Skip to main content

L'optimisme règne toujours chez les Capitals

Washington cherchera à prolonger sa série de succès à l'étranger ce samedi au Amalie Arena à Tampa

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Le Lightning de Tampa a réussi à créer l'égalité 2-2 dans la série, jeudi soir, mais personne n'est découragé chez les Capitals de Washington.

« Nous avons bien joué dans trois des quatre matchs de la série jusqu'ici », a noté l'entraîneur des Capitals Barry Trotz après la défaite de 4-2 des siens au Capital One Arena à Washington. « Nous avons eu un seul mauvais match, le troisième.

« Nous avons très bien fait dans plusieurs aspects du jeu, a dit Trotz du match de jeudi. Nous avons dicté le rythme du jeu, nous avons joué avec énergie. C'est juste que le résultat n'a pas été au rendez-vous. »

À LIRE: Le Lightning crée l'égalité dans la série | Tampa Bay en doit une à Vasilevskiy

Les Capitals ont dominé 38-20 au chapitre des tirs et 31-21 pour les mises en échec. Ils ont remporté 58 pour cent des mises en jeu, grâce au brio de Lars Eller (69 pour cent) et Nicklas Backstrom (67 pour cent) à ce chapitre.

T.J. Oshie a été au four et au moulin du côté de Washington, alors qu'il a décoché quatre tirs au but, donné quatre mises en échec et provoqué deux revirements. Alex Ovechkin a quant à lui enregistré trois tirs au but et quatre mises en échec. Backstrom, Evgeny Kuznetsov et le défenseur John Carlson ont également obtenu quatre tirs au but chacun, soit autant que Steven Stamkos, le seul joueur à tirer aussi souvent du côté du Lighnting.

« Nous aimons la façon dont nous avons joué », a résumé Carlson.

Il y a d'autant plus de raisons d'être optimiste, a indiqué le vétéran défenseur, que la série se déplacera maintenant à Tampa Bay. Le cinquième match aura lieu samedi au Amalie Arena (19 h 15 (HE); TVA Sports, CBC, NBC), là où les Capitals ont remporté les deux premiers affrontements de la série.

En fait, Washington a signé la victoire dans sept de ses huit rencontres éliminatoires disputées à l'étranger ce printemps.

« Nous avons plutôt bien joué à la maison, nous n'avons juste pas été en mesure de réussir les petits jeux et d'avoir le dessus dans les moments-clés, et c'est pourquoi nous avons cette fiche à domicile (3-5), a souligné Carlson. Mais il faut se concentrer sur notre prochain match, qui aura lieu sur la route, là où nous avons connu beaucoup de succès. Nous y croyons dans ce vestiaire. C'est facile d'y croire quand on voit toutes les bonnes choses que nous sommes en mesure de faire sur la patinoire.

« Il s'agit juste de mieux réagir dans ces moments-clés pour que ces jeux-là tournent en notre faveur, pas la leur. »

« Nous allons à Tampa, nous allons jouer notre match et essayer d'aller chercher la victoire », a dit Ovechkin.

« Nous sommes à l'aise sur la route, a affirmé Trotz. Nous avons l'intention de l'emporter à Tampa. Nous l'avons déjà fait deux fois. »

Pour y arriver une troisième fois, les Capitals devront toutefois mater le jeu de puissance du Lightning, qui a marqué un but en deux opportunités, jeudi… et même presque un deuxième puisque le filet d'Alex Killorn, qui a donné les devants 3-2 à Tampa Bay à 11:57 de la troisième période, est survenu six secondes après la fin d'une pénalité. 

Tampa Bay a inscrit trois buts en sept avantages numériques lors des deux matchs à Washington, et six en 14 occasions depuis le début de la série.

« Il n'y a aucune bonne raison pour qu'ils marquent chaque fois que (leur jeu de puissance) est sur la glace », a lancé l'attaquant des Capitals Tom Wilson.

Faute de freiner le Lightning dans cet aspect du jeu, les Capitals devront à tout le moins chercher à combattre le feu par le feu en profitant de leurs propres opportunités à cinq contre quatre. L'attaque à cinq de Washington a été blanchie en quatre sorties, jeudi, et n'a pas marqué en sept opportunités lors des deux matchs disputés au Capital One Arena.

« Nous obtenons quand même des ouvertures, a dit Carlson du jeu de puissance des Capitals. Ce soir, (le désavantage numérique du Lightning) a joué de façon différente et a laissé à (Ovechkin) plusieurs ouvertures, il a pu décocher de très bons tirs, mais ils ont bien réussi à bloquer plusieurs rondelles. Nous avons contrôlé la rondelle tôt lors de nos avantages numériques, notamment en remportant les mises en jeu, mais trop souvent, nous décochions un tir au but et la rondelle sortait aussitôt de la zone parce qu'ils réussissaient à la dégager. »

Après le troisième match de la série, les Capitals avaient parlé de la nécessité de faire preuve de discipline, de façon à ce que le jeu de puissance du Lightning s'amène moins souvent sur la glace. Ç'aurait été mission accomplie, jeudi, n'eut été d'Eller, puisque c'est lui qui a écopé les deux seules pénalités des siens. Et elles ont toutes deux coûté cher à son équipe.

Eller était au cachot pour avoir retenu Nikita Kucherov quand Stamkos a marqué son but en avantage numérique à 8:32 de la première période pour donner les devants 2-1 à Tampa Bay. Le but de Killorn a quant à lui été inscrit peu après qu'il eut fini de purger une punition pour avoir accroché Killorn.

« C'était de trop, a dit Trotz à ce sujet. Ça, c'est sur les épaules de Lars, et personne d'autre. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.