Skip to main content

Mason, Thomas et Backstrom sont les finalistes au trophée Vézina

LNH.com @NHL

MONTREAL - Puisque Martin Brodeur n'était pas dans la course cette saison, l'identité du gagnant du trophée Vézina ne sera pas aussi facile à deviner cette fois.

Tim Thomas des Bruins de Boston, Niklas Backstrom du Wild du Minnesota et la recrue Steve Mason des Blue Jackets de Columbus sont les finalistes au titre de meilleur gardien dans la LNH, a-t-on annoncé lundi.

Mais Miikka Kiprusoff, des Flames de Calgary, et peut-être Cam Ward, des Hurricanes de la Caroline, Evgeni Nabokov, des Sharks de San Jose, ou même Roberto Luongo, des Canucks de Vancouver, étaient aussi des candidats valables dans ce scrutin réalisé auprès des 30 directeurs généraux du circuit.

Le vainqueur sera connu le 18 juin lors du gala de la LNH à Las Vegas.

Brodeur, qui a remporté les deux derniers trophées Vézina - ainsi que quatre des cinq derniers - a perdu toute chance de l'emporter cette saison parce qu'il a raté quatre mois d'action à cause d'une déchirure au biceps, bien qu'il soit revenu au jeu à temps pour battre le record de Patrick Roy au chapitre des victoires.

L'année où il avait été privé du Vézina, en 2006, c'était quand Kiprusoff avait connu une campagne exceptionnelle.

Luongo a raté 28 rencontres à cause d'une blessure à l'aine, ce qui a nui à ses chances.

Les directeurs généraux ont choisi les trois gardiens présentant les meilleures moyennes de buts accordés par match - 2,10 pour Thomas, 2,29 pour Mason et 2,33 pour Backstrom.

L'ancien gardien de la LNH John Garrett s'est dit d'accord avec les choix de Backtrom et Thomas, mais pas avec celui de Mason.

"Je pense que le seul absent de marque est Kiprusoff", a dit Garrett, un commentateur pour le réseau Rogers Sportsnet qui croit que Thomas va l'emporter. "Il a récolté chaque victoire que son équipe a remportée, sauf une.

"Je l'aurais choisi à la place de Mason, qui mérite le titre de la recrue de l'année, mais pas le Vézina."

Kiprusoff (45-24-5) a été le meilleur de la ligue au chapitre des victoires, avec quatre de plus que Nabokov (41-12-8) et six de plus que Ward (39-23-5).

Le gardien réserviste des Flames Curtis McElhinney a affiché un dossier de 1-6-1. Sauf que Calgary a occupé le 23e rang dans la ligue dans la catégorie des gardiens, Kiprusoff présentant une moyenne de 2,84 avec un taux d'arrêts de ,903, bien loin de ses meilleurs chiffres en carrière.

Chez les finalistes, Backstrom est celui qui a le plus grand nombre de victoires, soit 37, bon pour le cinquième rang dans la ligue.

Thomas, qui a amorcé la saison en alternant les départs avec Emmanuel Fernandez, n'a disputé que 54 matchs, le même nombre que Luongo. Mais Thomas a présenté un dossier de 36-11-7 et aidé les Bruins à terminer au sommet du classement dans l'Association Est. Il a aussi affiché le meilleur taux d'arrêts de la ligue, soit ,933. Luongo a totalisé neuf blanchissages, un record d'équipe, un de moins que Mason, le meneur dans le circuit.

"J'adore Thomas à cause de la façon dont il a persévéré et s'est cramponné à sa carrière", a affirmé Greg Millen, un autre ancien gardien de la LNH qui est maintenant analyste à Hockey Night In Canada. "Et maintenant il a ajusté son style - il n'a pas autant la bougeotte qu'avant.

"C'est là une belle histoire."

Backstrom a pris part à 17 matchs de plus que Thomas et montré des statistiques quasiment aussi bonnes que lui. Mason a participé à 61 matchs avec les Jackets et il a aussi été étincelant.

Mason, 21 ans, est le favori pour remporter le trophée Calder, remis à la recrue de l'année. Les autres finalistes sont Bobby Ryan, des Ducks d'Anaheim, et Kris Versteeg, des Blackhawks de Chicago.

Ed Belfour est le dernier gardien à avoir remporté la même année les trophées Vézina et Calder, en 1991. Tom Barrasso, des Sabres de Buffalo, a raflé les deux honneurs en 1984, tandis que Frank Brimsek a réalisé l'exploit avec les Bruins en 1939.

En voir plus