Skip to main content

Lundqvist espère faire un retour dans la LNH après une opération au coeur

Le gardien des Capitals doit rencontrer les médecins bientôt pour discuter de son avenir

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

Henrik Lundqvist espère recommencer à jouer dans la LNH après avoir été opéré à cœur ouvert, mais l'avenir du gardien des Capitals de Washington dépendra de sa prochaine évaluation, prévue plus tard en avril. 

« J'adore ça. Je veux compétitionner, mais tout va dépendre des examens et des conversations avec les médecins », a déclaré Lundqvist dans une entrevue diffusée sur NHL Network mercredi. « Ce moment-là approche. D'ici là, je vais continuer à travailler, et nous verrons ce qui va se produire. »

À LIRE AUSSI : Minimum de six semaines d'absence pour GallagherWheeler à l'écart pour une durée indéterminée chez les Jets

Dans un long entretien enregistré dimanche, le joueur de 39 ans a raconté en détail son parcours émotif, du moment où il a appris à la mi-décembre qu'il allait devoir se faire opérer pour remplacer une valve aortique aux premières étapes de sa convalescence, en passant par son retour sur la glace pour faire tout en son possible afin de pouvoir jouer à nouveau. 

Lundqvist a accepté une entente d'un an d'une valeur de 1,5 million $ avec les Capitals, le 9 octobre, après avoir vu la dernière saison de son contrat être rachetée par les Rangers de New York, le 30 septembre. Après 15 saisons avec les Rangers, le sixième gardien le plus victorieux de l'histoire de la LNH (459-310-96) était fébrile d'amorcer un nouveau chapitre de sa carrière avec les Capitals et était sur le point de faire ses valises pour sa nouvelle destination lorsqu'il a appris la nouvelle.  

« J'ai été au courant de ce problème cardiaque pendant 15 ans, je savais que j'étais aux prises avec une valve un peu faible qui devrait être soignée un jour, mais en l'espace de quelques mois, les choses ont changé, a expliqué Lundqvist. La faiblesse s'est amplifiée, et mon aorte a commencé à devenir trop grosse, ce qui faisait en sorte que ma pression cardiaque était trop élevée. Mais tout au long, je me disais : "Tout va bien aller. Nous allons nous arranger pour que tout aille bien." Puis, j'ai reçu l'appel d'un des spécialistes qui m'a dit : "Je suis désolé, mais les résultats sont pires que ce que nous anticipions." »

Au début du mois de janvier, il était dans une clinique de Cleveland pour y subir l'opération. Il a approché sa longue convalescence, qui a commencé par l'utilisation d'une marchette dans le couloir de sa chambre d'hôpital, comme il approchait les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.  

« C'était une bataille différente, mais je pense que la clé était principalement de rester dans le moment présent, comme quand vous jouez au hockey, a dit Lundqvist. Ne regardez pas trop loin. C'est que je devais faire dorénavant, prendre les choses étape par étape. »

Incroyable, mais vrai, sept semaines après l'opération, Lundqvist a recommencé l'entraînement sur glace sur une patinoire privée d'Alpine, au New Jersey, le 23 février, en faisant quelques exercices légers. Il a patiné presque chaque jour depuis. 

« J'adore m'entraîner, mais tu aimes encore plus voir les résultats de tes efforts, a dit Lundqvist. Donc, si j'obtiens une chance, je vais donner tout ce que j'ai, évidemment. »

Même si Lundqvist ne peut revenir à temps pour jouer avec les Capitals cette saison, lorsqu'il ferme les yeux, il peut s'imaginer en train de jouer et rêver à une nouvelle chance de remporter les grands honneurs, lui qui a atteint la Finale de la Coupe Stanley en 2014 avec les Rangers, s'inclinant en cinq matchs contre les Kings de Los Angeles. 

Il a expliqué que c'est ce qui l'a motivé à s'entendre avec les Capitals.

« Je le vois dans ma tête. Je le vois, a dit Lundqvist. Mais d'un autre côté, c'est hors de mon contrôle. Je dois écouter les experts. Mis à part cela, je dois rester heureux. » 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.