Skip to main content

Les trois grippés en uniforme samedi

Les Canadiens pourront miser sur les attaquants Jonathan Drouin et Max Pacioretty ainsi que le défenseur Jordie Benn face aux Maple Leafs

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens de Montréal auront dans leurs rangs les attaquants Jonathan Drouin et Max Pacioretty ainsi que le défenseur Jordie Benn face aux Maple Leafs de Toronto au Centre Bell, samedi (19h HE; TVAS, CBC, SN, CITY).

Affaiblis par un virus qui leur a fait rater la séance d'entraînement de l'équipe vendredi, les trois joueurs ont confirmé leur présence dans la formation, samedi matin, après avoir chaussé les patins avec quelques coéquipiers.

 

Le Tricolore (8-10-2) aura besoin de tous ses éléments afin de clôturer sur une bonne note son plus long séjour à domicile de la saison. Il n'a signé que deux victoires en cinq matchs, pour une modeste récolte de cinq points sur une possibilité de 10.

Les joueurs en doivent une à leur entraîneur après avoir subi une défaite gênante (5-4) contre la pire équipe de la LNH, les Coyotes de l'Arizona, jeudi.

« Les joueurs doivent montrer de quel bois ils se chauffent et faire amende honorable pour la performance inacceptable qu'ils ont offerte », a affirmé Claude Julien, vendredi.

La tâche ne sera pas peu mince contre les Maple Leafs (13-7-0) qui viennent de remporter leurs cinq dernières rencontres, incluant quatre en l'absence de leur attaquant vedette Auston Matthews.

Très mécontent jeudi soir, Julien s'est retenu de soumettre ses troupiers à une séance d'entraînement punitive, vendredi. Il a plutôt dirigé une séance marquée au sceau de l'intensité.

« Nous en serons samedi à notre troisième match en l'espace de cinq soirs, a-t-il expliqué. Il y a d'autres façons de faire si nous voulons nous donner la chance de gagner. Un entraînement punitif nous aurait punis pour le match de samedi. »

Julien a tout de même soumis les défenseurs - sauf Shea Weber -- à un exercice de tirs bloqués. Ce qui ne doit pas être plus agréable qu'une séance de patinage sans rondelle.

« C'est plutôt inhabituel comme exercice », a avoué le vétéran Karl Alzner. « Je ne connais pas nos statistiques à cet égard, mais c'est un aspect du jeu très important, particulièrement en infériorité numérique. »

Les Canadiens occupent le quatrième rang de la LNH au chapitre des tirs bloqués (292), derrière les Penguins de Pittsburgh (314), les Blues de St. Louis (297) et les Blue Jackets de Columbus (292). Sur le plan individuel, Weber est 11e avec 45 tirs bloqués et Benn 24e avec 38. Les autres défenseurs de l'équipe viennent loin derrière, d'où sans doute la pertinence de l'exercice.

Julien a dit avoir trouvé que le CH a été « horrible » sur les unités spéciales, jeudi. Il a cédé deux buts, presque trois, aux Coyotes en supériorité numérique.

Talon d'Achille

Globalement, le manque de constance représente le talon d'Achille des Canadiens cette saison.

« C'est l'ensemble du jeu (le problème), j'en discutais justement avec Claude, a affirmé Bergevin. Prenez le match de jeudi, nous avons eu des attaques massives en troisième période et nous donnons des échappées. Nous avons joué une bonne première période et par après... C'est frustrant. J'ai tellement confiance en Claude et ses adjoints. Ils véhiculent le bon message. Les joueurs vont faire ce qu'on leur dit, mais ça manque de constance. Il y a toujours un relâchement de 10, de 15 ou de 20 minutes dans les matchs. »

Chez les joueurs, le vétéran Tomas Plekanec a renchéri aux propos de Bergevin en soutenant que ses coéquipiers et lui ne sont pas équipés pour se permettre le moindre relâchement.

« Nous devons réaliser l'importance d'être à la hauteur pendant toute la durée des matchs. Nous ne sommes pas suffisamment bons quand nous ne le faisons pas. Nous ne pouvons pas espérer l'emporter en ne jouant que 20 ou 40 minutes de jeu », a résumé le Tchèque.

Plekanec a confié qu'il avait écopé de sa première pénalité majeure pour bagarre de sa carrière, jeudi. Il n'a eu d'autre choix que de laisser tomber les gants devant Brad Richardson qui l'avait agrippé par le chignon du cou à la fin de la deuxième période.

Formation projetée des Canadiens

Max Pacioretty - Phillip Danault - Andrew Shaw

Alex Galchenyuk - Jonathan Drouin - Paul Byron

Charles Hudon - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher

Byron Froese - Jacob De La Rose - Nicolas Deslauriers

Jordie Benn - Shea Weber

Karl Alzner - Jeff Petry

Victor Mete - Joe Morrow

Charlie Lindgren

Antti Niemi

Retranchés: Torrey Mitchell, Brandon Davidson

Blessés: Carey Price (bas du corps), Al Montoya (commotion), Ales Hemsky (commotion), David Sclemko (main), Nikita Scherbak (genou), Artturi Lehkonen (bas du corps)

Formation projetée des Maple Leafs

Zach Hyman -- Auston Matthews -- William Nylander

Patrick Marleau -- Nazem Kadri -- Leo Komarov

James van Riemsdyk -- Tyler Bozak -- Mitch Marner

Matt Martin -- Dominic Moore -- Connor Brown

Morgan Rielly -- Ron Hainsey

Jake Gardiner -- Nikita Zaitsev

Andreas Borgman -- Connor Carrick

Frederick Andersen

Curtis McElhinney

Retranchés : Roman Polak, Josh Leivo, Nikita Soshnikov

Blessé : Aucun

En voir plus