Skip to main content

Les Tchèques acceptent leur rôle d'outsiders

Ils demeurent optimistes malgré la perte de trois joueurs clés

par Michael Langr / Correspondant LNH.com

PRAGUE -- Équipe République tchèque est privée de trois joueurs clés à la Coupe du monde de hockey 2016, cimentant leur statut d'outsiders au tournoi.

Mais au lieu de stresser, les joueurs abordent la situation comme un défi à relever.

« Pour moi, le meilleur sentiment était toujours de prouver que les critiques avaient tort », a déclaré le capitaine Tomas Plekanec lundi après la première séance d'entraînement de l'équipe au O2 Arena. « Quand j'étais jeune, personne ne me croyait quand je disais que j'allais jouer au hockey professionnel et atteindre la LNH. Je l'ai utilisé comme motivation pour travailler encore plus fort et pour prouver qu'ils avaient tort. Ce serait magnifique de prouver tout le monde [à la Coupe du monde] qu'ils avaient tort, aussi. »

L'attaquant David Krejci n'est pas en mesure de jouer après avoir subi une intervention à la hanche en avril. L'attaquant Tomas Hertl est absent en raison d'une blessure au bas du corps subie pendant la Finale de la Coupe Stanley 2016. Et le défenseur Rado Gudas souffre d'une blessure au poignet.

« La perte de Krejci, Hertl et Gudas n'était pas facile », a avoué le directeur général d'Équipe République tchèque Martin Rucinsky lundi lors de la première journée du camp d'entraînement. « Ils sont tous des joueurs de qualité. Krejci aurait été notre centre no 1, nous voulions aussi que Hertl fasse partie de notre top-6. Et Gudas est un des défenseurs les plus robustes dans le hockey. Ces joueurs nous manqueront, mais en même temps, nous le considérons comme étant une opportunité pour d'autres joueurs. Ce n'est pas seulement nous, chaque équipe a dû se modifier un peu, nous devons l'accepter et aller de l'avant. »

Rucinsky et l'entraîneur Josef Jandac ont ajouté les attaquants Roman Cervenka et Michal Birner et le défenseur Tomas Kundratek à l'alignement. Birner patinait aux côtés de Plekanec et l'ailier droit Jakub Voracek au sein du premier trio, mais Cervenka devrait prendre la place de Birner quand il rejoindra l'équipe dimanche. Il ratera les deux premiers matchs hors-concours d'Équipe République tchèque, contre Équipe Russie au Yubileyny Sports Palace à Saint-Pétersbourg jeudi (12h30 H.E.; TVA Sports, SN, ESPN3) et contre Équipe Russie au O2 Arena à Prague samedi (10h30 H.E.; TVA Sports, SN, ESPN3).

Le deuxième trio est composé du centre Martin Hanzal et les ailiers Ondrej Palat et Davis Pastrnak. Deux attaquants des Stars de Dallas, Ales Hemsky et Radek Faksa, se retrouvent au sein du troisième trio avec l'ailier droit Michael Frolik. Vladimir Sobotka, Milan Michalek et Dmitrij Jaskin ont composé le quatrième trio.

L'équipe a passé une partie significative de l'entraînement sur un exercice pour quitter le territoire défensif rapidement et efficacement.

La République tchèque aura à compter sur son jeu défensif et sur du bon jeu des gardiens. Selon Jandac, le gardien partant sera le gagnant d'une compétition entre Petr Mrazek et Michal Neuvirth, Ondrej Pavelec occupant le poste de troisième gardien.

« Je suis prêt et je me sens bien, a affirmé Mrazek. Nous avons un groupe serré ici, et si nous jouons comme une équipe, nous avons sûrement une chance de gagner. C'est un court tournoi et nous ne sommes peut-être pas les favoris sur le papier, mais nous verrons ce qui se passera sur la glace. »

Jandac a dit qu'il n'est pas perturbé par l'opinion qu'Équipe République tchèque présente l'alignement le plus faible des huit équipes à la Coupe du monde.

« Ces analyses font partie de la vie dans ces tournois, a-t-il expliqué. Mais nous l'acceptons parce que le hockey est joué sur la glace et les chances sont plus ouvertes. C'est le début de la saison et un alignement n'a jamais remporté un tournoi par lui-même. Les joueurs devront livrer la marchandise sur la glace. Nous avons sélectionné la meilleure équipe possible et les joueurs pourraient être motivés quand même par ces analyses et ils pourraient tenter de leur donner tort.

« Je crois qu'il y a une certaine détermination dans le vestiaire et les joueurs sont motivés. Ils veulent tous y aller et gagner des matchs de hockey.

Le défenseur Andrej Sustr joue avec deux supervedettes chez le Lightning de Tampa Bay, l'attaquant d'Équipe Canada Steven Stamkos et le défenseur d'Équipe Suède Victor Hedman. Il croit toutefois que le manque de vedettes chez Équipe République tchèque ne sera pas un gros problème.

« Nous n'avons pas autant de noms familiers au sein de notre alignement qu'il en y a dans certaines autres équipes, a-t-il admis. Mais nous allons jouer avec un bon effort collaboratif et un bon jeu défensif et je crois que ça pourrait nous donner du succès. Tout le monde ici est fier et nous allons connaître un bon tournoi là-bas. »

En voir plus