Skip to main content

Mauvaise nouvelle pour les adversaires des Penguins

Crosby et Malkin retrouvent leur appétit pour la victoire, fait remarquer Letang

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA - Les Penguins de Pittsburgh ont terminé les deux dernières saisons le ventre plein, en s'offrant comme dessert la Coupe Stanley en juin. Normal qu'ils n'aient pas été affamés à leur retour au travail en octobre.

Mais voilà que les doubles champions en titre retrouvent graduellement l'appétit. C'est une très mauvaise nouvelle pour la tablée de la LNH.

« Ça s'en vient. Depuis environ un mois, les gars sont plus dans le coup et nous sommes plus coriaces », a souligné le défenseur Kristopher Letang, samedi matin, en marge des activités du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH.

« Des gars comme Sidney Crosby et Evgeni Malkin ont un appétit insatiable pour la victoire. On voit qu'ils le retrouvent. »

Les Penguins (27-21-3) ont remporté huit de leurs 11 matchs en janvier. À la pause du Match des étoiles, ils pointent au troisième rang de la section Métropolitaine, avec 57 points, à égalité avec les Blue Jackets de Columbus et un point seulement devant les deux équipes de quatrième as de l'Association de l'Est - les Devils du New Jersey et les Flyers de Philadelphie. 

Video: Fleury, Giroux et Letang profitent de Tampa

« Pour nous, c'est comme si nous étions à notre troisième saison d'affilée sans avoir arrêté de jouer. Vous gagnez la Coupe Stanley une fois et vous ressentez la fatigue à votre retour la saison suivante. Vous la regagnez et c'est pire. Vous terminez la saison en juin. Vous êtes à Pittsburgh pour le défilé et toutes les festivités. Vous revenez à la maison en juillet et, déjà en août, c'est le temps de retourner à Pittsburgh. Il nous faut habituellement un mois comme athlète pour récupérer physiquement à la fin d'une saison, mais nous devons recommencer tout de suite. 

« C'est normal que la fatigue entre en ligne de compte ou que nous ayons un manque de motivation. C'est la raison pour laquelle nous avons connu des hauts et des bas. »

Le début de la saison a été également éprouvant pour Letang, mais pour des raisons différentes. Le défenseur québécois a effectué un retour au jeu après avoir subi une délicate intervention chirurgicale au cou en avril.

« Mon jeu et mon apport à l'équipe sont satisfaisants, mais je peux faire mieux. Ma constance n'est pas au point. Je peux connaître un bon match suivi d'un moins bon, s'est-il autoévalué. J'avais mis la barre haute en me présentant au camp d'entraînement parce que je vise toujours haut. Je voulais revenir à un niveau de jeu élevé au plus tôt et jouer les 82 matchs en saison régulière. J'ai constaté toutefois que c'est difficile de revenir au jeu après une longue absence. Je n'avais pas patiné pendant huit mois avant de recommencer quelques semaines seulement avant le camp. »

Letang, qui sera papa pour la deuxième fois bientôt, a fait remarquer que les blessures ne l'ont pas épargné depuis le début de sa carrière, mais que ça va bien cette saison.

« Je touche du bois », a-t-il dit en cognant les jointures d'une main sur la table devant lui.

Le hockeyeur natif de Sainte-Julie, sur la rive-sud de Montréal, en est à Tampa à sa sixième présence au Match des étoiles de la LNH, en incluant des participations à titre de recrue en 2008 à Atlanta et de jeune joueur à Montréal en 2009. Il a aussi fait partie de l'équipe des grands en Caroline (2011), à Ottawa (2012) et à Nashville (2016).

« Ce sont toutes des expériences agréables, mais je me rappelle surtout du match à Montréal parce que c'était chez moi. C'est toujours un honneur de représenter ton équipe. C'est une belle marque de reconnaissance du travail accompli. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.