Skip to main content

L'inefficacité sur les mises en jeu ajoute aux déboires de l'attaque massive

LNH.com @NHL

MONTREAL - Guy Carbonneau identifie les problèmes des joueurs de centre du Canadien dans les cercles de remises en jeu comme un des facteurs expliquant les déboires de l'équipe en supériorité numérique.

"Dans le moment, nous sommes affreux à ce chapitre, a affirmé l'entraîneur. Depuis cette saison, on a l'avantage de recommencer le jeu en zone adverse quand on se voit offrir une supériorité numérique. Mais si on perd la mise en jeu initiale, on accuse immédiatement un retard d'une trentaine de secondes parce que la rondelle se retrouve rapidement à l'autre bout de la patinoire."

Tomas Plekanec (taux d'efficacité de 50,1 pour cent) en arrache particulièrement, comme Robert Lang (45,3 pour cent). Saku Koivu (54,3) est le plus fiable, mais il est actuellement blessé. Maxim Lapierre (54,8) a réalisé de beaux progrès cette saison.

"On a beaucoup travaillé avec lui, a souligné Carbonneau, en parlant de Lapierre. Tomas est inconstant. Il a d'excellents matchs, d'autres médiocres. Quant à Robert, il a connu un bon début de saison avant d'éprouver des problèmes. Saku est notre meilleur pour les mises en jeu."

(...)

Ryan O'Byrne a encore connu un match difficile samedi, en perdant l'équilibre deux fois en tentant de pivoter, à des moments fort mal choisis. Malgré cela, Guy Carbonneau ne blâme pas le jeune défenseur.

"On s'efforce de lui fournir tous les outils pour qu'il connaisse du succès. Il met du temps à se remettre de la bourde qu'il a commise (le but... dans son but). On le sent nerveux sur la patinoire. Quand il va passer au travers de cette épreuve, il devrait connaître une brillante carrière", a opiné Carbo.

(...)

Guy Carbonneau a tenu une séance d'entraînement basée sur l'attaque, lundi, dans l'espoir de redonner confiance aux meilleurs éléments de l'équipe. Des sorties de zone rapides, des surnombres et encore des surnombres. Il y avait beaucoup de mouvement sur la glace, mais malheureusement peu de buts. Alex Kovalev a apprécié l'initiative.

L'entraîneur, qui a voulu aider les joueurs à se détendre, s'est dit confiant que le déblocage va se produire sous peu, comme Kovalev.

"Ce n'est peut-être pas une mauvaise chose qu'on éprouve des problèmes à ce stade de la saison, a mentionné Kovalev. Vous avez souvent relevé ces dernières années que l'équipe connaît une baisse de régime après les Fêtes. Peut-être qu'il n'y aura pas de baisse cette saison. C'est ce qu'on espère tous."

Carbo s'est dit préoccupé par la disette de but de Kovalev, ainsi que le manque de productivité de d'autres joueurs, comme "Tomas Plekanec, Sergei Kostitsyn et Guillaume Latendresse".

(...)

Guy Carbonneau n'a pas voulu revenir sur les commentaires qu'il a formulés, dimanche, en réponse à Pat Quinn, qui a affirmé que la LHJMQ est moins compétitive que les deux autres ligues juniors au pays, en Ontario et dans l'Ouest.

"J'ai dit ce que j'avais à dire. Les joueurs du Québec sont aussi bons que ceux de l'Ontario et de l'Ouest", a-t-il répété.

En voir plus