Skip to main content

Les Stars mettent Alexander Radulov sous contrat pour cinq ans

L'attaquant russe a récolté 54 points avec les Canadiens la saison dernière

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - Au terme de longues et ardues négociations, l'attaquant Alexander Radulov a finalement choisi de prendre le chemin de Dallas en acceptant l'offre de cinq ans et 6,25 millions $ par saison des Stars, lundi.

Le Russe de 30 ans, qui a effectué son retour dans la LNH la saison dernière avec les Canadiens de Montréal, affirme avoir été en discussion avec l'organisation montréalaise jusqu'à la toute fin.

Selon ce qu'a expliqué Radulov, le directeur général Marc Bergevin a même offert d'égaler l'offre des Stars à la dernière minute, mais il avait déjà donné son accord à Jim Nill, le directeur général des Stars.

Cependant, les Canadiens soutiennent que Radulov avait la même offre sur la table avant même l'ouverture du marché des joueurs autonomes le 1er juillet.

Cette information a cependant été contredite par l'attaquant qui a affirmé que jamais, au cours du processus, Montréal n'avait voulu lui accorder un contrat d'une durée de cinq ans. 

Visiblement mal à l'aise, le Russe a précisé que c'était son agent qui avait mené les négociations.

« Le montant était à peu près la même chose, la question tournait autour du terme, a expliqué Radulov. Je voulais vraiment au moins cinq ans pour pouvoir jouer et ne pas avoir à m'inquiéter à ce propos. J'ai obtenu un contrat à long terme et je suis content. 

« À Montréal, c'était trois ou quatre ans. Mais je ne crois pas que nous devrions parler de ça. »

Quoi qu'il en soit, le Russe jouera désormais sous d'autres cieux après que les Canadiens lui eurent donné la chance de se faire valoir l'an dernier, alors que sa réputation était à refaire.

Radulov a saisi l'occasion avec brio en récoltant 54 points, dont 18 buts, en 76 rencontres et en étant la plupart du temps celui qui jouait avec le plus d'énergie et d'émotions.

« J'ai vraiment aimé jouer à Montréal, les gens ont été bons pour moi, a-t-il dit. Mais à la fin, c'est un marché. [...] Je ne mentirai pas, l'an dernier je voulais signer pour plusieurs années, mais j'ai vraiment apprécié la chance qu'on m'a offerte. Je croyais que ce serait facile de s'entendre cet été, mais nous n'avons pas été en mesure de nous rapprocher. »

L'impressionnante campagne qu'il a connue n'est pas passée inaperçue à travers la ligue, et les Stars disposaient de l'espace nécessaire sur la masse salariale pour tenter leur coup avec l'ailier gauche.

« Nous l'avons vu jouer à Montréal, il a très bien fait, il a été l'un des meilleurs joueurs, ce n'est pas un secret, a déclaré Nill. Nous avons ensuite fait quelques appels, nous connaissons beaucoup de gens qui ont joué avec lui. Tout le monde a vanté sa personnalité. Et puis, nous avons eu la chance de lui parler à l'ouverture du marché et j'ai été très impressionné. »

À plusieurs reprises au cours de la conférence téléphonique, Radulov a vanté les changements effectués à la formation des Stars par Nill au cours de la saison morte. Après avoir terminé au 11e rang dans l'Ouest, les Stars ont fait l'acquisition du gardien Ben Bishop et du défenseur Marc Methot par le biais de transactions avant d'accorder un contrat au joueur de centre Martin Hanzal à l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

« Ça démontre qu'ils veulent vraiment gagner, a expliqué Radulov. Il n'y a aucun doute que ç'a pesé dans la balance. Tu veux toujours jouer pour une équipe qui a une chance de gagner et j'ai vraiment vu ça à Dallas.

« À ce chapitre, c'était une décision facile. »

En voir plus