Skip to main content

Mark Bell marque deux fois et le Canada l'emportee 6-2 contre HC Davos

LNH.com @NHL

DAVOS, Suisse - Mark Bell a marqué deux buts pour aider le Canada à battre HC Davos 6-2 et rester invaincu, lundi à la coupe Spengler.

Le Canada (2-0) a pris les commandes tôt dans le match, si bien que le pays bénéficiait d'une avance de 4-0 en deuxième période.

"Nous avons connu un bon départ. Il y a beaucoup de talent dans cette équipe, a mentionné l'entraîneur canadien Craig MacTavish. Je suis impressionné par la qualité des joueurs. Ils ont très bien fait au niveau de l'exécution. Le jeu est un peu plus tactique à ce tournoi. Il faut faire quelques ajustements, et les gars ont très bien répondu."

Jean-Pierre Vigier, Yannick Tremblay, Alexandre Daigle et Jean-Guy Trudel ont été les autres marqueurs du Canada, tandis que Nick Naumenko et Oliver Setzinger ont répliqué pour Davos (2-1).

Lors du premier match disputé lundi, Adler Mannheim a vaincu Karlovy Vary 2-1 en fusillade. Le gain portait la fiche du club allemand à 1-1, tandis que Karlovy n'a pas encore gagné de match en trois occasions.

Le Canada aura Mannheim comme adversaire, mardi.

"Oui, ça ne laisse pas beaucoup de répit, a dit MacTavish avec le sourire. C'est comme un tournoi de hockey mineur, avec beaucoup de matches en peu de temps, mais c'est la même chose pour tout le monde."

Vigier et Bell ont fait mouche dès la première période. Davos a semblé marqué pendant l'engagement, mais le but a été refusé après qu'on ait jugé que la rondelle avait été dirigée dans le but par un patin.

Bell a donné les devants 3-0 aux siens au deuxième tiers, pendant un désavantage numérique, puis Tremblay a ajouté à l'avance après que Davos ait raté une occasion de dégager.

Naumenko a rétréci l'écart grâce à un tir des poignets qui a déjoué le gardien Wade Dubielewicz, mais Daigle a converti un deux contre un pour redonner une priorité de quatre buts au Canada.

Setzinger a fait 2-5 avant la fin du deuxième vingt, lui aussi avec un tir des poignets, mais Trudel a mis la touche finale à la victoire en deux contre un, à mi-chemin de la troisième période.

Davos a bénéficié d'un surnombre de deux hommes avec environ sept minutes à faire, sans succès.

En voir plus