Skip to main content

McDonagh va devenir un défenseur de premier plan dans la LNH, affirme Turris

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien ferait une grave erreur s'il incluait Ryan McDonagh dans une transaction comme le suggère une rumeur qui circule depuis quelques jours. Le nom du jeune défenseur a été associé à celui de Marian Gaborik que le Wild du Minnesota chercherait à échanger, faute de contrat.

"Je ne peux croire à un pareil échange", fait valoir Kyle Turris, l'ancien coéquipier et cochambreur de McDonagh à l'Université du Wisconsin.

"Le Canadien peut se compter chanceux de l'avoir repêché, ajoute le jeune attaquant des Coyotes de Phoenix. Il va devenir un joueur extraordinaire, un défenseur dans le 'top' deux de son équipe.

"J'ai rarement vu un meilleur patineur. Il me fait penser à Scott Niedermayer, de poursuivre Turris, lui-même un surdoué. C'est aussi un très bon leader, le genre de joueur qu'une équipe veut avoir dans la chambre. On peut toujours compter sur lui. Il va tout faire pour l'emporter."

Le Championnat du monde

Turris raconte la réaction qu'il a eue l'an dernier quand l'équipe junior des Etats-Unis a décidé de ne pas retenir McDonagh en vue du Championnat du monde.

"Je ne le croyais pas. J'ai tout de suite téléphoné à mon père pour lui apprendre la nouvelle. Je lui ai dit qu'il nous (Canadiens) serait plus facile d'affronter les Américains sans Ryan dans leur formation.

"Je pense que des considérations d'ordre politique ont joué dans cette décision. Je sais que les dirigeants américains s'en sont mordus les doigts par la suite. Je ne serais pas surpris si McDonagh était nommé capitaine cette année."

Turris et McDonagh communiquent presque quotidiennement.

"Les Badgers ont perdu leurs trois premiers matchs. Ils ont un calendrier de fou. Je n'ai jamais vu ça. A leur premier match, ils ont dû affronter Boston College qui a gagné le championnat de la NCAA. Et ce week-end, ils jouent contre l'Université de Denver, une autre bonne équipe."

Les Badgers de l'entraîneur Mike Eaves ont perdu 5-4 contre Boston College, 5-1 face à New Hampshire, et 6-5 contre Denver. Dans ces trois matchs, McDonagh a marqué un but et récolté deux passes.

Turris ignore si son ami va poursuivre ses études l'an prochain ou entreprendre sa carrière professionnelle.

"C'est sa décision, dit-il. Mais je sais une chose. Les partisans du Canadien vont l'adorer."

Des éloges pour Max

McDonagh, un Américain du Minnesota, a été le premier choix du Canadien et le 12e joueur réclamé en 2007. Max Pacioretty a été la deuxième sélection du Tricolore.

Kevin Porter, des Coyotes, a été son coéquipier à l'Unversité du Michigan la saison dernière. Porter et Pacioretty ont joué dans le même trio, complété par Chad Kolarik, qui fait également partie de l'organisation des Coyotes.

"Je suis convaincu que Max serait dans la Ligue nationale aujourd'hui si le Canadien n'avait pas autant de profondeur, dit Porter. J'ai rarement vu un 'freshman' - un joueur à sa première année - aussi talentueux.

"Il peut tout faire sur une patinoire, ajoute le centre des Coyotes. Son gabarit lui permet de créer de l'espace pour marquer. Il est aussi très solide défensivement. C'est une question de temps avant qu'il n'atteigne la LNH."

En voir plus