Skip to main content

L'heure est aux choix chez les Capitals de Washington

Qui de Braden Holtby ou de Philipp Grubauer sera l'homme de confiance de Barry Trotz?

par Siniša Šindik @SinisaSindik / Collaborateur LNH.com

Avec cinq matchs à faire à la saison régulière, l'entraîneur-chef des Capitals de Washington Barry Trotz se retrouve avec un beau problème entre les mains. Qui de Braden Holtby ou de Philipp Grubauer sera son gardien partant dans deux semaines, lorsque les séries éliminatoires se mettront en branle?

La situation des gardiens chez les Capitals est non sans rappeler celle des Penguins de Pittsburgh la saison dernière, alors que tous croyaient voir Matt Murray être le gardien partant, mais ce fut plutôt Marc-André Fleury. Cette année, à Washington, Holtby pourrait écoper, si Grubauer garde sa forme actuelle ou si Holtby ne retrouve pas la sienne.

Si le gardien allemand semblait avoir une longueur d'avance dans les derniers jours, Holtby a offert une solide performance mercredi soir, dans une victoire de 3-2 en prolongation face aux Rangers de New York, plaidant ainsi en sa faveur.

Lorsque questionné au sujet de ses gardiens, Trotz ne semble pas s'en faire outre mesure.

« J'ai deux gardiens de but sous la main et j'espère que Braden a retrouvé la forme. Si le match de mercredi est une indication qu'il est de retour pour de bon, et avec la forme actuelle de Grubauer, nous serons en bonne posture. Nous aurons deux gardiens qui auront joué de grosses minutes pour nous et qui seront un peu reposés », a déclaré Trotz à NHL.com.

La situation actuelle

Pour la première fois de sa carrière, Grubauer a participé à plus de 30 matchs cette saison (33) et en a amorcé plus de 20 (26).

Parmi les gardiens de la Ligue qui ont pris part à au moins 25 rencontres, l'Allemand de 26 ans présente le septième meilleur pourcentage d'arrêt (,923) et la septième meilleure moyenne de buts alloués (2,33).

De son côté, Holtby a connu une saison en montagnes russes. De bonnes séquences, suivies de moins bonnes. Résultat des courses : il occupe le 39e rang au niveau du taux d'efficacité (,907) et le 40e rang pour la moyenne (3,01).

La statistique la plus étonnante se trouve dans la colonne des jeux blancs. Après avoir réalisé neuf blanchissages l'an dernier, le portier de 28 ans n'en compte aucun en 51 matchs cette saison, en plus d'avoir été victime du crochet à sept reprises.

Depuis le 1er janvier, Holtby présente une moyenne de buts alloués de 3,58 et un pourcentage d'arrêts de ,891, des statistiques peu éloquentes pour le gagnant du trophée Vézina en 2015-16, qui nous a habitués à des chiffres beaucoup plus impressionnants au cours des dernières années.

Mercredi, il s'agissait de la première présence de Holtby devant le filet des Capitals depuis sa victoire de 4-3 contre les Stars de Dallas, le 20 mars dernier. Pourquoi ? En grande partie en raison du brio de Grubauer, mais aussi à cause d'une blessure mineure au bas du corps.

Video: WSH@NYI: Grubauer repousse Bailey avec la mitaine

Voilà la petite différence par rapport aux Penguins de l'an dernier. Fleury avait profité d'une blessure à Murray, subie lors de la période d'échauffement du match numéro 1 de la première ronde, pour s'emparer du poste de numéro 1.

Ce n'était pas une question de mauvaises performances, comme c'est le cas pour Holtby. Néanmoins, l'entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan, a fait confiance à Fleury pour la majeure partie des séries, et ce, même si Murray est redevenu disponible à partir du match numéro 7 de la confrontation face aux Capitals.

Il a éventuellement changé son fusil d'épaule lors du troisième match de la Finale d'Association de l'Est face aux Sénateurs d'Ottawa. Le reste appartient à l'histoire.

En 2008, Barry Trotz avait eu une situation similaire avec les Predators de Nashville, alors qu'il avait dû trancher entre Dan Ellis et Chris Mason comme gardien partant pour les séries éliminatoires.

« Tout arrive tellement vite, qu'on n'a pas le choix d'y aller avec notre instinct et tenter de miser sur le gardien qui nous donnera la meilleure chance de gagner », a déclaré Trotz au Washington Times.

D'importantes décisions à venir

Les choix des Capitals ne sont pas seulement liés aux séries éliminatoires. Ils auront également un impact sur les prochaines saisons.

Grubauer, qui avait signé un contrat d'un an l'été dernier, deviendra joueur autonome avec compensation à la fin de la présente campagne. De son côté, Holtby est encore sous contrat pour deux ans moyennant un salaire de 6,1 millions $ par année. Tout ça, sans oublier l'espoir de 21 ans, Ilya Samsonov, qui s'approche de plus en plus de la LNH.

Ce dernier a été un choix de premier tour (22e au total) des Capitals au Repêchage 2015 de la LNH. Il évolue présentement dans la KHL avec le Metallurg de Magnitogorsk (13-10-1 en 28 matchs, moyenne de 2,29 et pourcentage de ,926). Il a d'ailleurs soulevé la Coupe Gagarine avec eux en 2016.

Selon certains médias russes, le jeune gardien pourrait bien signer une entente avec les Capitals dès que sa saison en KHL prendra fin. Donc, que fera le directeur général des Capitals, Brian MacLellan?

Il s'agit potentiellement d'un moment décisif pour le futur de la franchise, car non seulement la situation des gardiens devra être réglée, mais les Capitals devront également faire un choix avec le défenseur John Carlson, qui deviendra joueur autonome sans compensation cet été.

Si Grubauer amorce les séries et connaît de bons moments, sa valeur pourrait augmenter sur le marché ou à l'inverse, ça pourrait donner confiance à MacLellan d'échanger Holtby et de faire confiance à la paire Grubauer-Samsonov.

Bref, le rendement des gardiens dans les cinq prochains matchs aura assurément une incidence sur la suite des choses.

Quoi qu'il en soit, souhaitons aux Capitals un long parcours en séries éliminatoires - eux qui ont perdu en deuxième ronde lors des trois dernières années, chaque fois contre les Penguins - car si jamais une autre sortie hâtive se produit, des têtes risquent de tomber à Washington.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.