Skip to main content

Martin estime qu'on aurait d? s?vir ? l'endroit de Crosby en fin de deuxi?me

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Jacques Martin est un homme de peu de mots. Mais l'entra?neur du Canadien en a laiss? ?chapper quelques-uns au terme de la d?faite des siens, qui trahissaient quelque peu la frustration qui l'habitait.

Interrog? ? savoir s'il avait trouv? "frustrant" d'avoir ? se tirer d'affaire en inf?riorit? num?rique sans les d?fenseurs Hal Gill et Josh Gorges, tous les deux au banc des p?nalit?s en d?but de troisi?me tiers, Martin a acquiesc? en laissant tomber "probablement parce qu'on a manqu? la personne qui a commenc? le grabuge".

Le grabuge qu'?voquait l'entra?neur s'est produit au son de la sir?ne ? la fin de la deuxi?me p?riode. Il estime que celui qui l'a parti, Sidney Crosby, aurait d? ?tre p?nalis? au m?me titre que Gorges et Kristopher Letang. Ainsi, les Penguins ne se seraient pas retrouv?s en attaque massive au d?but du dernier vingt puisque Gill avait ?t? puni ? 12 secondes de la fin de la deuxi?me.

Gorges s'expliquait mal pour quelles raisons l'escarmouche avait ?clat?.

"Crosby m'a donn? un l?ger coup de b?ton ? la cheville et ses co?quipiers sont arriv?s en trombe pour se porter ?? sa d??fense en voyant que je n'avais pas appr??ci??, a-t-il racont??. Quelqu'un m'a agripp?? par derri??re, je ne sais pas quel joueur, et j'ai perdu l'??quilibre. En me relevant, j'??tais pr??t ?? m'en prendre ?? quiconque se pr??sentait devant moi. Les Penguins ??taient cinq sur la glace et nous seulement quatre."

Gorges a admis que c'??tait un fort mauvais moment pour Gill et lui, qui sont les deux meilleurs ??l??ments de l'??quipe en inf??riorit??, de se retrouver au banc des p??nalit??s.

"Mais les gars qui ??taient sur la glace ont fait de l'excellent travail, a-t-il ajout??. Un l??ger manque de communication en haut de territoire a pav?? la voie au lancer de (Evgeni) Malkin."

Cammalleri s'en veut

Michael Cammalleri s'en voulait d'avoir rat?? quelques occasions qui auraient pu faire pencher la balance du c??t?? des siens. On va surtout retenir celle obtenue vers la fin de la troisi??me p??riode, mais Cammalleri a aussi manqu?? une chance unique ?? quelques minutes de la fin du premier vingt.

"Il a fait un bel arr??t, a-t-il dit, en parlant de la chance de la troisi??me p??riode. J'ai pu d??cocher un puissant tir, mais il a fait un bon d??placement. Il est pay?? pour stopper des lancers, moi pour marquer des buts. Il a eu le meilleur cette fois-ci."

L'ailier droit a qualifi?? la rencontre de partie d'??checs. Quand on lui a soulign?? que les Penguins avaient jou?? comme des champions, il s'est raidi en r??pondant que "si on avait marqu?? un but on tiendrait un discours diff??rent".

"Nous avons bien fait, mais on peut faire mieux."

Le d??fenseur Marc-Andr?? Bergeron a trouv?? que les Penguins s'??taient comport??s comme des champions.

"L'aspect positif, c'est qu'on a ??t?? dans le coup. On a montr?? aux gens, et on s'est prouv?? ?? nous-m??mes, qu'on a pas mal mieux jou?? que dans le deuxi??me match. On ne m??ritait peut-??tre pas de l'emporter ?? Pittsburgh, mais c'est le retour du balancier. Au moins, on sait qu'on est capable de tenir notre bout. Ce n'est pas un harsard si les Penguins ont atteint la finale de la coupe Stanley deux fois. C'est une ??quipe patiente, capable de gagner des matchs peu importe la fa??on."

La salle comble au Centre Bell a manifest?? son appr??ciation en applaudissant ses favoris ?? la fin de la soir??e.

"Les gens ont r??alis?? que nous venions de livrer un tr??s bon match, a mentionn?? l'ailier Brian Gionta. Nous sommes d????us d'avoir perdu, et on sait qu'on doit faire mieux jeudi."

Gionta a r??ussi sept des 18 lancers des siens. Il a soulign?? le brio de Marc-Andr?? Fleury.

"Il a tr??s bien fait. Il a fait de bonnes lectures sur les chances obtenues par Michael Cammalleri et par Tomas Plekanec."

En voir plus