Skip to main content

Marco Scandella veut en donner plus aux Sabres

Le défenseur âgé de 27 ans jouit de la confiance du nouvel entraîneur Phil Housley à Buffalo

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL -- Après avoir été déraciné du Minnesota l'été dernier, Marco Scandella fait tranquillement sa place à Buffalo. Il admet que la période d'adaptation ne s'est pas déroulée sans heurts en raison des déboires des Sabres. 

« Là ça va mieux pour l'équipe. Il y a eu plusieurs blessés en début de saison, mais nous jouons du bon hockey depuis un mois et demi », a affirmé le Montréalais en entrevue à LNH.com à l'occasion de la récente Classique hivernale Bridgestone 2018 de la LNH.

Scandella n'a pas mis trop de temps à se fondre dans son nouvel environnement après avoir passé ses sept premières saisons dans la LNH dans l'uniforme du Wild.

« Le transfert s'est bien passé. Comme je n'ai pas de famille, ç'a été plus facile. Mais le Minnesota était comme mon deuxième chez moi après Montréal, je pourrais même dire mon premier. J'ai passé sept années là-bas. C'était vraiment le "fun". Ç'a été pour moi la fin d'un chapitre et le début d'un autre à Buffalo. »

Choix de deuxième tour du Wild en 2008 (55e au total), Scandella a disputé ses 373 premiers matchs dans la LNH au sein de l'organisation.

Le Wild l'a troqué aux Sabres le 30 juin, en même temps que le vétéran attaquant Jason Pominville, en retour des attaquants Tyler Ennis et Marcus Foligno.

Le nouvel entraîneur des Sabres Phil Housley a fait de Scandella un de ses piliers en défense. Il l'utilise d'ailleurs en compagnie de son as défenseur Rasmus Ristolainen, au sein du principal duo.

« Marco fait de l'excellent travail. Il nous procure de solides minutes de jeu », a commenté dernièrement Housley au PioneerPress de Minneapolis/St.Paul. « On fait appel à ses services dans toutes les situations et il insuffle une bonne dose d'énergie au groupe. Il parle quand ça compte et c'est un véritable compétiteur. C'est un réel plaisir de l'avoir avec nous. »

Video: BUF@WPG: Le tir de Scandella a raison de Hellebuyck

Scandella présente un différentiel de moins-5, un des meilleurs au sein de la deuxième pire équipe de la LNH. À l'âge de bientôt 28 ans (en février), le défenseur québécois dit entrer dans les plus belles années de sa carrière d'athlète. 

« J'ai repris là où j'avais laissé au Minnesota, mais j'en veux davantage », a mentionné celui qui vient de réussir son premier but dans son nouvel uniforme et de franchir le plateau des 100 points dans la LNH. « On me confie beaucoup de responsabilités. Je veux en donner plus aux Sabres.

« L'équipe est sur la bonne voie et elle est vouée à un bel avenir avec tous les jeunes joueurs talentueux qu'elle a dans ses rangs, a-t-il continué. Nous allons tous grandir et connaître de belles saisons ensemble. »

Scandella, qui est sous contrat pour deux autres saisons, a souligné que l'addition de plusieurs éléments comme lui jumelée à l'arrivée à la barre de l'entraîneur Housley a nécessité beaucoup de rodage en lever de rideau de la saison.

« Les gars maîtrisent maintenant les stratégies mises en place et nous jouons davantage comme une équipe. »

Après une demi-saison seulement passée dans l'Association de l'Est, Scandella est à même de constater les bienfaits des moins longs déplacements.

« Le voyagement, ça c'est le "fun". C'est incroyable la différence par rapport à jouer pour une équipe de l'Ouest. Je suis vraiment content de jouer dans l'Est. Ça me permet de jouer plus souvent contre les Canadiens de Montréal et au Centre Bell. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.