Skip to main content

Les Stars poussent le Wild au bord du gouffre

Une bonne deuxième période procure à Dallas une avance de 3-1 dans la série

par Dan Myers / Correspondant LNH.com

ST. PAUL, Minnesota - À ce moment-ci de la saison, il ne sert à rien de vouloir marquer de beaux buts, la rondelle doit seulement pénétrer dans le filet.

Les Stars de Dallas ont marqué trois buts en deuxième période en route vers un gain de 3-2 contre le Wild du Minnesota, mercredi au Xcel Energy Center, à l'occasion du quatrième match de leur série du premier tour dans l'Association de l'Ouest.

Dallas mène maintenant la série quatre de sept 3-1 et la cinquième rencontre aura lieu vendredi au American Airlines Center (21 h 30 (HE); TVA Sports, SN360, NBCSN, FS-N, FS-WI, FS-SW).

 

Les Stars ont répliqué rapidement aux deux buts du Wild. Aucun de leurs trois buts ne se retrouvera dans les jeux de la semaine ou dans les émissions faits saillants.

Video: Les Stars prennent les devants 3-1 contre le Wild

« Il est difficile de marquer de beaux buts, a noté l'entraîneur des Stars Lindy Ruff. Les deux équipes se défendent très bien, alors il faut obtenir un avantage et tenter d'expédier le disque au fond du filet. »

Ales Hemsky, Patrick Eaves et Jason Spezza ont enfilé les buts des Stars, tandis qu'Antti Niemi a repoussé 28 des 30 tirs dirigés vers lui.

« Nous avons respecté notre plan avec nos deux gardiens, nous sommes à l'aise d'employer les deux, et ils ont fait de l'excellent travail, a affirmé Ruff en parlant de Niemi et Kari Lehtonen. « En raison de l'énergie de [Niemi] à l'entraînement et de son éthique de travail, j'étais très à l'aise de l'envoyer devant le filet. Il nous a donné un très bon match. »

Jason Pominville et Charlie Coyle ont trouvé le fond du filet du côté du Wild. Devan Dubnyk a réalisé 19 arrêts.

Deux des buts de Dallas ont été réussis en avantage numérique après que les Stars eurent entrepris la série avec un rendement de 1-en-13. La différence était assez simple.

« Nous avons finalement commencé à tirer au filet, a expliqué le capitaine des Stars Jamie Benn. On dirait qu'il y a beaucoup de jeux de puissance depuis le début des séries. Nous regardons les autres équipes, et ils tirent au but, ce qui provoque de bonnes choses. Nous nous sommes dit que c'est ce que les autres faisaient, et cela a bien fonctionné. »

Dallas a pris les devants pour la première fois du match quand Spezza a marqué alors qu'il restait 1:09 à jouer au deuxième engagement, pour porter le pointage 3-2. Les Stars ont écoulé les dernières 1:24 de la troisième période alors qu'ils étaient en désavantage numérique, Antoine Roussel ayant été pénalisé pour bâton élevé.

Le Minnesota a inscrit le premier filet de la soirée à 5:01 de la deuxième. Le tir d'Erik Haula du haut de l'enclave a été bloqué par Niemi, mais le retour s'est rendu droit vers Nino Niederreiter, celui-ci décochant un tir qui a dévié sur le patin de Pominville. Ce dernier en était à son troisième but de la série.

Dallas a profité d'une pénalité pour avoir retardé le jeu imposée au Minnesota quand le tir de la ligne bleue de Hemsky s'est faufilé au travers la circulation lourde et a battu Dubnyk à 9:11 pour une égalité de 1-1.

Coyle a remis le Wild en avant, 2-1 cette fois, à la suite d'une échappée; il a toutefois dû résister au repli du défenseur des Stars Alex Goligoski et maîtriser une rondelle bondissante avant de pouvoir faire une feinte vers son revers et tromper Niemi à 10:14.

Dallas a égalé le score 2-2 pendant un avantage numérique à 13:24 quand Eaves a fait dévier un tir de la ligne bleue du défenseur Kris Russell, puis a pris les devants à 18:51 lors d'une poussée à l'attaque à l'issue de laquelle la passe vers l'enclave de Jason Demers a dévié sur le patin de Spezza et ainsi battu Dubnyk.

« Ils se nourrissent beaucoup de leur jeu de puissance, et ce soir en est un bon exemple, a indiqué Pominville. Lorsque vous perdez la bataille des unités spéciales, vous n'allez habituellement pas remporter la victoire. C'est ce qui s'est produit. »

Minnesota a eu le dessus sur Dallas 14-2 au chapitre des lancers au troisième tiers, mais a été limité à des tirs en périphérie.

« Nous avons continué à faire la même chose que nous faisions très bien jusqu'ici : bloquer des tirs et les lignes de tir, afin qu'ils ne puissent atteindre le but en ligne droite », a évoqué Niemi.

 

 

En voir plus