Skip to main content

Match des anciens Sénateurs : de beaux souvenirs pour Alfredsson

Yashin reçoit un accueil chaleureux à la veille de la Classique 100 de la LNH

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - Daniel Alfredsson était debout sur la patinoire du 150e anniversaire du Canada sur la colline du Parlement, vendredi, et il a regardé la neige tomber, la Tour de la Paix et les partisans dans les estrades au terme de la Classique des anciens Sénateurs.

« Quelle journée extraordinaire avec ce lieu et la température ! Je trouve que c'est parfait, a mentionné l'ancienne vedette des Sénateurs. C'est un beau souvenir. »

Alfredsson et l'ancien défenseur des Sénateurs Chris Phillips ont repêché les deux équipes qui se sont affrontées sur la colline du Parlement dans le cadre des célébrations entourant la Classique 100 de la LNH entre les Sénateurs et les Canadiens de Montréal au parc Lansdowne, samedi (19 h HE, CBC, SN, TVA Sports, NBCSN, NHL.TV).

Menée par quatre buts d'Alexandre Daigle, l'équipe Alfredsson a vaincu l'équipe Phillips 12-3. Le troisième but de l'équipe Phillips, marqué par Chris Neil, qui a pris sa retraite jeudi, a été controversé. Alfredsson a précisé que l'équipe Phillips avait trop de joueurs sur la patinoire.

« Nous avions les jambes les plus jeunes et nous étions parfois plus rapides. Les gars ont fait de beaux jeux. Daigle a été fantastique aujourd'hui. Il était beau à voir. Il a encore la vitesse et les habiletés », a dit Alfredsson au sujet du premier choix au total du Repêchage 1993 de la LNH.

Video: Alexandre Daigle avec les anciens Sénateurs

Alfredsson et Mike Fisher ont chacun récolté deux buts pour l'équipe Alfredsson tandis que Laurie Boschman, Magnus Arvedson, Alexei Yashin et Randy Robitaille ont aussi touché la cible.

Martin Havlat et Bryan Smolinski ont été les autres buteurs de l'équipe Phillips. La troupe d'Alfredsson avait l'avantage en ce qui a trait aux habiletés.

Les anciens ont été sélectionnés parmi les joueurs de la première édition des Sénateurs en 1992-93, qui n'ont remporté que 10 matchs sur une possibilité de 84, jusqu'à ceux qui faisaient partie de l'édition de l'année dernière.

« Je n'ai pas joué pour l'équipe de 1992-93, a dit l'attaquant Shaun Van Allen. Mais ce soir, je sais comment ils se sont sentis. »

« Je pense que Phillips a fait beaucoup de choix émotifs », a soumis Daigle. Âgé de 42 ans, ce dernier dirige un studio de télévision à Montréal et joue au hockey quelques fois par semaine. Disons que ça a paru lors de la Classique des anciens.

Yashin, un joueur controversé en raison de ses nombreuses disputes contractuelles alors qu'il a joué pour les Sénateurs de 1993 à 2001, a reçu un accueil chaleureux de la foule et a mentionné avoir aimé l'expérience. Il a été stoppé par plusieurs partisans qui voulaient un autoportrait ou un autographe, alors qu'il retournait à son hôtel dans son équipement, ses patins sous le bras.

« J'ai trouvé ça génial. Je sais qu'il aime Ottawa. C'était bien de le voir recevoir l'accueil qu'il a eu et de savoir qu'il est toujours le bienvenu à l'avenir », a dit Alfredsson au sujet de Yashin.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.