Skip to main content

Max Pacioretty continue de mêler les cartes... et de vivre dans l'incertitude

LNH.com @NHL

MONTREAL - Il demeurait possible que Guy Carbonneau annonce le contraire après le match de mercredi soir contre Boston, mais tout semble indiquer que Max Pacioretty restera encore un peu avec le Canadien.

L'entraîneur du CH a déclaré, mercredi midi après la séance d'entraînement matinale des siens, qu'il avait préféré accorder un congé au jeune hockeyeur de 19 ans, en soirée contre les Bruins, mais qu'il restait "encore un match samedi". Il laissait ainsi sous-entendre que Pacioretty risque fort d'accompagner les vétérans du Canadien à Mont-Tremblant, jeudi et vendredi, puis de disputer le dernier match préparatoire du Tricolore, samedi, contre le Wild du Minnesota.

Même si le Canadien risquait quand même de retrancher quelques jeunes, mercredi soir après l'affrontement contre Boston, c'est seulement dimanche ou lundi que Carbonneau déterminera la composition finale de la formation qui amorcera la saison. Reste à savoir si Pacioretty sera alors invité à rester, ou à se rendre à Hamilton.

"On savait ce qu'il était capable de faire, mais on ne savait pas qu'il le ferait aussi bien, a dit Carbonneau, mercredi midi, de Pacioretty. Il a fait en sorte qu'on aura des décisions difficiles à prendre, mais le moment de prendre ces décisions-là n'est pas encore arrivé.

"Il a certainement fait beaucoup plus que ce à quoi on s'attendait. Il a fait ce qu'il avait à faire, il est arrivé au camp très bien préparé, avec l'idée de se faire une place dans l'équipe.

"Une fois rendu à Mont-Tremblant, on va être un nombre limité de joueurs, c'est là que ça va être intéressant de discuter de ces choses-là et de voir ce qu'on peut faire."

Mardi soir, après avoir vu Pacioretty marquer en temps réglementaire puis en fusillade dans la victoire de 2-1 contre les Red Wings, Carbonneau a louangé le hockeyeur de 19 ans. Mais il a aussi souligné que, comme toutes les recrues, Pacioretty a besoin de peaufiner certains aspects de son jeu, notamment en défensive.

"Les erreurs ne sont pas coûteuses en matchs préparatoires, mais ce n'est pas le cas en saison régulière, a souligné Carbonneau, mercredi midi. Reste à voir s'il est prêt pour la Ligue nationale à ce niveau-là."

-

Guillaume Latendresse a fait preuve d'une belle combativité sur le plan physique, samedi à Ottawa, contre les Sénateurs, puis encore mardi contre les Red Wings de Detroit au Centre Bell. Il entend revenir à un style de jeu plus costaud cette saison.

"L'an passé, il est arrivé des choses qui ont fait en sorte que j'ai moins cherché à frapper l'adversaire, mais je veux revenir avec une meilleure implication cette année, a noté l'attaquant de 21 ans. Je veux donner de bonnes mises en échec et créer de l'espace pour mes coéquipiers."

Latendresse souhaite par ailleurs se retrouver au sein d'un trio stable cette saison. Il sait toutefois que pour cela arrive, il devra donner de bonnes performances match après match.

"L'an dernier, j'ai eu la chance de jouer avec certains joueurs, mais je n'avais pas toujours connu de bonnes soirées, alors on m'a mis avec d'autres joueurs. Cette année, ce sera important d'être constant à tous les soirs, a déclaré l'attaquant de Sainte-Catherine. Au moins, j'ai joué avec pas mal tout le monde la saison dernière, alors peu importe avec qui je joue cette année, je vais être déjà habitué."

-

Tandis que les joueurs du Canadien s'apprêtent à se rendre à Mont-Tremblant afin d'y poursuivre leur camp d'entraînement, ceux des Bruins ont passé deux journées et demie à Stowe, au Vermont, avant de s'amener à Montréal, mercredi après-midi.

Les hommes de Claude Julien en étaient, face au Canadien, à leur sixième match préparatoire. Il leur en restera deux, samedi à Boston contre les Islanders de New York, puis dimanche à Washington contre les Capitals.

-

Carey Price, Andrei Markov, Mike Komisarek, Roman Hamrlik, Sergei Kostitsyn, Georges Laraque, Steve Bégin, Maxim Lapierre, Max Pacioretty, Ben Maxwell, Yanick Lehoux, Alex Henry, Ryan Flinn, Shawn Belle et Mike Glumac n'ont pas enfilé l'uniforme, mercredi, contre les Bruins.

Mathieu Carle, lui, attend toujours de subir de nouveaux examens dans le but d'en savoir plus au sujet de la gravité de sa commotion cérébrale.

Parmi les absents du côté des Bruins, on retrouvait notamment Martin St-Pierre, Andrew Ference, Peter Schaefer, Aaron Ward, Petteri Nokelainen et Phil Kessel.

-

Christopher Higgins a beau avoir connu une saison quelque peu en-deçà des attentes l'hiver dernier, du moins selon certain observateurs - les critiques peuvent être dures quand on fait partie d'un premier trio qui se fait supplanter par le deuxième trio, comme ç'a été le cas en 2007-08 - il ne s'énerve pas pour autant.

"C'est un camp comme les autres en ce qui me concerne", a déclaré Higgins, mercredi midi, avant d'effectuer un retour en jeu en compagnie de deux autres joueurs blessés, Saku Koivu et Alex Tanguay. "Je vais simplement essayer de profiter des prochains jours pour retrouver mon synchronisme dans le feu de l'action, et pour m'assurer d'être prêt pour le match d'ouverture."

-

Un peu tout le monde s'accorde pour dire que les jours de Mathieu Dandenault avec le Canadien sont comptés. Mais Guy Carbonneau se garde quand même une porte de sortie en ce qui concerne le vétéran, qui a joué comme attaquant, mais aussi comme défenseur jusqu'ici au cours du camp d'entraînement. Dandenault a patrouillé la ligne bleue, la semaine dernière à Roberval, ainsi que mercredi, contre les Bruins.

"C'est un joueur polyvalent. Compte tenu des restrictions du plafond salarial, il pourrait être un joueur utile", a dit Carbonneau du vétéran de 32 ans.

"Et puis... il est encore ici", a ensuite souligné l'entraîneur, laissant entendre que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

En voir plus