Skip to main content

Malgré les blessures, Cozens et Luukkonen visent la LNH dès cette saison

Les deux espoirs des Sabres ont été opérés durant la saison morte

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

ARLINGTON, Va. - Après avoir subi une dislocation du pouce gauche le 29 juin dernier, Dylan Cozens estime qu'il sera prêt pour représenter les Sabres de Buffalo lors du Défi des espoirs, qui s'amorcera le 6 septembre au HarborCenter de Buffalo.

Cozens, qui a été le septième choix du dernier repêchage, a été opéré au début du mois de juillet à la suite de cette blessure. Une période de deux à trois mois est nécessaire afin de s'en remettre. Toutefois, depuis le 15 juillet, Cozens est sur la glace et il prend des lancers.

« Ça m'a permis de sentir un peu la rondelle et je pouvais décocher mes lancers comme je le fais normalement », a indiqué Cozens lors d'un événement de l'AJLNH, dimanche en banlieue de Washington. « Je n'ai pas encore reçu l'autorisation complète des médecins pour revenir au jeu, mais ça devrait arriver aussi rapidement que possible. On ne va pas trop vite, je ne veux pas aller trop rapidement. Mais en ce moment, je peux décocher des lancers.

« Je veux avoir le droit de jouer pour le Défi des espoirs et je suis optimiste. Je sens qu'il y a une bonne chance que je joue, mais on ne sait jamais. On verra rendu-là. »

À LIRE : 31 en 31 : Les meilleurs espoirs des Sabres | Ullmark accepte une entente d'un an avec les Sabres

Cozens a subi cette blessure lors du dernier jour du camp de perfectionnement des Sabres, quand, lors d'une bataille pour la rondelle avec un défenseur, il a chuté directement sur son pouce.

« Quand j'ai touché la glace, je me suis immédiatement demandé dans quelle direction mon pouce allait pointer. Je savais qu'il était disloqué, je le sentais. Et quand j'ai enlevé mon gant… disons que ce n'était pas très beau à voir. »

Le Défi des espoirs regroupera les meilleurs jeunes joueurs des Sabres, des Bruins de Boston, des Devils du New Jersey et des Penguins de Pittsburgh. Cozens espère pouvoir y être, et ainsi disputer un camp d'entraînement complet pour montrer aux Sabres qu'il peut jouer dans la LNH dès cette année.

« Je crois que j'ai une chance de faire l'équipe. C'est certain qu'ils ne sont pas nombreux, les joueurs de 18 ans qui réussissent, mais j'ai le physique, le coup de patin et la force pour être le gars qui peut faire le saut dès un jeune âge. »

Video: Les Sabres choisissent Cozens au septième rang

Pendant qu'il se remettait de cette blessure, Cozens s'est entraîné avec un autre espoir des Sabres, Ukko-Pekka Luukkonen. Le gardien se remet lui aussi d'une blessure, lui qui a été opéré en avril afin de réparer des déchirures du labrum dans ses deux hanches. 

Un choix de deuxième ronde en 2017 (54e), Luukkonen devrait avoir besoin de six mois pour s'en remettre.

« On a fait un bon travail à Buffalo avec les thérapeutes et ça m'a beaucoup aidé. Je me sens déjà bien et j'espère être de retour rapidement. »

Luukkonen a indiqué qu'il avait commencé à sentir de la douleur dans sa hanche droite après le Championnat du monde de hockey junior, où il a aidé la Finlande à remporter la médaille d'or. Il a aussi évolué pour les Wolves de Sudbury de la Ligue de hockey de l'Ontario l'an dernier, et il a été nommé le meilleur gardien et le joueur par excellence du circuit. 

Au terme de la saison, il a décidé de passer sous le bistouri. Il peut maintenant sauter sur la glace et faire des exercices spécifiques aux gardiens.

« Je dois connaître mes limites et ne pas trop pousser », a-t-il dit.

Luukkonen ne sait pas encore s'il sera en mesure d'être du camp d'entraînement, et il s'attend à amorcer la saison avec les Americans de Rochester dans la Ligue américaine de hockey. Mais tout comme Cozens, il veut se retrouver dans la LNH dès cette saison.

« C'est quelque chose que tu dois mériter. J'ai connu une bonne saison l'an dernier et je vais construire là-dessus. On verra où ça va me mener. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.