Skip to main content

Match no 2: Fleury et Lundqvist des cas incertains

Cinq clés: Les Penguins pourraient saluer le retour d'Evgeni Malkin face aux Rangers

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PITTSBURGH - Les Rangers de New York et les Penguins de Pittsburgh vont s'affronter dans le deuxième match de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest samedi (15h HE; TVA Sports, NBC, CBC). Les Penguins mènent la série au meilleur de sept 1-0.

Voici les cinq éléments à surveiller pour le match numéro 2:

1. Vos gardiens partants sont…: On pourrait assister au duel de gardiens que nous pensions voir pour le début de la série ou au duel de gardiens réservistes auquel on a eu droit à compter de la deuxième période du premier match, mercredi. Les vétérans gardiens Henrik Lundqvist (oeil droit) et Marc-André Fleury (commotion) se sont tous les deux entraînés, vendredi. S'ils ne peuvent pas jouer, Antti Raanta (Rangers) et Jeff Zatkoff (Penguins) s'affronteront de nouveau.

Les Penguins savent au moins qu'ils peuvent gagner en séries sans Fleury. Les Rangers n'ont pas fait appel à un autre gardien partant que Lundqvist en séries depuis le 24 avril 2006.

2. Faire de la place à Malkin s'il revient au jeu: Si le joueur de centre Evgeni Malkin des Penguins effectue un retour au jeu (haut du corps, décision d'avant-match), on le fera jouer avec qui? La question est légitime puisque l'entraîneur Mike Sullivan serait sans doute réticent à modifier les deux premier trios à l'attaque - ceux de Sidney Crosby avec Patric Hornqvist et Chris Kunitz, et de Nick Bonino au centre de Phil Kessel et de Carl Hagelin.

Malkin prendrait logiquement la place de Bonino entre Kessel et Hagelin, mais ce trio est tellement bon et rapide qu'il y a aucune raison de le désunir. C'est sans doute la raison pour laquelle Malkin a patiné à l'entraînement aux côtés de Connor Sheary et de Bryan Rust, qui pourrait revenir au jeu dès samedi.

Malkin pourrait jouer avec Sheary et Rust ou Eric Fehr, dépendamment de la disponibilité de Rust, ou si les Penguins veulent utiliser 11 attaquants et sept défenseurs comme ils l'ont fait dans le premier match.

Sullivan a également laissé planer la possibilité que Malkin puisse jouer avec Crosby. Ils joueront possiblement ensemble avec Kessel, Hornqvist et Kris Letang sur le jeu de puissance.

3. Les Rangers doivent ralentir le trio de Crosby: Les Rangers ont raté l'occasion de profiter de la présence du troisième gardien des Penguins devant le filet, Zatkoff, tôt dans le match numéro un. Mais le joueur de centre Derek Stepan a affirmé que ce qui a fait le plus mal dans la défaite a été la domination du premier trio des Penguins.

Hornqvist a réussi un tour du chapeau, en plus d'amasser une passe. Crosby a marqué en plus d'ajouter deux aides. Kunitz n'a pas récolté de point, mais il a été impliqué dans tous les aspects du jeu.

« Nous ne parviendrons pas à stopper le numéro 87, a avancé l'entraîneur des Rangers Alain Vigneault. Vous ne pouvez pas l'arrêter totalement, ni Malkin. Ils sont trop talentueux. Les Penguins vous font payer chèrement vos erreurs. Ils se nourrissent de ça. C'est à ce moment que leur rapidité peut vous faire mal. Nous devrons être meilleurs en protection de rondelle. »

4. Logez-la là où ils ne sont pas: Bien maîtriser la rondelle consiste en partie à l'envoyer dans des endroits où vous aurez une chance de la récupérer ou que ça ne vous fasse pas de mal si vous ne la récupérez pas. Les Rangers n'ont pas été suffisamment bons dans cet aspect, après avoir connu un bon début de match.

Les Penguins ont bloqué 22 tirs devant Zatkoff et les Rangers ont raté la cible à 19 reprises. Pire, les Rangers ont été brûlés par un tir bloqué des Penguins. Le lancer que Hornqvist a stoppé a pavé la voie à l'échappée de Crosby qui a porté le score à 2-0.

« Nous avions discuté de ça avant la série. Parfois, il faut un peu de temps avant que ce soit compris, a dit Vigneault. Je suis pas mal sûr que tous ont saisi maintenant. »

5. Toujours plus des jeunes de Sullivan: Les attaquants Connor Sheary et Tom Kuhnhackl, qui ont évolué sous les ordres de Sullivan dans la Ligue américaine de hockey, ont joué un rôle important dans la relance des Penguins cette saison, ainsi que dans le résultat du premier match.

Kuhnhackl a marqué ce qui s'est avéré le but gagnant en infériorité numérique. Il a terminé la soirée avec 15:37 de temps d'utilisation, en 26 présences sur la glace. Sheary, qui a fait 13 présences pour 10:42 de temps de jeu, a obtenu une aide sur le premier but des Penguins et il a bloqué un tir important du défenseur Keith Yandle au moment où le score était 1-0.

L'arrivée des deux jeunes a ajouté beaucoup de profondeur aux Penguins cette saison. Les équipes adverses doivent en tenir compter dans l'élaboration de leur plan de match. Les Rangers l'ont appris à la dure. Ils doivent maintenant être mieux préparés.

En voir plus