Skip to main content

L'histoire se répète pour les Canadiens

La formation montréalaise s'incline 4-0 face aux Kings au Centre Bell

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Le directeur général Marc Bergevin espérait que la victoire de 5-1 face aux Panthers de la Floride, mardi, fouette les Canadiens de Montréal et leur permettre de retrouver confiance en leurs moyens. 

C'est ce qu'ils semblaient avoir réussi à faire pendant les 19 premières minutes du match, du moins. 

Mais, comme c'est devenu une habitude, ils ont accordé deux buts en 11 secondes et ont laissé les Kings de Los Angeles filer une victoire de 4-0, jeudi au Centre Bell. 

Le Tricolore dominait 16-6 au chapitre des tirs aux buts et semblait sur le point d'ouvrir la marque quand Adrian Kempe, grâce à une habile déviation, a ramené le doute dans le subconscient des joueurs montréalais. 

Un doute qui ne semble jamais bien loin par le temps qui court. 

« S'ils marquent le premier but, nous devons trouver le moyen de nous regrouper et de rebondir dès la présence suivante, a avancé le défenseur Jeff Petry. C'est arrivé quelques fois depuis le début de la saison. Nous devons retrouver notre concentration avant que le jeu recommence. »

Dès la mise au jeu suivante, les Kings ont relancé l'attaque, Victor Mete a commis un revirement en tentant d'amorcer une sortie de zone et Tyler Toffoli a battu Carey Price d'un boulet du cercle gauche. 

« En première période pendant 19 minutes, je pense que n'importe qui qui connaît le hockey a réalisé que nous étions la meilleure équipe, a déclaré l'entraîneur Claude Julien. Et dans la dernière minute, nous avons donné deux buts qui nous ont fait extrêmement mal. »

Video: Résumé: Le Canadien blanchi par Quick et les Kings

Même s'il restait encore 41 minutes de jeu, on sentait que ç'en était fait de l'équipe à la confiance fragile face à un adversaire aussi coriace que les Kings (8-1-1). 

Le Tricolore (2-7-1) est tout de même revenu en force lors des deux engagements suivants et a obtenu quelques chances de marquer, mais il s'est buté à un Jonathan Quick en grande forme, qui a repoussé 40 lancers. 

Celui qui disputait le 500e match de sa carrière a fait les choses en grand pour signer son 46e jeu blanc depuis la saison 2008-09, un sommet dans la ligue. 

« Nous avons eu des chances ce soir, mais nous n'avons pas marqué, a lancé le capitaine Max Pacioretty, qui a obtenu huit tirs au but. Quick a bien joué, mais nous devons rendre la vie du gardien adverse plus difficile en se salissant le nez pour obtenir des buts. » 

Le gardien des Kings a été sauvé par son poteau en deuxième période lorsque le tir de l'enclave de Jonathan Drouin a eu raison de lui, puis Phillip Danault a tenté de marquer en le poussant au fond de son filet alors qu'il avait immobilisé le disque - une technique bien évidemment prohibée. 

Après que Quick eut multiplié les arrêts, notamment lors de trois désavantages numériques en deuxième, Anze Kopitar a littéralement coupé les jambes des Montréalais (2-7-1) quand il a battu Price d'un tir de la ligne bleue par-dessus l'épaule droite à 14:35 de la période médiane. 

Kurtis MacDermid a ajouté l'insulte à l'injure en inscrivant le premier but de sa carrière en début de troisième (3:58), poussant les amateurs vers la sortie en déclenchant du même coup des encouragements sarcastiques et des huées. 

Price, qui a cédé quatre fois sur 27 lancers, n'a pas su s'élever au niveau de jeu de Quick et a été la cible des amateurs à quelques reprises après ce but. 

« Je n'ai pas vraiment entendu, mais c'est frustrant pour nous de ne pas obtenir les résultats, a relativisé Petry. Les partisans veulent évidemment voir des victoires. Si tout le monde reste ensemble, nous espérons que le vent va changer de côté. » 

But du match

Celui d'Adrian Kempe, qui a habilement fait dévier le tir de la pointe de Derek Forbort, pour ouvrir la marque avec son sixième but en cinq rencontres - son quatrième de la saison face au CH.

Video: LAK@MTL: Kempe redirige un tir après un revirement

Arrêt du match

Le sort des Canadiens aurait pu être bien différent si Jonathan Quick n'avait pas repoussé coup sur coup les tirs de Jonathan Drouin, d'Artturi Lehkonen et de Paul Byron en tout début de rencontre.

Video: LAK@MTL: Quick effectue trois superbes arrêts

Jeu du match

Le but d'Anze Kopitar qui s'est amené sur le flanc gauche devant Jordie Benn avant de décocher un tir des poignets aussi vif que précis qui a surpris Carey Price par-dessus l'épaule droite en deuxième période.

Video: LAK@MTL: Kopitar complète un revirement avec un but

Ce qu'ils ont dit

« Nous avons à nous occuper de nos affaires, comme j'ai toujours dit. Peu importe qui c'est, ils ont droit de faire ce qu'ils veulent, c'est leur droit, ils ont acheté des billets. Mais en même temps, plusieurs des partisans vont quand même encourager l'équipe. Ce n'est pas seulement à Montréal, ça se produit partout » - Claude Julien à propos de la réaction négative des partisans du Centre Bell

« Je pense que nous avons bien joué. Nous n'avons simplement pas gagné. C'est frustrant. » - Carey Price, peu bavard, au sujet du rendement de l'équipe

Ce qu'il faut savoir

Les Canadiens ont été blanchis en cinq avantages numériques... Nikita Scherbak a quitté le match en deuxième période, visiblement ennuyé par une blessure à la cheville droite subie à la suite d'une mise en échec au premier tiers... Andrew Shaw disputait le 400e match de sa carrière.

La suite

Canadiens : Reçoivent la visite des Rangers de New York, samedi (19h HE; TVA Sports, NHLN-US)

Kings : Seront de passage à Boston pour y affronter les Bruins, samedi (19h HE; NESN, FS-W)

En voir plus