Skip to main content

McAvoy espère être de retour au jeu contre les Maple Leafs

Le défenseur est à l'écart du jeu depuis le 27 décembre en raison d'une infection au pied

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

BOSTON - Charlie McAvoy était de retour à l'entraînement avec les Bruins de Boston, mercredi, participant à une séance complète pour la première fois depuis son dernier match, le 23 décembre contre les Hurricanes de la Caroline.

Cela dit, le défenseur de 21 ans ratera un septième match consécutif jeudi en raison d'une infection au pied quand les Bruins accueilleront les Capitals de Washington au TD Garden (19 h HE, ESPN+, SNE, SNO, SNP, TVA Sports, NESN, NBCSWA, NHL.TV).

McAvoy, qui espère être de retour samedi contre les Maple Leafs de Toronto, a révélé des détails de sa blessure, qui a débuté avec un tir bloqué dans le match contre les Canadiens de Montréal le 17 décembre. Il a été capable d'endurer la douleur pendant quatre parties avec l'aide de médicaments. Mais sa peau, qui s'est déchirée au contact de la rondelle, a commencé à montrer des signes d'infection pendant la pause de Noël. McAvoy a mis fin à ses vacances prématurément afin de retourner à Boston pour être traité par les docteurs de l'équipe.

À LIRE AUSSI : Andersen pourrait être de retour face aux Bruins avec les Maple LeafsEichel s'entraîne avec les Sabres, pas de date pour son retour

« Ç'a en quelque sort fait exploser ma peau à l'intérieur du patin, a expliqué McAvoy. J'ai dû avoir recours à des points de suture. J'ai joué malgré la douleur jusqu'à Noël, et nous avions hâte à ces trois jours pour que ça guérisse, mais malheureusement, autour du 24 ou du 25 décembre, j'ai commencé à voir des signes d'infection.

« Au final, ç'aurait pu être bien pire, mais je suis chanceux d'avoir des docteurs aussi rigoureux et des thérapeutes qui ont bien pris soin de moi pour éviter que la cicatrice soit encore plus grosse. »

Il a terminé son traitement aux antibiotiques depuis peu, ce qui lui a permis de retourner sur la glace.

« La coupure était plutôt grosse, a-t-il avoué. Tu ne veux pas que ça se retrouve dans un patin, un endroit qui transporte tellement de bactéries. »

Alors que les Bruins (25-14-4, 54 points) connaissent une séquence de cinq victoires consécutives, McAvoy n'a ressenti aucune pression de revenir au jeu trop tôt. Mais ça ne veut pas dire qu'il ne veut pas être de retour sur la glace. Il a déjà manqué 26 parties cette saison, les 20 premières en raison d'une commotion cérébrale, avant de revenir pour 10 rencontres et d'être à nouveau à l'écart du jeu. Il avait également raté 19 matchs à son année recrue en 2017-18 en raison d'une opération au cœur et d'une blessure.

Video: DET@BOS: McAvoy touche la cible après la mise en jeu

« De mon côté, je veux jouer, a-t-il affirmé. C'est un bonus de voir à quel point tout le monde joue bien. Cette équipe commence à prendre du rythme. Tout le monde joue l'un pour l'autre actuellement. C'est génial à voir. Évidemment, il y a un peu de tristesse, car tu t'ennuies des gars. C'est malheureux d'être à l'écart. »

McAvoy a également offert ses commentaires à propos d'un article récent paru dans le Boston Globe selon lequel il était arrivé en retard à une réunion des unités spéciales et pour prendre l'autobus de l'équipe, plus tôt cette saison. Il aurait ensuite été sermonné par le groupe de leaders de l'équipe, particulièrement l'attaquant Brad Marchand.

« Ç'a été une expérience d'apprentissage, a indiqué McAvoy. Ç'a assurément été une occasion pour moi d'apprendre. J'essaie d'être réceptif de tout ça, et je pense que je le suis. Ce n'était vraiment pas quelque chose de très important. Je pense que tout le monde l'a compris après que les gens eurent été surpris d'entendre parler de ça. Mais nous avons eu une conversation entre jeunes et vétérans. Nous sommes très chanceux de les avoir. Si je peux apprendre de leurs habitudes à un jeune âge, je n'en serai que meilleur par la suite. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.