Skip to main content

Matthews le favori pour remporter le trophée Calder

Le joueur de centre des Maple Leafs, qui produit à plein régime depuis une disette de 13 matchs sans but, est la meilleure recrue à la mi-saison selon LNH.com

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Alors que nous atteignons le stade de la mi-saison en 2016-17, LNH.com présente cette semaine une série d'articles sur les principaux candidats pour les différents trophées individuels de la Ligue. Aujourd'hui, nous jetons un regard sur la course pour le trophée Calder.

Le joueur de centre recrue des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews a disputé 13 matchs de suite sans marquer un but, du 27 octobre au 22 novembre, après avoir inscrit six filets à ses six premières rencontres dans la LNH, dont quatre à sa première sortie en carrière.

Durant cette séquence difficile, il a eu droit au soutien de ses coéquipiers, mais aussi à celui de l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock.

« Quand ça ne va pas bien et que tu ressens le doute pendant une certaine période de temps, tu dois simplement continuer à pousser pour passer au travers et tu finis toujours par voir la lumière au bout du tunnel », a déclaré Babcock en novembre.

Le vétéran entraîneur avait parfaitement raison parce que c'est en plein ce que Matthews a fait. Depuis sa léthargie, l'athlète de 19 ans a marqué 15 buts et il a amassé 22 points en 20 matchs, faisant de lui le favori pour remporter le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la Ligue, selon un comité composé de 13 journalistes qui écrivent pour NHL.com/LNH.com.

Toute personne qui a régulièrement suivi la carrière de Matthews depuis l'époque où il s'alignait avec le programme de développement de l'équipe nationale des États-Unis sait à quel point il a le feu sacré et a cette capacité d'intégrer rapidement de nouvelles données à son jeu dans le but de s'améliorer.

Jim Johannson, l'adjoint au directeur exécutif des opérations hockey à USA Hockey, est probablement celui qui l'a dit le mieux quand on lui a demandé de commenter l'ascension rapide de Matthews dans la hiérarchie des recrues de la LNH.

« La meilleure façon de le décrire, c'est que même lorsqu'il a participé au Championnat mondial senior (de la FIHG) avec nous (en 2016), en 10 matchs, j'ai trouvé qu'il s'est amélioré en tant que joueur du simple fait d'avoir vécu cette expérience, a noté Johannson. Il avait la rondelle assez souvent pour qu'il puisse commencer à comprendre ce qui fonctionnait à ce niveau-là, et je crois qu'il vit la même chose dans la LNH. Il est en voie de comprendre ce qui lui permet d'être plus efficace et le compliment que je lui ferais, c'est qu'il a la rondelle assez souvent pour pouvoir passer par un tel processus. La façon dont il parvient à contrôler le jeu à un contre un fait de lui un joueur à part des autres recrues, et je crois que cet écart entre lui et les autres va se maintenir. »

Matthews a reçu 56 points dans le cadre d'un scrutin réalisé auprès du comité, obtenant notamment huit des 13 votes de première place. L'ailier droit des Jets de Winnipeg Patrik Laine, qui sera absent pour une période indéterminée après avoir subi une commotion cérébrale durant la troisième période d'un match contre les Sabres de Buffalo, samedi, se trouvait tout près en deuxième place avec 47 points, dont trois votes de première place. Le défenseur des Blue Jackets de Columbus Zach Werenski a pris la troisième place avec 41 points (un vote de première place), tandis que l'attaquant des Maple Leafs Mitchell Marner et le gardien de but des Penguins Pittsburgh Matt Murray étaient respectivement quatrième et cinquième.

Matthews et Laine occupent tous deux le premier rang dans la LNH pour les buts marqués par les recrues, avec 21, tandis que Matthews est premier chez les joueurs de première année pour la moyenne de points par match (0,90) et deuxième pour les points avec 35, soit deux de moins que Laine. Le jeune joueur des Maple Leafs continue de s'améliorer au chapitre des mises en jeu, alors qu'il est le meneur chez les recrues de la LNH avec taux d'efficacité de 44,1 pour cent (211-en-479). Il est la seule recrue à avoir participé à 400 mises en jeu ou plus.

« Il travaille fort tous les jours, il a des habiletés qui lui permettent de faire des choses que bien d'autres ne parviennent pas à faire, a affirmé le défenseur des Maple Leafs Morgan Rielly. Mais en plus, il fait preuve d'intelligence, il travaille fort et il a joué avec de bons coéquipiers. »

Voici les détails du scrutin (cinq points accordés pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : Auston Matthews, Maple Leafs, 56; Patrik Laine, Jets, 47 points; Zach Werenski, Blue Jackets, 41; Mitchell Marner, Maple Leafs, 17; Matt Murray, Penguins, 11; Matthew Tkachuk, Flames de Calgary, 6; William Nylander, Maple Leafs, 1; Ivan Provorov, Flyers de Philadelphie, 1.

En voir plus