Skip to main content

Marc-André Bergeron a apprécié la réaction de la foule à l'annonce de son but

LNH.com @NHL

MONTREAL - Marc-André Bergeron a remarqué que les applaudissements qui ont accompagné l'annonce de son but ont été plus nourris qu'à l'accoutumée. C'était la façon pour les partisans du Canadien de souhaiter la bienvenue au défenseur québécois.

"J'ai noté que les applaudissements ont été plus forts d'une coche, a noté Bergeron. ?a m'a fait un velours."

Bergeron a marqué à son deuxième match seulement dans l'uniforme du Canadien. Sa puissante frappe décochée sur réception est une des raisons pour lesquelles on l'a mis sous contrat, à la suite de la perte pour une longue période d'Andrei Markov.

"Heureusement, je n'ai pas eu à patienter trop longtemps, a-t-il dit. C'était un jeu parfait, la passe de Paul Mara était parfaite.

"Ce deuxième match est satisfaisant, mais je sais que je peux faire mieux, notamment au chapitre de la prise de décisions. On continue d'aller de l'avant", a-t-il résumé.

Victoires satisfaisantes

Jacques Martin prône la patience depuis le début de la saison. Les deux dernières victoires du Canadien sont de nature à lui donner raison.

"On acquiert de la confiance et notre intensité au jeu s'améliore, a mentionné l'entraîneur. Nous avons de nouveau eu le meilleur dans les tirs aux buts, tout en limitant les occasions de marquer de nos adversaires."

Martin disait pas plus tard que lundi que les deux principaux facteurs qui sont gages de succès pour une équipe sont le rendement des unités spécialisées ainsi que celui du gardien. Or, dans les deux derniers matchs, les unités spécialisées ont été plus efficaces et Jaroslav Halak a bien fait devant le filet.

L'entraîneur pouvait aussi se réjouir de l'éclosion à l'attaque des jeunes Max Pacioretty et Maxim Lapierre, auteurs de leur premier filet de la saison chacun.

"J'ai marqué, mais le plus important c'est qu'on vient d'obtenir une belle victoire d'équipe, a souligné Lapierre. On attendait ce déblocage à l'attaque."

Pacioretty, lui, n'a pas caché que ce premier but pour lui en 34 matchs lui enlevait énormément de pression.

"??a n'a pas été mon plus beau but, mais finalement j'ai eu un bond favorable."

Glen Metropolit a dit souhaiter que les deux dernières performances de l'équipe marquent le début d'une belle séquence.

"Les quatre trios ont bien fonctionné et le jeu de puissance a fourni deux buts. J'espère que c'est le début de quelque chose de positif pour nous."

En voir plus