Skip to main content

Malgré la défaite, personne n'avait la tête entre les jambes chez le Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Qui aurait pensé, une semaine après avoir permis aux Predators de Nashville de décocher 55 tirs en direction de Carey Price, que le Canadien de Montréal terminerait le week-end suivant avec trois points sur une possibilité de quatre, face à deux formations qui ont tous les droits de rêver à la coupe Stanley?

C'est pourtant le tour de force qu'ont réalisé les hommes de Jacques Martin après avoir battu les Capitals de Washington, en terre hostile vendredi soir, et arraché un précieux point face aux Red Wings de Detroit, samedi soir au Centre Bell.

Malgré ce revers somme toute crève-coeur, l'ambiance était des plus positives dans le vestiaire du Canadien. Un peu tout le monde avait l'impression que l'équipe avait gagné du galon.

"Je ne dirais pas que ces deux matchs représentaient un test, mais plus une barrière à franchir", a analysé Michael Cammalleri, qui est venu bien près de jouer les héros, samedi, après avoir enfilé le but vainqueur à Washington, vendredi.

"Ce que j'ai particulièrement aimé, a renchéri l'attaquant ontarien, c'est le fait que nous ayons compris qu'il y avait un sentiment d'urgence et que nous devions puiser au plus profond de nos ressources pour revenir dans la rencontre. Nous en avons parlé entre la deuxième et la troisième période, et c'est ce que nous avons fait", a renchéri Cammalleri, qui n'a pas oublié de rendre hommage à Tomas Plekanec et Andrei Kostitsyn pour leur travail sur ses deux buts au troisième vingt.

Plekanec, qui a livré une autre solide performance, a émis des propos qui rejoignaient ceux de son coéquipier.

"Nous avons de bonnes raisons d'être satisfaits de notre performance, a soutenu Plekanec. Nous avons très bien joué à cinq contre cinq, et le seul aspect où nous avons failli à la tâche, c'est au niveau de l'indiscipline en première période."

Martin affichait des sentiments ambivalents après le revers, mais en analysant la dernière semaine dans son ensemble, il a émis un bilan positif.

"Suis-je satisfait? Oui et non. Mais le fait d'avoir obtenu cinq points sur une possibilité de six est certainement un élément encourageant. C'est ce dont on a besoin."

En voir plus