Skip to main content

Lightning : entraînement complet pour Anton Stralman

Une fracture de la fibula tient le défenseur à l'écart depuis le 25 mars

par Corey Long / Correspondant LNH.com

TAMPA - Le défenseur du Lightning de Tampa Bay Anton Stralman a participé à son premier entraînement complet mercredi après avoir subi une fracture de la fibula gauche en mars.

Stralman, qui s'est blessé le 25 mars, portait un chandail régulier qui l'autorisait à recevoir des contacts, et il était jumelé à son partenaire habituel Victor Hedman au cours d'un exercice. Il avait patiné en solitaire ou au cours des entraînements matinaux optionnels avant de rejoindre l'équipe mercredi.

 

« Il s'agit de toute évidence de l'étape suivante dans le processus de récupération, a noté Stralman. Nous allons voir comment ma jambe va réagir et aller de l'avant à partir de là. »

Stralman a affirmé qu'il n'avait pas été trop difficile d'agir en tant que spectateur au cours du parcours du Lightning en séries éliminatoires de la Coupe Stanley Cup puisque l'équipe gagnait. Le Lightning va affronter les Penguins de Pittsburgh en finale de l'Association de l'Est après avoir éliminé les Islanders de New York en cinq matchs en deuxième ronde. Le match no 1 aura lieu vendredi au CONSOL Energy Center (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

« Je pense que cela démontre bien la qualité des joueurs qui forment cette équipe, et à quel point nous travaillons bien ensemble, a souligné Stralman. Comme je l'ai dit plusieurs fois auparavant, cette équipe est toujours en progression. Nous n'évoluons pas ensemble depuis si longtemps. Nous devons simplement continuer à nous améliorer en tant qu'équipe et en tant qu'individus et… nous pourrions accomplir de grandes choses. »

Stralman a occupé le deuxième rang chez le Lightning avec un temps d'utilisation moyen de 22:04 par rencontre. Il a récolté neuf buts et 34 points et présenté un différentiel de plus-16 en 73 matchs de saison régulière. Il a mentionné qu'il était encore quelque peu limité dans les gestes qu'il pouvait accomplir, mais qu'il se sentait beaucoup mieux dans l'ensemble. Il a ajouté qu'il n'avait pas encaissé beaucoup de contacts, et qu'il s'agissait là de la prochaine étape.

« J'avais le sentiment qu'il s'agissait d'une bonne journée pour retourner sur la glace pour m'entraîner avec mes coéquipiers, a évoqué Stralman. Ce n'est pas parfait, sinon je jouerais. J'espère seulement continuer à progresser, et je serai prêt quand je le serai. »

L'attaquant J.T. Brown (haut du corps) a patiné aux côtés d'Erik Condra et Vladislav Namestnikov au cours des exercices, signe qu'il pourrait disputer un premier match depuis la deuxième rencontre du premier tour contre les Red Wings de Detroit.

L'attaquant Steven Stamkos a également patiné, mais il portait un chandail rouge lui interdisant tout contact. Le capitaine du Lightning n'a pas joué depuis le 31 mars et a subi une opération le 4 avril pour traiter un caillot sanguin dans son bras droit.

Stamkos a répété qu'aucun échéancier n'avait été fixé pour son retour, et qu'il allait s'entraîner afin d'être prêt lorsqu'il recevra l'autorisation de cesser de prendre des anticoagulants.

« Il n'y a pas de réponse, je suis plus près d'un retour qu'il y a cinq semaines, c'est certain, a assuré Stamkos. Il n'y a aucun échéancier, je n'ai aucune visite de prévue chez le médecin demain au cours de laquelle on pourrait m'annoncer que je suis prêt à jouer. Ce n'est pas comme un os fracturé ou quelque chose comme ça. Cela dépasse le hockey. »

Stamkos a poursuivi en indiquant qu'il continue à se préparer et qu'il a le sentiment qu'il est très proche de pouvoir disputer un match. Cependant, il ne peut voyager tant qu'il prend des anticoagulants, et bien qu'il a reçu l'assurance qu'il allait pouvoir jouer au hockey à nouveau, cela pourrait ne pas survenir cette saison.

« C'est la portion frustrante, a admis Stamkos. C'est un processus, et chaque fois que l'on passe au travers quelque chose comme ça avec une opération de cette ampleur, il faut évidemment faire preuve de prudence. Ils m'ont assuré que j'allais pouvoir jouer à nouveau, que ce soit cette saison ou au début de la suivante. »

L'entraîneur du Lightning Jon Cooper a indiqué qu'il considérait l'absence de tous ses joueurs blessés comme « indéterminée » et qu'il était simplement heureux que tous ses troupiers puissent être sur la glace ensemble.

« Ne tentez pas de deviner quoi que ce soit en fonction de la couleur des chandails, du moins jusqu'à ce qu'ils soient employés en situation de match, a prévenu Cooper. Ce n'est pas juste pour les joueurs. Il ne sert à rien de placer des échéanciers devant ces joueurs, car ceux-ci sont souvent erronés. Lorsqu'ils se trouvent sur la glace avec nous, c'est agréable, ne serait-ce que pour la camaraderie. Il est préférable de pouvoir compter sur tous les joueurs, qu'ils puissent jouer ou non. »

 

En voir plus