Skip to main content

Le Repêchage 1983, la fois où Marc Bergevin a eu l'air fou

Le directeur général des Canadiens évoque le souvenir d'une culbute faite dans les gradins du Forum de Montréal

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

VANCOUVER - Marc Bergevin est heureux que les réseaux sociaux n'existaient pas en 1983, l'année de son repêchage. Parce que la scène au cours de laquelle il déboule les escaliers du Forum de Montréal serait vite devenue virale et elle roulerait encore en boucle, 36 ans plus tard.

Le directeur général des Canadiens de Montréal a relaté l'anecdote en marge du Repêchage 2019 de la LNH, vendredi. 

À LIRE AUSSI : Possiblement la fin entre le CH et Jordie Benn La tasse de café LNH : Aperçu du Repêchage 2019Les Poulin vivront un grand moment

« Ce que je me souviens de ma séance de repêchage, c'est que la table des Blues de St. Louis était vide. Il n'y avait personne », a-t-il commencé par relater. « C'est que les rumeurs de vente et de déménagement de l'équipe (à Saskatoon, en Saskatchewan) allaient bon train. » 

Il a par la suite raconté, au sujet de sa sélection par les Blackhawks de Chicago en troisième ronde (59e au total):

« J'étais dans les gradins avec mes parents. L'histoire est amusante, mais surtout vraie. J'avais des souliers neufs et on avait fraîchement repeint les marches de l'escalier. J'ai juste entendu mon nom, je n'avais aucune idée de l'identité de l'équipe qui venait de me repêcher. Je me suis tourné vers mes parents pour leur demander et ils m'ont répondu 'Chicago'. Je me suis levé pour descendre et j'ai glissé sur la première marche et j'ai déboulé jusqu'en bas. Heureusement, il n'y avait pas de télé dans le temps. Rendu à la table des Blackhawks, je me tenais le coude et j'avais mal au dos. C'est le souvenir qu'il me reste de mon expérience au repêchage. C'est drôle, je viens justement de croiser le premier choix des Blackhawks cette année-là : Bruce Cassidy, l'entraîneur des Bruins de Boston. »

Bergevin allait vite retrouver ses esprits et son sens de l'équilibre. Il vient en quatrième position chez les joueurs de la cuvée 1983 ayant disputé le plus de matchs dans la LNH, avec 1191 rencontres. Seuls Steve Yzerman (1514), Claude Lemieux (1215) et John MacLean (1194) le devancent.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.