Skip to main content

Markov et Halak s'illustrent dans la victoire de 3-0 du Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - On ne doit pas s'attendre à ce que Andrei Markov soit le sauveur à son retour à la compétition, prévenait Jacques Martin, vendredi. Le défenseur étoile a fait mentir son entraîneur en jouant les héros, samedi, dans la victoire de 3-0 du Canadien contre les Islanders de New York.

Le Russe a contribué deux filets au retour de la blessure au pied gauche qu'il s'était infligée dès la rencontre inaugurale de la saison à Toronto.

"On voit qu'il est un joueur d'élite possédant une superbe vision du jeu et qui fait bien progresser le rondelle, a affirmé Martin. C'est agréable de saluer le retour d'un joueur de sa trempe. Son exécution était réellement formidable."

Markov, qui célèbre dimanche son 31e anniversaire de naissance, a marqué les deux fois en supériorité numérique. Glen Metropolit a complété, également en supériorité. Tomas Plekanec a récolté deux aides.

"J'étais quelque peu perdu à mes deux premières présences sur la glace, a commenté Markov, qui a obtenu 20:25 de temps d'utilisation. ??a s'est replacé par la suite. En supériorité, on a bien fait circuler la rondelle et on a pu prendre de bons lancers."

Le gardien Jaroslav Halak a été l'autre grande vedette de la soirée. Auteur de 40 arrêts pour signer son cinquième blanchissage en carrière, le Slovaque a fait augmenter sa valeur davantage que son opposant Martin Biron, mis à l'épreuve 28 fois. Les deux gardiens sont en attente d'un transfert.

"Je n'ai pas accordé beaucoup de retours, a analysé Halak, qui a signé son troisième gain de la saison face aux Islanders. On a fait du bon travail pour bloquer des tirs en infériorité."

"Jaroslav a été solide, surtout en première période, a repris Martin. Son brio et les unités spéciales ont joué un rôle important.".

En plus de fournir les trois buts, les unités spéciales ont neutralisé les six jeux de puissance des "Insulaires".

En mettant fin à une séquence de cinq défaites, le Tricolore (16-18-3) a distancé les Islanders (13-16-7) de deux points au classement de l'Est (35-33).

"C'est positif, mais on ne doit pas perdre de vue que le match de lundi est tout aussi important que celui de ce soir, a souligné Martin. Les Thrashers d'Atlanta nous devancent au classement."

Markov, déjà!

Le Canadien n'a pas connu un bon départ. Le brio de Halak qui a bloqué 14 lancers et le but de Markov en attaque massive lui permettait de mener 1-0 à la fin de la première période.

Le défenseur vedette a fait sentir sa présence, à la huitième minute. Après s'être avancé près du filet, il a logé du revers le disque libre derrière Biron. Le gardien n'avait pu maîtriser le tir initial de Plekanec.

Le CH a nettement moins bien paru à sa deuxième supériorité, quelques minutes plus tard. Les Islanders ont failli créer l'égalité deux fois plutôt qu'une. Richard Park a d'abord raté la cible du revers au terme d'une échappée du centre de la patinoire, avant que Nate Thompson ne soit ensuite frustré par Halak à la suite d'une erreur de Marc-André Bergeron.

Markov, bis

Les élans ont été mieux partagés, mais le scénario s'est répété au deuxième vingt. Halak a été solide et Markov a marqué en jeu de puissance.

En supériorité, Halak a frustré Matt Moulson et à mi-chemin dans la rencontre, les hôtes avaient l'avantage 20-10 dans les tirs.

Markov a fait mouche à 13:12, sa frappe effleurant l'épaule gauche de Biron.

Avant la fin, Moulson a de nouveau goûté à la médecine de Halak, encore en supériorité. Plekanec était au banc des pénalités pour la troisième fois de la période.

Au troisième tiers, le Canadien s'est appliqué en défense sachant que Halak veillait au grain.

A 14:00, Metropolit a semé la joie chez les nombreux partisans du CH au Naussau Coliseum, en complétant la passe lumineuse de Scott Gomez.

En voir plus