Skip to main content

Matthews signe un contrat de cinq ans avec les Maple Leafs

Le centre de 21 ans empochera un salaire annuel moyen de 11,634 millions $ et aurait pu devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet

par Dave McCarthy / Correspondant NHL.com

TORONTO - Auston Matthews a accepté une prolongation de contrat de cinq ans d'une valeur de 58,17 millions $ avec les Maple Leafs de Toronto, mardi. Il empochera un salaire annuel moyen de 11,634 millions de dollars.

À LIRE AUSSI: Columbus: Panarin et Bobrovsky doivent profiter de leur situation | Date limite: Le Wild pourrait acheter ou vendre

« C'est assez spécial, car tu repenses un peu à quand tu étais petit, et de mon côté, je suis extrêmement fier et heureux, a dit Matthews. Je sais que ma famille, qui est ici en ce moment, est très fière de moi également, donc c'est une journée spéciale. J'aime jouer ici. J'adore la ville, mes coéquipiers, la direction de l'équipe et tout le personnel. C'est très spécial pour moi. »

Le joueur de centre de 21 ans, sélectionné au premier rang total par les Maple Leafs au repêchage 2016 de la LNH, aurait pu devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet, mais les discussions entre le directeur général de Toronto Kyle Dubas et les agents de Matthews Judd Muldaver et Jeff Jackson se sont intensifiées au cours des deux dernières semaines.

« Tout s'est réglé et j'aurais pu attendre également, mais je n'avais aucun problème à signer un contrat durant la saison, a mentionné Matthews. Évidemment, je suis très heureux d'être un Maple Leaf aujourd'hui et pour l'avenir. Mes agents, Kyle Dubas et la direction de l'équipe se sont probablement parlé et ils en sont venus à une entente aujourd'hui. C'est assurément très spécial pour ma famille et moi. Je suis très fébrile. »

Video: TOR@DET: Matthews bat Howard du côté du bouclier

Dubas a indiqué que le processus de négociations avait commencé durant l'été, quelque temps après que Matthews soit devenu admissible à signer une prolongation de contrat le 1er juillet 2018. Avoir une idée de l'état des négociations avec Matthews et de son contrat la saison prochaine a rendu Dubas à l'aise d'acquérir le défenseur Jake Muzzin des Kings de Los Angeles le 28 janvier. Muzzin doit écouler une autre saison à son contrat.

Avec Matthews sous contrat, Toronto peut se concentrer à s'améliorer d'ici à la date limite des transactions dans la LNH, le 25 février à 15 heures (heure de l'Est).

« Nous apprécions le travail effectué par Auston et ses représentants, a dit Dubas. Ç'a été un long processus et je peux comprendre que certains joueurs ne veulent pas négocier durant la saison. D'avoir quelques certitudes est d'une grande aide pour nous, alors que nous approchons de la date limite. »

Matthews a amassé 46 points (23 buts, 23 aides) en 37 matchs cette saison et 178 points (97 buts, 81 passes) en 182 rencontres en carrière en saison régulière dans la LNH. Il a remporté le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, en 2016-17. Il a aidé Toronto à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley à chacune de ses deux premières saisons, et les Maple Leafs se sont inclinés lors de la série de première ronde de l'Association de l'Est les deux fois, contre les Capitals de Washington en 2017 et contre les Bruins de Boston la saison dernière. Matthews totalise sept points (cinq buts, deux passes) en 13 parties de séries.

L'entente de cinq ans de Matthews est moindre que celle de huit ans de Connor McDavid, le premier choix au total du repêchage 2015, mis sous contrat par les Oilers d'Edmonton le 5 juillet 2017, mais Matthews a expliqué que ces conditions financières avaient été choisies pour aider l'équipe à avoir un peu de flexibilité financière dans le but de conserver le jeune noyau de joueurs ensemble.

« Nous comprenons les contraintes du plafond salarial auxquelles nous faisons face, comme toutes les équipes de la Ligue, a dit Matthews. Nous avons analysé tous les scénarios, de trois à huit ans, et nous nous sommes entendus sur cinq ans. Je pense que les deux parties sont heureuses d'en avoir terminé et de mettre cela derrière elles. »

L'attaquant et meilleur pointeur de l'équipe Mitchell Marner (20 buts, 43 passes) pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet. Les représentants de Marner ont dit ne pas avoir l'intention de négocier un nouveau contrat durant la saison. Les attaquants de Kasperi Kapanen et Andreas Johnsson sont également de potentiels joueurs autonomes avec compensation. Le défenseur Jake Gardiner pourrait devenir joueur autonome sans compensation.

« Pour les plus jeunes joueurs, si tu veux les garder pour une plus longue durée, ça signifie qu'ils sont sous contrat plus longtemps pendant leurs meilleures années, donc le salaire annuel moyen augmente, a expliqué Dubas. C'était l'intention de Matthews et de ses représentants dès le départ, et en travaillant ensemble, nous avons tenté d'équilibrer nos intérêts. Nous sommes très reconnaissants qu'ils aient accepté de déroger de leurs attentes initiales en matière de durée. Évidemment, tout le monde veut être ici le plus longtemps possible, mais nous avons été capables de trouver un salaire annuel moyen qui fonctionnait pour tout le monde et qui nous permet de conserver de la flexibilité pour la suite des choses. »

Les Maple Leafs (31-17-3, 65 points) sont au deuxième rang de la section Atlantique, un point devant les Canadiens de Montréal.

Il s'agit du troisième gros contrat consenti par les Maple Leafs en moins de huit mois. Ils ont mis sous contrat le centre John Tavares, un joueur autonome sans compensation, pour une durée de sept ans à un salaire annuel moyen de 11 millions $ le 1er juillet. L'attaquant William Nylander, qui était joueur autonome avec compensation, a signé une entente de six ans d'une valeur annuelle moyenne de 6,9 millions $ le 1er décembre. Il a raté les 28 premières rencontres de la saison.

« Je pense que nous allons toujours ressentir la pression des partisans ici, mais ils veulent une équipe championne et nous voulons la leur offrir, a dit Matthews. Cette ville le mérite. On ne s'en fait pas trop avec ça et on prend les choses une journée à la fois, mais nous avons une équipe spéciale avec beaucoup de talent. Nous faisons tout en notre possible pour nous rendre au sommet. Au final, tu es défini par les championnats que tu gagnes, et c'est ce que je veux faire ici. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.