri l'avait bien dit la semaine dernière, quand il peinait encore à trouver le fond du filet de façon régulière, que ça finirait par débloquer.

Et bien, ç'a débloqué en grande pour lui, samedi, alors qu'il a réussi un tour du chapeau qui a permis au Canadien de signer une victoire importante contre les Rangers, l'une des bonnes équipes de l'Association Est cette saison.

"Plus tôt cette saison, je vous avait dit que ce qui me chicotait le plus dans le fait de ne pas marquer, c'est qu'en marquant un but ici et là en début de saison, ç'aurait pu nous permettre de récolter un point ou deux de plus au classement au lieu de subir des défaites par un but, a souligné Cammalleri. Ce soir, je suis content d'avoir réussi ces trois buts dans un contexte qui a fait la différence, et qui nous a procuré deux points au classement."

"Un joueur ne contrôle pas toujours les résultats qu'il obtient, a commenté l'entraîneur Jacques Martin en parlant de la lenteur de Cammalleri à noircir la colonne des buts en début de campagne. Je n'étais pas inquiet à son sujet. Même lors de nos cinq premières parties, il était un de nos meilleurs. Il avait obtenu 14 occasions de marquer dans ces matchs-là.

"Quand un joueur obtient des occasions de marquer, tu sais que ça va finir par venir. J'aimais aussi son attitude positive, et je lui en ai parlé. C'est cette attitude-là qui m'a mis à l'aise", a ajouté le pilote du Canadien.

Malgré sa bonne soirée, Cammalleri n'a pas l'intention de s'arrêter là.

"Marquer trois buts un samedi soir, alors que j'en suis encore à mes débuts dans l'uniforme du Canadien, je ne vais pas faire semblant que c'est rien, a dit l'ancien attaquant des Flames de Calgary. Mais on n'est pas encore satisfaits. On ne le sera pas tant qu'on ne brandira pas le trophée à la fin de la saison.

"Après cinq défaites de suite, il était important de revenir à la barre de ,500. Il faut avoir une fiche gagnante pour espérer participer aux séries", a ajouté Cammalleri.

L'éveil du quatrième trio

Si le premier trio a fonctionné à plein régime, le deuxième pivoté par Tomas Plekanec a connu une soirée tranquille et le troisième, mené par Glen Metropolit, a été plus effacé que jeudi face aux Islanders. La quatrième unité, composée de Kyle Chipchura, Guillaume Latendresse et Matt D'Agostini a toutefois joué avec énergie, une prestation que la foule du Centre Bell a maintes fois souligné avec ses applaudissements nourris.

"Notre quatrième trio a été notre deuxième meilleur trio de la soirée, a affirmé Martin. Ils ont gardé leur position, passé beaucoup de temps en zone offensive et ils n'ont pas triché."

Même si D'Agostini en a profité pour marquer son premier but de la saison, cette belle prestation survient tout particulièrement à un bon moment pour Kyle Chipchura. Depuis qu'il est avec le Canadien, ce dernier doit constamment surveiller ses arrières pour ne pas se faire chiper sa place par un joueur des Bulldogs de Hamilton.

"J'aime penser que je suis un joueur conscient de ses responsabilités, a-t-il indiqué. Je m'efforce, lentement mais sûrement, de m'atteler à la tâche, de remporter les batailles individuelles dans le but de regagner la confiance des entraîneurs. Le fait qu'ils continuent de m'utiliser me permet aussi de gagner en confiance."

En voir plus