Skip to main content

Marner amasse trois points et permet au Canada de vaincre la Finlande

Le Canada affrontera l'Allemagne à Cologne jeudi en quarts de finale du Championnat du monde 2017 de la FIHG

par Emna Achour / Correspondante LNH.com

PARIS - Mitchell Marner a inscrit deux buts et amassé une aide, mardi, pour permettre au Canada de conclure sa ronde préliminaire du Championnat du monde 2017 de la FIHG sur une bonne note en battant la Finlande 5-2.

« Marner déborde de confiance, de sens du hockey et d'habiletés, a déclaré l'entraîneur canadien Jon Cooper. Tu lui donnes la rondelle et tu lui ouvres l'espace, tu penses qu'il va y aller avec une de trois options, mais finalement il réussit à inventer une option no 4, no 5 et no 6. Il est impressionnant à regarder jouer. Il mérite tout ce qui lui arrive, il travaille fort et il a fait tout ce qu'on lui a demandé de faire. Il a un véritable don, surtout autour du filet. »

Le gardien Calvin Pickard a stoppé 18 des 20 rondelles qui ont été dirigées vers lui pour le Canada, qui termine donc avec une fiche de six victoires et une défaite en prolongation. Son opposant finlandais Harri Sateri a réalisé 23 arrêts dans la défaite.

En raison de la victoire de 4-3 de l'Allemagne en fusillade contre la Lettonie mardi, après être venue de l'arrière en fin de troisième période, le Canada disputera sa rencontre de quarts de finale à Cologne jeudi face aux Allemands.

Cooper est arrivé plus tard qu'à l'habitude à sa conférence de presse d'après-match. Il a avoué ne pas avoir pu résister à la tentation de regarder les derniers instants du duel Allemagne-Lettonie.

« Je sais maintenant qu'ils sont capables de combler un déficit à la dernière minute », a-t-il indiqué lorsqu'on lui a demandé ce qu'il connaissait de l'équipe allemande, qui a créé l'égalité 3-3 en avantage numérique avec 33 secondes à faire au troisième tiers. « C'est particulier quand la moitié du tournoi est joué dans une ville différente et que tu te concentres uniquement sur ce qui se passe dans ton groupe. […] Ils ont le gros bonhomme Leon Draisaitl, qui leur a donné un bel élan depuis son arrivée, en plus d'avoir de bons gardiens. Ce sera difficile pour nous, surtout dans un environnement qui devrait être assez électrique, mais on est très excités. »

La Finlande termine quant à elle son tournoi au quatrième rang de son groupe avec une fiche de 2-2-1-2, et affrontera les États-Unis, premiers du leur, en quarts de finale à Cologne.

« J'espère qu'on est en train d'atteindre notre apogée au bon moment », a déclaré Matt Duchene, auteur du cinquième but - son premier du tournoi - du Canada. « C'est le moment d'être à notre meilleur. Il nous reste trois matchs à jouer, et on veut qu'ils comptent. Si on les gagne tous les trois, ça voudra dire un troisième titre de suite pour nous. Ce serait énorme. »

Lors d'une première période au rythme complètement effréné, les deux équipes se sont échangé des buts pour porter la marque à 2-1 en l'espace de 1:40.

Avec seulement 2:46 d'écoulées au match, Marner a ouvert la marque en déculottant le défenseur finlandais Atte Ohtamaa. L'attaquant des Maple Leafs de Toronto a réalisé une belle feinte qui a forcé Ohtamaa à se compromettre avant de décocher un tir des poignets précis qui a battu Sateri du côté de la mitaine.

Vingt-deux secondes plus tard, Jani Lajunen a permis aux Finlandais de créer l'égalité quand il a poussé la rondelle dans une cage complètement ouverte. Le ton était donné.

Mais un peu moins d'une minute plus tard, alors que le Canada évoluait avec un homme en plus puisque Joonas Jarvinen était au cachot pour avoir accroché, Colton Parayko a accepté une belle passe arrière de Marner et décoché un puissant tir sur réception pour redonner les devants aux Canadiens 2-1.

Il s'agissait d'un troisième but en deux matchs pour Parayko, tous les trois marqués sur le jeu de puissance.

À 13:45 du premier tiers, Marner a inscrit son deuxième filet de la rencontre en complétant un tic-tac-toe parfait amorcé par Nathan MacKinnon et Mark Scheifele en avantage numérique, et le Canada a terminé la période avec une avance de 4-1 et de 15-6 au chapitre des tirs au but.

La troupe de Cooper en a rajouté au deuxième vingt, cette fois alors que les deux équipes évoluaient à forces égales. Brayden Point a profité d'un bond favorable de la rondelle sur la rampe derrière Sateri pour enfiler son quatrième but du tournoi quand le disque s'est retrouvé à ses pieds à l'embouchure du filet.

La Finlande s'est approchée à 4-2 avant la fin de l'engagement, alors qu'il restait 3:09 à écouler, mais

« On a été trop souvent au banc des punitions aujourd'hui », a évoqué l'attaquant finlandais des Flyers de Philadelphie Valtteri Filppula. « Contre une équipe comme celle-ci, remplie de talent, c'est sûr qu'ils vont finir par en profiter. Leur jeu de puissance était effectivement très dangereux et ils ont marqué deux buts à 5-contre-4, mais sinon je pense qu'à 5-contre-5 c'était un peu mieux. »

Duchene a enfoncé le dernier clou dans le cercueil des Finlandais en inscrivant le dernier but du Canada à seulement 34 secondes du début du troisième vingt.

En voir plus