Skip to main content

Lightning : Bishop, Stamkos absents du match no 4

Le gardien de Tampa Bay « s'approche d'un retour », mais ratera le duel contre Pittsburgh; le retour du centre est toujours incertain

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

TAMPA - Le Lightning de Tampa Bay sera de nouveau privé du centre Steven Stamkos et du gardien Ben Bishop en vue du match no 4 de la finale de l'Association de l'Est contre les Pittsburgh Penguins au Amalie Arena vendredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

Stamkos, qui récupère à la suite d'une opération subie en avril visant à retirer un caillot sanguin près de sa clavicule droite, avait estimé jeudi à 5 pour cent ses chances de jouer dans le match no 4, mais a réduit ce chiffre à « 0 pour cent » vendredi, et a admis qu'il savait jeudi qu'il n'y avait probablement aucune chance qu'il enfile l'uniforme.

 

De son côté, Bishop se remet d'une blessure à la jambe gauche subie dans le match no 1 de cette série quatre de sept. Il a pris part à l'entraînement matinal optionnel du Lightning vendredi et s'est entraîné jeudi.

« Je m'approche, a assuré Bishop. Je me sens mieux que [jeudi] et je sais que j'effectue des progrès. »

Bishop affirme qu'il « s'approche » d'un retour au jeu, mais n'a pas voulu dire si le match no 5 de dimanche représentait une date de retour possible.

« Nous allons voir et simplement y aller une journée à la fois, a évoqué Bishop. Nous n'allons pas regarder trop loin dans le futur en ce moment. »

Andrei Vasilevskiy devrait entreprendre une troisième rencontre de suite. Vasilevskiy a réalisé 44 arrêts (un record d'équipe pour un match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley qui se termine en temps réglementaire) dans un revers de 4-2 dans le match no 3 mercredi.

Alors que le Lightning tire de l'arrière 2-1 dans la série, Stamkos et Bishop veulent tous deux revenir à temps pour aider leurs coéquipiers.

« C'est simplement le pire moment, a déclaré Bishop. Il n'y a rien de pire que d'être à l'écart et de regarder votre équipe jouer. Vous voulez être sur la glace pour aider les gars. C'est vraiment malheureux, mais d'un autre côté, vous ne pouvez demeurer assis et ne penser qu'à ça. Il faut simplement chercher à s'améliorer. »

Bien que Bishop semble encore être limité dans ses mouvements, Stamkos semble être à 100 pour cent, et affirme se sentir ainsi. Il ajoute que c'est aussi ce qui est le plus difficile.

« C'est un peu différent que de jouer avec de la douleur, a indiqué Stamkos. Je ne ressens aucune douleur. C'est encore plus frustrant, car ce ne serait pas prudent. Je pense qu'il y a une grande différence entre jouer avec de la douleur et jouer au péril de sa vie, alors cela rend la décision plus facile à comprendre. J'ai joué malgré beaucoup de douleur, et plusieurs joueurs de hockey font de même. Je ne ressens pas de douleur. C'est ce qui est le plus difficile. Je crois que je suis physiquement prêt, mais pas à l'intérieur de mon corps. Je ne peux le ressentir ou le voir. »

Stamkos a expliqué avoir brièvement parlé avec l'ancien attaquant des Penguins Pascal Dupuis après le match no 3, ce dernier ayant été contraint à la retraite en raison de caillots sanguins répétés, mais il a souligné : « Il s'agit de deux situations complètement différentes, alors c'est comme comparer des pommes et des oranges. »

Vasilevskiy a vécu une situation de caillot sanguin semblable à celle de Stamkos au début de la saison.

« Ce n'est pas exactement la même chose, mais c'est semblable et il a été une bonne source d'information pour moi, et les soigneurs étaient évidemment bien au courant de cette situation semblable », a mentionné Stamkos.

Stamkos a assuré ne toujours pas pouvoir déterminer s'il peut décider de jouer sans que cela soit trop dangereux pour lui.

« Il y a beaucoup de choses à prendre en considération, a-t-il noté. En fin de compte, vous voulez amasser le plus d'informations possible et prendre ce genre de décision en connaissant chacun des petits détails. Nous n'en sommes pas encore rendus à l'étape de la décision, mais espérons que nous y parviendrons plus tôt que tard. »

Voici les alignements prévus des Penguins et du Lightning :

PENGUINS

Conor Sheary - Sidney Crosby - Patric Hornqvist
Chris Kunitz - Evgeni Malkin - Bryan Rust
Carl Hagelin - Nick Bonino - Phil Kessel
Tom Kuhnhackl - Matt Cullen - Eric Fehr

Brian Dumoulin - Kris Letang
Trevor Daley - Ben Lovejoy
Ian Cole - Justin Schultz

Matt Murray
Marc-Andre Fleury

Blessés : Scott Wilson (pied)
Rayés de l'alignement : Olli Maatta, Beau Bennett, Derrick Pouliot, Oskar Sundqvist

LIGHTNING

Ondrej Palat - Valtteri Filppula - Jonathan Drouin
Alex Killorn - Tyler Johnson - Nikita Kucherov
Cedric Paquette - Brian Boyle - Ryan Callahan
Jonathan Marchessault - Vladislav Namestnikov - J.T. Brown

Victor Hedman - Anton Stralman
Jason Garrison - Andrej Sustr
Matthew Carle - Braydon Coburn

Andrei Vasilevskiy
Kristers Gudlevskis

Blessés : Steven Stamkos (caillot sanguin), Ben Bishop (bas du corps)
Rayés de l'alignement : Slater Koekkoek, Nikita Nesterov, Erik Condra

 

En voir plus