Skip to main content

Luongo permet aux Panthers d'égaler la série

Le gardien effectue 41 arrêts et la Floride remporte le deuxième match contre les Islanders; Luongo avait perdu ses sept dernières parties en séries

par Alain Poupart / Correspondant LNH.com

SUNRISE, Floride -- Reilly Smith et Nick Bjugstad ont chacun inscrit un but et une aide, alors que Roberto Luongo a réalisé 41 arrêts pour permettre aux Panthers de la Floride de défaire les Islanders de New York 3-1 dans le deuxième match de la première ronde des séries éliminatoires de l'Association de l'Est, vendredi, au BB&T Center.

Les Panthers égalent ainsi cette série quatre de sept à une victoire de chaque côté. Le troisième match sera disputé dimanche au Barclays Center (20 h HE; NBCSN, SN, MSG+, FS-F, TVA Sports 2).

Dmitry Kulikov a marqué dans un filet désert alors qu'il ne restait que 9,3 secondes au cadran et il a récolté une aide.

John Tavares a compté pour les Islanders. Le gardien Thomas Greiss, qui avait repoussé 42 lancers lors de la victoire de 5-4 des Islanders jeudi à son premier départ en séries éliminatoires, a effectué 28 arrêts.

Video: Luongo et Smith aident la Floride à égaler la série

Luongo a rebondi après avoir accordé cinq buts sur 26 lancers lors du premier affrontement. Il a mis fin à sa séquence personnelle de sept revers de suite en séries. Sa dernière victoire printanière remontait à un gain de 1-0 contre les Bruins de Boston lors du cinquième match de la finale de la Coupe Stanley en 2011.

« C'est important de bien jouer le plus longtemps possible dans chaque match, a dit Luongo. C'est une longue série, nous allons célébrer la victoire ce soir, mais nous reviendrons au travail demain. Tiens, toute victoire est plaisante. Ce sont les séries. »

Luongo a fait plusieurs arrêts clés, surtout en deuxième période. Son plus bel arrêt est survenu lorsqu'il a stoppé le tir sur réception de l'enclave de Ryan Strome avec son bloqueur. Il a aussi frustré Cal Clutterbuck à bout portant tôt au troisième vingt après que Clutterbuck eut déjoué le défenseur Alex Petrovic pour se présenter seul devant lui.

« Les deux dernières saisons, j'ai eu ce gars devant le filet et à mon avis, il est un des meilleurs gardiens de la ligue, a lancé l'entraîneur des Panthers Gerard Gallant. Nous savions qu'il allait rebondir ce soir. Je ne crois pas qu'il ait été mauvais hier soir. Je crois plutôt qu'ils avaient décoché de beaux tirs. Ce soir, il était exceptionnel, c'est ce à quoi nous nous attendions. Nous savions qu'il allait présenter une bonne performance. »

Au premier engagement, Luongo a fait quelques beaux arrêts sans son bâton avant que son défenseur Erik Gudbranson le récupère dans le coin de la patinoire et le lui remette.

« Ça ne m'inquiète pas, a confié Luongo. Je joue presque mieux sans bâton, parfois. J'ai confiance en ma capacité de fermer la porte, même si je n'ai pas de bâton. Il me semble que les partisans étaient plus inquiétés que moi. »

La disette en séries éliminatoires de l'attaquant des Panthers Jaromir Jagr s'est prolongée. Il s'agissait d'un 33e match sans but pour lui depuis les séries de 2012. Toutefois, il a obtenu de bonnes occasions de marquer. Il a fait dévier un lancer de Jonathan Huberdeau dans la première minute de jeu et son tir du revers a raté la cible en début de troisième période.

Smith avait récolté deux buts et une assistance dans le premier match et c'est lui qui a ouvert le pointage vendredi à 4:32 du premier tiers lorsqu'il a poussé le retour du lancer du revers de Bjugstad derrière Greiss.

« Il semble que la rondelle me suit pour l'instant, et je dois accorder beaucoup de crédit à mes coéquipiers », a déclaré Smith, qui évolue aux côtés de Bjugstad et Jussi Jokinen. « C'est super d'être capable d'aider l'équipe sur cette scène. Il semble qu'il y a beaucoup de buts moches à ce stade de la saison et je tente simplement de me rendre devant le filet et de trouver la rondelle. »

Les Panthers ont eu une belle chance de marquer dans les dix dernières secondes de l'engagement quand Aleksander Barkov s'est retrouvé devant une cage béante. Or, l'attaquant des Islanders Brock Nelson a stoppé la rondelle dans le demi-cercle du gardien.

Bjugstad a porté le pointage à 2-0 à 6:17 de la deuxième période avec l'aide de Smith. Après que Kulikov eut poussé le disque du revers le long de la bande derrière le filet, Smith l'a envoyé à l'avant en se retournant. Bjugstad a alors pu décocher un tir sur réception de l'enclave.

Smith a profité d'une autre chance de marquer après le but de Bjugstad en dégainant en pivotant dans le cercle droit, mais Greiss a étendu la jambière droite pour stopper la rondelle.

Tavares a compté avec 3:33 à faire en troisième période quand il a poussé un retour qui a bondi sur la bande arrière dans le fond du filet. Tavares avait inscrit un but et deux aides lors du premier affrontement.

« C'était assez intense sur la glace, un match plus serré, a commenté le capitaine des Islanders. Je crois que nous avons contrôlé le match davantage ce soir. Luongo a fait de gros arrêts. Nous avons juste manqué de temps. »

Le défenseur québécois des Panthers Michael Matheson, le choix de première ronde (23e au total) de l'équipe au repêchage 2012 de la LNH, a disputé sa première partie en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il a remplacé le vétéran Jakub Kindl.

En voir plus