Skip to main content

MacKinnon n'aura pas besoin d'être opéré à l'épaule

L'attaquant devrait être prêt pour le camp d'entraînement; le contrat de Rantanen est la principale priorité de l'Avalanche durant la saison morte

par Rick Sadowski / Correspondant NHL.com

CENTENNIAL, Colorado - Le joueur de centre de l'Avalanche du Colorado Nathan MacKinnon n'aura pas besoin d'être opéré pour la blessure de l'épaule qu'il a subie durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et sera prêt pour le camp d'entraînement, a déclaré le directeur général Joe Sakic mardi.

MacKinnon, qui a amassé 13 points (six buts, sept passes) en 12 parties de séries, s'est blessé face aux Sharks de San Jose dans la première période du match no 7 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au SAP Center. Il a été en mesure de revenir au jeu après avoir reçu une injection pour calmer la douleur, mais l'Avalanche a été éliminée en vertu d'un revers de 3-2.

« Il va être correct, il prend du mieux chaque jour, a dit Sakic. Il sera en forme dans quelques semaines. Il a simplement besoin de repos. »

À LIRE AUSSI : L'Avalanche coulée par ses unités spéciales et la régression de MacKinnon

MacKinnon, âgé de 23 ans, a terminé à égalité au septième rang de la LNH avec 99 points (41 buts, 58 passes) en 82 matchs, et on misera grandement sur lui en 2019-20, quand l'Avalanche tentera de participer aux séries éliminatoires pour une troisième saison de suite, un exploit qu'elle n'a pas réussi depuis une série de 11 participations consécutives entre 1995 et 2006, séquence au cours de laquelle le Colorado a soulevé la Coupe Stanley deux fois (1996, 2001).

Video: SJS@COL, #4: MacKinnon montre sa coordination

« Notre but est de gagner la Coupe Stanley, c'est l'objectif ultime, a mentionné Sakic. Nous voulons être meilleurs la saison prochaine et être plus constants. »

L'Avalanche a montré un dossier de 7-1-2 à ses 10 derniers matchs pour s'assurer de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Ouest pour une deuxième année de suite. Elle a vaincu les Flames de Calgary en cinq parties au premier tour, même si ceux-ci étaient largement favoris après avoir terminé au premier rang de l'Ouest.

Le but lors de la saison prochaine sera de terminer plus haut au classement et de gagner l'avantage de la glace. En incluant la saison régulière, le Colorado a conservé une fiche de 10-1-0 à ses 11 dernières sorties au Pepsi Center, dont un dossier de 4-1 en séries.

« Même si notre fin de saison a été bonne, nous n'avons pas accompli notre objectif, a indiqué Sakic. Nous devons trouver une façon de nous améliorer. Ça commence ici durant la saison morte. »

Sept joueurs seront autonomes avec compensation le 1er juillet, dont l'ailier droit Mikko Rantanen, 22 ans, qui a obtenu 87 points (31 filets, 56 aides) en 74 parties et a mené l'Avalanche en séries avec 14 points (six buts, huit passes) en 12 parties.

« C'est une priorité de le mettre sous contrat, a expliqué Sakic. Nous préférons une entente à long terme. Si ça doit absolument être à court terme, nous le ferons. Nous voulons nous assurer qu'il est sous contrat. »

Video: COL@SJS, #7: Rantanen redirige le tir de Girard

Les autres joueurs autonomes avec compensation sont les attaquants Sven Andrighetto, J.T. Compher, Vladislav Kamenev et Alexander Kerfoot, et les défenseurs Ryan Graves et Nikita Zadorov.

Cinq joueurs seront autonomes sans compensation, dont le gardien Semyon Varlamov, dont les 183 victoires le placent au deuxième rang dans l'histoire de l'Avalanche et des Nordiques de Québec derrière Patrick Roy (262). Mais Philipp Grubauer l'a remplacé comme gardien no 1 dans la dernière ligne droite de la saison et a disputé les 12 parties en séries.

« Nous verrons ce qui se passera dans son cas le 1er juillet, s'est limité à dire Sakic. Nous serons en communication. »

Les attaquants Gabriel Bourque, Derick Brassard et Colin Wilson ainsi que le défenseur Patrik Nemeth seront également joueurs autonomes sans compensation.

Sakic a admis qu'il compte être plus agressif sur le marché des joueurs autonomes que lors des saisons précédentes.

« La cuvée est assez bonne cette année, a-t-il noté. Nous avons déjà ciblé quelques joueurs auxquels nous parlerons s'ils deviennent disponibles. Il y a quelques positions où nous avons des besoins. Il y a quelques joueurs avec qui nous allons discuter s'ils deviennent disponibles. Nous serons plus agressifs cette année, mais si ça ne fonctionne pas avec les joueurs avec lesquels nous serons en discussion, nous n'allons pas dépenser notre argent sur n'importe qui. Nous voulons les bons joueurs qui cadreront bien au sein de l'équipe. »

L'entraîneur Jared Bednar est sous contrat jusqu'à la fin de la prochaine saison, et Sakic a confié qu'il entamerait éventuellement des discussions avec lui pour une prolongation de contrat.

L'Avalanche a huit choix au repêchage 2019 de la LNH, les 21 et 22 juin à Vancouver, dont cinq dans les trois premières rondes et les quatrième et seizième sélections au total.

« Nous sommes fébriles en vue de cette saison morte, car il y a plusieurs choses que nous pouvons faire pour améliorer cette équipe et nous rendre meilleurs pour la saison prochaine, a dit Sakic. Nous avons vu la progression au cours des dernières années et nous voulons que ça se poursuive ainsi. Vous avez vu l'atmosphère au Pepsi Center pendant la série et durant toute l'année. Je pense qu'il y a beaucoup de fébrilité autour de l'équipe. Nous devons continuer à bâtir pour atteindre le prochain niveau. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.