Skip to main content

L'impact de McDavid se fait sentir au-delà de la feuille de pointage

Le capitaine est parvenu à mener les Oilers à la victoire en première ronde sans amasser beaucoup de points

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

SAN JOSE -- Les points ne sont pas venus aussi souvent en séries qu'ils sont venus en saison régulière, mais le joueur de centre Connor McDavid a quand même été un joueur d'impact dans la série de première ronde des Oilers d'Edmonton dans l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose, a déclaré l'entraîneur Todd McLellan dimanche.

McDavid, le capitaine des Oilers, a mené l'équipe avec quatre points (deux buts, dont un dans un filet désert lors du match no 6) dans la série quatre de sept que les Oilers ont achevée en six parties grâce à une victoire de 3-1 au SAP Center samedi. Les Oilers affronteront les Ducks d'Anaheim en deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest.

Quatre points en six matchs n'ont pas égalé le taux d'efficacité de McDavid en saison régulière, quand il a mené la LNH avec 100 points (30 buts). Mais McLellan a affirmé que les chiffres ne révèlent pas tout.

« Ça dépend de la façon dont vous évaluez du leadership offensif », a-t-il dit avant que les Oilers soient revenus à domicile dimanche. « Le rythme et la ténacité avec lequel ils ont joué, je crois qu'il a mené l'équipe au chapitre des chances de marquer.

« Il a forcé l'adversaire à se concentrer sur lui seul, et cela a créé des opportunités pour d'autres joueurs. Selon moi, c'est une victoire et c'est ce qui se passe quand d'autres joueurs prennent le relais, ils reçoivent les applaudissements. [L'attaquant Zack] Kassian et [l'attaquant Anton] Slepyshev, ces joueurs ont eu l'occasion de marquer des buts gagnants parce que [les défenseurs de San Jose Marc-Édouard] Vlasic et [Justin] Braun ont toujours été sur la glace contre Connor. »

Les Oilers ont éliminé les Sharks grâce aux deux buts gagnants de Kassian et à un chacun de Slepyshev et du joueur de centre David Desharnais.

« À l'aube des séries, nous savions que si nous allions gagner, nous aurions dû profiter de notre profondeur, a expliqué Kassian. Alors que les rondes progressent, nous en aurons besoin. Nous l'avons obtenu dans la dernière série et nous l'avons emporté.

« Les équipes auront des confrontations difficiles avec Connor, c'est donc une question de profondeur qui déterminera les gagnants. »

Le développement des Oilers pendant la série contre San Jose a également été important.

« Après avoir perdu le match no 1 tard en prolongation, nous avons rebondi avec une belle performance lors du match no 2, a raconté le défenseur Kris Russell. Puis dans le match no 4, nous avons perdu, quoi, 7-0? C'était un vrai défi pour nous. Il y a des étapes qu'il faut franchir en chemin. C'était très important de mettre fin à la série, et nous ne pouvons que grandir. »

McLellan a déclaré que, selon lui, le développement des Oilers en première ronde signifie l'expérience dans les séries, une chose que les Oilers manquaient en vue du tournoi printanier. Edmonton participe aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2006.

« En ressentant ce niveau d'émotion dans les séries, en comprenant le processus de préparation et les ajustements qu'on doit faire d'un match au prochain, ainsi que le rythme et les attentes des officiels, il y a tant que choses qui se passent au cours de ces deux semaines que l'on n'apprend pas en saison régulière, et nous venons de le vivre, a mentionné McLellan. Et combinez tout cela avec tous les hauts et les bas émotionnels et avec le scrutin des médias, qui est un peu plus différent pendant les séries, surtout au Canada. Je crois que nous avons grandi à certains égards et que nous avons gagné de l'expérience, et nous allons en profiter au deuxième tour. »

En voir plus