Skip to main content

Letang a connu des séries du tonnerre

Jim Rutherford confirme la sélection de Letang dans le groupe de réservistes d'Équipe Canada

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SAN JOSE - L'attente a été longue, mais Kristopher Letang savait que les Penguins de Pittsburgh finiraient par remporter la Coupe Stanley une autre fois.

« Honnêtement, nous en parlions "Sid" (Crosby) et moi à chacun des étés qui passait. Nous nous disions que c'était sûrement possible avec le noyau de joueurs que nous avons: "Sid", Evgeni Malkin, Marc-Andre Fleury et moi. Il s'agissait de nous entourer de bons jeunes et nos chances seront bonnes », a affirmé Letang pendant les festivités d'après-conquête sur la patinoire.

Video: PIT@SJS, #6: Letang redonne l'avance aux Penguins

Letang a louangé Crosby qui est revenu plus fort après avoir connu un lent début de saison.

« Les gens s'inquiétaient pour lui. Le voilà qui termine la saison avec la Coupe et le trophée Conn Smythe (à titre de joueur par excellence des séries éliminatoires). »

Comme Crosby, Letang a dit savourer davantage la deuxième conquête, tout en soulignant qu'elle a été acquise dimanche sept ans jour pour jour après celle de 2009.

« Celle-là est plus satisfaisante parce que tu réalises davantage combien la Coupe est difficile à gagner », a-t-il dit entouré de son fils et de son épouse.

Équipe Canada

Letang a connu des séries fantastiques. En Finale, il a récolté des passes sur les buts gagnants des trois premières victoires des Penguins. Dimanche, le hockeyeur natif de Sainte-Julie, près de Montréal, a ajouté la cerise sur le gâteau en réussissant le but victorieux. Il était certes un des candidats pour l'obtention du trophée Conn Smythe.

Malgré cela, il n'a pas été retenu au sein d'Équipe Canada en vue de la Coupe du monde de hockey en septembre. Il pourrait encore faire partie de l'équipe advenant une blessure parce qu'il fait partie du groupe de réservistes en défense. Le directeur général des Penguins Jim Rutherford a confirmé l'information à LNH.com, confiant avoir été contacté par les dirigeants de l'équipe canadienne.

Pour Rutherford c'est clair: Letang ne reçoit pas toute la reconnaissance qu'il mérite.

« Ce gars-là est mésestimé. J'ai affirmé pendant la saison que je ne l'échangerais pas pour aucun autre défenseur de la Ligue nationale, a-t-il rappelé. Il est à son mieux plus l'enjeu est important. Il joue en moyenne près de 30 minutes par match. Cette déclaration je l'avais faite parce que j'avais appris à bien le connaître. C'est une personne extraordinaire, un athlète très minutieux dans sa préparation. C'est un compétiteur qui a à cœur les succès de l'équipe. »

Au cours des dernières années, Letang et Crosby ont connu des problèmes de santé qui auraient pu compromettre leurs ambitieux projets ensemble.

Letang a subi un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2014 à l'âge de 26 ans. Il dit qu'il doit être plus à l'écoute de son corps qui n'a plus la même résistance. Heureusement parce qu'il a joué en moyenne presque 30 minutes par match en séries éliminatoires!

« Pendant la saison et les séries, tout se passe habituellement bien, je ne ressens aucune séquelle. C'est souvent pendant l'entre-saison à l'entraînement que la fatigue est omniprésente. Je sais déceler les symptômes. Je connais parfaitement mon corps. »

Crosby a craint que sa carrière soit compromise par des symptômes liés à une commotion cérébrale en 2011 et en 2012.

« Ç'a été une période inquiétante parce qu'on entretenait de sérieux doutes, a reconnu son conseiller Pat Brisson, dimanche. Nous n'avions pas de réponses à nos questions. C'est tout un accomplissement pour lui qu'il gagne la Coupe et qu'il soit choisi le joueur par excellence des séries. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.