Skip to main content

Lucic, Versteeg aident les Kings à vaincre les Ducks

Deux buts en deuxième période ont suffi à Los Angeles pour s'emparer du sommet de la section Pacifique

par Curtis Zupke / Correspondant LNH.com

LOS ANGELES - Milan Lucic et Kris Versteeg ont marqué au cours des premières 2:01 de jeu en deuxième période, et les Kings de Los Angeles ont vaincu les Ducks d'Anaheim 2-1 au Staples Center jeudi.

Les Kings (48-28-5, 101 points) possèdent une priorité de deux points sur les Ducks (44-25-11) au premier rang de la section Pacifique. Los Angeles pourra remporter un premier titre de section depuis 1991 s'ils l'emportent contre les Jets de Winnipeg au cours de leur dernière rencontre du calendrier samedi.

 

Anaheim a toujours deux matchs à jouer et pourrait égaler le total de 103 points de Los Angeles, mais les Kings possèdent le bris d'égalité grâce à leurs 46 victoires en temps réglementaire et en prolongation, comparativement à 41 pour les Ducks.

Lucic a tiré du revers sur une passe du revers de Tanner Pearson après 48 secondes pour inscrire son 20e de la campagne. Versteeg a ensuite fait dévier le tir de Brayden McNabb sur la barre transversale, avant de pousser le disque au fond du filet à 2:01 pour marquer son deuxième but en deux parties.

Le gardien Jonathan Quick a réalisé 19 arrêts pour savourer son 40e gain de la saison, battant ainsi son propre record d'équipe pour le plus grand nombre de victoires en une saison.

Ryan Kesler a été l'auteur de l'unique but d'Anaheim lorsqu'il a tiré sur réception sur une passe de Jakob Silfverberg alors que les deux équipes évoluaient à 4-contre-4 à 16:11 du premier engagement. Silfverberg a pivoté pour s'éloigner du défenseur des Kings Jake Muzzin avant de repérer Kesler du côté gauche. Il s'agissait du 21e filet de la saison de Kesler.

Los Angeles a dominé les 15 premières minutes de jeu, au cours desquelles plusieurs mêlées ont éclaté et 25 mises en échec ont été distribuées.

Le défenseur des Ducks Sami Vatanen a été rayé de l'alignement en raison de la grippe. Anaheim était privé de cinq autres joueurs réguliers.

 

En voir plus