Skip to main content

Martin Brodeur est sur le point de dépasser Roy... et peut-être Sawchuk

LNH.com @NHL

La saison 2008-2009 pourrait bien permettre à Martin Brodeur d'apposer son nom au sommet de plusieurs catégories du livre des records de la Ligue nationale de hockey.

Le porte-couleurs des Devils du New Jersey est sur le point de doubler Patrick Roy pour le plus grand nombre de victoires, de matchs et de minutes jouées par un gardien. Il pourrait aussi surpasser Terry Sawchuk pour le nombre de jeux blancs en carrière.

Le gardien montréalais n'a besoin que de 14 victoires pour atteindre le chiffre magique de 552, une de plus que Roy. Il est plausible de penser que Brodeur réalisera l'exploit vers la fin du mois de novembre ou, s'il est malchanceux, au début de décembre. En passant, les Devils seront au Centre Bell le 6 décembre, et tout le monde sait à quel point Brodeur aime évoluer devant les partisans montréalais...

Brodeur devra être toutefois un peu plus patient pour se hisser au premier rang au chapitre des matchs joués en carrière. Roy occupe le premier rang dans l'histoire de la LNH avec 1029 parties, et Brodeur devra en disputer 61 pour l'égaler.

Aussi, lorsque Brodeur aura complété sa 3029e minute de la saison - un tour de force loin d'être utopique quand on sait qu'il n'a pas joué moins de 4000 minutes depuis la saison 1996-1997 - il reléguera de nouveau Roy au deuxième rang.

Un autre record de tous les temps est à la portée de Brodeur, celui de 103 blanchissages de Terry Sawchuk, réalisé au fil d'une carrière de 21 saisons. Le gardien montréalais en a inscrit 96 en 15 saisons, et le fait d'évoluer derrière une équipe toujours très soucieuse de sa défensive pourrait l'aider à doubler Sawchuk avant la fin de 2008-2009.

Plusieurs autres joueurs pourraient atteindre des plateaux significatifs cette saison:

-Joe Sakic, de l'Avalanche du Colorado, n'a besoin que de 28 passes pour supplanter Mario Lemieux au 10e rang. Si le vétéran joueur de centre amasse 95 points, il doublera également Lemieux, actuel détenteur du septième échelon avec 1723 points. Et si Sakic ajoute 43 mentions d'aide à sa fiche, il rejoindra Gordie Howe en huitième place.

-Mark Recchi, du Lightning de Tampa Bay, pourra grimper parmi le top 20 au chapitre des points. Il ne lui en faut que 10 pour égaler Brett Hull, détenteur du 20e rang avec 1391. Mike Modano est susceptible d'atteindre le cap des 1300 points en carrière dès les premières semaines du calendrier.

-Keith Tkachuk, des Blues de St. Louis, pourrait devenir le septième joueur originaire des Etats-Unis à atteindre le plateau de 1000 points en carrière. Il en a besoin de 16 pour rejoindre Modano, Phil Housley, Jeremy Roenick, Joe Mullen, Brian Leetch et Pat Lafontaine dans cette catégorie. Doug Weight, un autre Américain, se joindra à ce groupe sélect s'il amasse 31 points.

-Seulement sept défenseurs dans l'histoire du circuit ont amassé au moins 1000 points, mais Nicklas Lidstrom et Chris Chelios, des Red Wings de Détroit, pourraient s'ajouter à la liste. Chelios devra travailler fort pour y arriver puisqu'il lui manque 52 points, mais l'exploit est réalisable dans le cas de Lidstrom, qui devra amasser au moins 62 points pour rejoindre Raymond Bourque, Paul Coffey, Al MacInnis, Housley, Leetch, Larry Murphy et Denis Potvin.

-A défaut d'amasser les points nécessaires, Chelios continuera de grimper au classement pour le plus grand nombre de matchs jous en carrière. Son 24e match de la saison lui permettra de s'emparer du quatrième rang derrière Gordie Howe (1767), Mark Messier (1756) et Ron Francis (1731). Chelios amorcera sa 25e saison, le même nombre que Mark Messier et une de moins que Howe, le meneur à ce chapitre.

-De retour avec les Ducks d'Anaheim, Teemu Selanne n'a besoin que de huit buts pour atteindre le plateau de 560 en carrière et rejoindre Guy Lafleur au 20e rang. Si jamais il décide de disputer une autre saison, Mats Sundin pourra aussi se hisser dans le top 20 en inscrivant cinq buts. Avec deux filets, Sergei Fedorov en totalisera 474 en carrière, ce qui fera de lui le joueur russe le plus prolifique de l'histoire de la LNH, devant Alexander Mogilny.

-Derrière le banc, Lindy Ruff, des Sabres de Buffalo, a besoin de trois victoires pour atteindre le plateau de 400 en carrière.

En voir plus