Skip to main content

Matthews regrette d'être une distraction chez les Maple Leafs

Le joueur de centre fait l'objet d'une plainte pour avoir troublé la paix en Arizona

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

TORONTO - Auston Matthews s'est excusé, mercredi, pour tous les effets que pourraient avoir ses problèmes judiciaires en cours sur ses coéquipiers et sur l'organisation des Maple Leafs de Toronto.

« Je regrette mes actions et tout ce qui a pu créer une distraction au sein de l'équipe ou causer du stress à quelqu'un en particulier, a déclaré le joueur de centre. Je tire beaucoup de fierté à me préparer pour la saison et à représenter les Maple Leafs de Toronto le mieux possible. 

« Malheureusement, en raison de la situation, je ne peux pas faire d'autres commentaires. »

À LIRE AUSSI : Matthews a goûté à la culture de Terre-Neuve avec les Maple Leafs

Matthews, qui a eu 22 ans le 17 septembre, fait l'objet d'une plainte pour avoir troublé la paix en lien avec un incident survenu à Scottsdale, en Arizona, le 26 mai. Matthews, qui a grandi en Arizona et y habite durant l'entre-saison, n'a pas été arrêté.

Selon des documents de la cour publiés sur le site web de la filière judiciaire de l'Arizona, Matthews fait l'objet d'une plainte pour avoir troublé la paix et pour s'être battu. Il a reçu une convocation, le 23 juillet, et devait participer à une conférence préparatoire d'avant-procès, mercredi à Scottsdale, mais il n'était pas obligatoire qu'il se présente en personne en Cour.

Selon le rapport de la police, une gardienne de sécurité d'un condo de Scottsdale a porté plainte après que Matthews et un groupe d'hommes eurent tenté d'ouvrir son véhicule, alors qu'elle était assise à l'intérieur et remplissait des documents vers deux heures du matin.

La femme a raconté être sortie de son véhicule pour faire face à Matthews, qui semblait intoxiqué selon elle. Elle a indiqué que Matthews a dit avoir pensé qu'il serait amusant de voir sa réaction.

L'entraîneur Mike Babcock a dit avoir eu connaissance de la situation mardi.

« Évidemment, nous sommes déçus, a commenté Babcock. Chez les Maple Leafs de Toronto, nous tirons beaucoup de fierté à faire les bonnes choses sur la glace et à l'extérieur ainsi qu'à bien traiter les gens. C'est une situation malheureuse. »

Babcock a mentionné qu'il ne croit pas que l'incident sera une distraction pour son équipe, qui entame la saison régulière le 2 octobre contre les Sénateurs d'Ottawa.

« Quand il y a quelque chose de négatif, tu le prends et tu fais en sorte de devenir une meilleure organisation, a expliqué Babcock. Nous sommes un groupe tissé serré, nous allons nous occuper d'Auston et évaluer nos options. »

Babcock a dit avoir rencontré Matthews avant l'entraînement de mercredi pour lui dire ceci : « L'entraîneur est présent pour les joueurs. Je suis ici pour contribuer à faire d'eux de meilleures personnes et de meilleurs joueurs. » 

Video: BUF@TOR: Nylander met la table pour Matthews

Babcock a dit que l'incident ne changera rien au fait que Matthews est l'un des leaders à Toronto. Matthews, le défenseur Morgan Rielly et le centre John Tavares semblent avoir une longueur d'avance pour devenir le prochain capitaine des Maple Leafs, un poste vacant depuis que le défenseur Dion Phaneuf a été échangé aux Sénateurs le 9 février 2016. Babcock devrait dévoiler l'identité de son capitaine avant le début de la saison.

« Il prend ça très au sérieux », a affirmé Rielly au sujet de Matthews. « Il sait que c'est sérieux. Ce n'est pas quelque chose que nous prenons à la légère, et c'est de cette façon que nous approchons la situation.

« En tant que coéquipiers, nous allons le soutenir. »

Tavares s'est fait demander si l'incident impliquant Matthews était une distraction pour l'équipe.

« Il y a beaucoup de gens ici aujourd'hui », a lancé Tavares, faisant référence au groupe d'environ 30 journalistes. « Mais nous sommes concentrés sur ce qui se passe sur la glace. Nous savons tous à quel point Auston est un bon coéquipier et une bonne personne.

« Comme il l'a dit, il ne veut pas causer du stress à l'équipe ou à quelqu'un en particulier. Il a très bien représenté cette équipe depuis que je le côtoie et même avant cela.

« Nous allons le soutenir. Nous croyons en lui comme personne et comme coéquipier. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.