Skip to main content

Mark Messier heureux de céder sa place à Jaromir Jagr

L'attaquant des Panthers a besoin de cinq points pour devancer le membre du Temple de la renommée au deuxième rang des marqueurs

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Le joueur de centre membre du Temple de la renommée du hockey Mark Messier est si impressionné par la longévité de Jaromir Jagr et si inspiré par le dévouement de ce dernier envers l'entraînement et le sport qu'il a hâte de céder un poste qu'il détient depuis 13 ans afin que le vétéran ailier droit des Panthers de la Floride puisse le remplacer.

Jagr a besoin de quatre points pour égaler, et cinq pour dépasser, Messier au deuxième rang de la liste des meilleurs marqueurs de tous les temps dans la LNH. Si tout se passe bien, Messier aimerait être présent lorsque Jagr s'emparera de la deuxième place derrière Wayne Gretzky.

« Sans aucun doute, je voudrais y être en personne, si c'est possible, a dit Messier. Je ne sais pas si ce sera possible, mais je vais certainement communiquer avec Jaromir pour lui offrir mes félicitations quand il passera au deuxième rang. »

Jagr a amassé 1 883 points en 1 659 matchs dans la LNH, incluant 15 points en 30 rencontres cette saison. Messier a terminé sa carrière en 2004 avec 1 887 points en 1 756 matchs. Gretzky se retrouve fin seul au sommet avec un total pratiquement imbattable de 2 857 points en 1 487 rencontres.

Les Panthers affrontent les Jets de Winnipeg jeudi et l'Avalanche du Colorado vendredi avant de retourner à domicile pour affronter les Sabres de Buffalo, les Bruins de Boston et les Red Wings de Detroit avant la pause de Noël qui s'amorcera le 24 décembre.

« Étant donné l'humilité que Gordie [Howe] a montrée quand Wayne et tous les grands joueurs l'ont devancé, j'aborde ceci comme étant une occasion pour nous d'inspirer la prochaine génération de joueurs, d'établir des niveaux élevés pour eux et, je l'espère, de les pousser à devenir les meilleurs joueurs possibles, peu importe l'endroit où leur carrière se déroule », a dit Messier.

Messier occupe le deuxième rang de la liste des meilleurs marqueurs depuis le 4 novembre 2003 alors qu'il a devancé Howe. Il affirme qu'il ne pouvait pas réaliser l'exploit qu'il venait d'accomplir à cette époque-là, et même ces jours-ci, il le trouve difficile à croire.

« Je ne me suis jamais considéré comme un marqueur d'élite comme Mario Lemieux ou Wayne Gretzky », a admis Messier.

C'est toutefois plus facile pour Messier d'accepter le fait qu'il sera dépassé par Jagr parce qu'il attend ce moment depuis longtemps, plutôt que se demander s'il va arriver un jour.

Messier a même indiqué que le moment sera un peu décevant pour lui parce qu'à son avis, Jagr l'a déjà dépassé au chapitre des points dans les rangs professionnels quand l'on considère son rendement dans les ligues en Europe et en Russie.

Jagr a totalisé 146 points en trois saisons dans la Ligue continentale de hockey de 2008 à 2011. Il a également récolté 67 points dans les ligues européennes pendant la saison 2005-06 et un total de 68 points pendant les arrêts de travail qui ont écourté les saisons 1994-95 et 2012-13.

« À mon avis, il m'a déjà dépassé il y a longtemps, a confié Messier. J'ai eu une occasion à ma première saison professionnelle [dans l'Association mondiale de hockey] et je n'ai amassé que 11 points, alors je n'étais pas aussi efficace que lui à l'extérieur de la LNH. Les totaux qu'il a affichés en tant que hockeyeur professionnel sont incroyables. »

Messier a joué jusqu'à l'âge de 43 ans, il comprend donc bien à quel point c'est difficile pour Jagr de continuer de jouer à un niveau productif et compétitif dans la LNH à l'âge de 44 ans. Il a discuté du fait qu'il faut plus de temps pour récupérer et que le ratio repos/travail incline davantage vers le premier.

« Ça devient plus difficile, a déclaré Messier. [Jagr] est parvenu à maintenir un niveau très élevé de conditionnement physique et, encore plus important, c'est en raison de ce conditionnement physique et du travail qu'il a accompli qu'il a évité des blessures majeures. C'est toujours la clé pour un joueur qui veut connaître une carrière aussi longue que celle de Jagr. Il a subi des bleus et des bosses, mais dans l'ensemble, il a vraiment été chanceux de ne subir aucune blessure grave, et ça lui a permis de prolonger sa carrière. »

Ce qui pourrait être encore plus impressionnant pour Messier, c'est le fait que Jagr ne semble pas être en train de ralentir de sitôt.

Jagr a quant à lui déclaré qu'il veut jouer jusqu'à l'âge de 50 ans (il en aura 45 le 2 février). Messier ne voit aucun signe que quelque chose empêchera Jagr de réaliser ce souhait.

« Quand je regarde Jagr et quand j'observe ses présences sur la glace, il se presse toujours de récupérer la rondelle, il passe partout sur la glace, il est toujours très puissant avec la rondelle, a dit Messier. Au bout de compte, ce sera une question de ce qu'il veut faire et de la manière dont il veut apporter des contributions à une équipe qui continue de s'améliorer. Ce seront les questions auxquelles il devra répondre au fur et à mesure et l'équipe devra également y répondre, mais il ne semble pas afficher beaucoup de signes de ralentissement en ce moment. »

En voir plus