Skip to main content

Les Stars forcent la tenue d'un match ultime

Dallas marque trois buts en première période du match no 6 et s'accroche pour empêcher les Blues de passer en finale de l'Ouest

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS - L'entraîneur des Stars de Dallas Lindy Ruff est celui qui a le mieux décrit la victoire de 3-2 des siens contre les Blues de St. Louis dans le match no 6 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au Scottrade Center en complimentant le gardien adverse.

« Nous pouvons simplement reprendre le scénario du dernier match et remplacer les mentions où il est indiqué à quel point [le gardien des Blues Brian Elliott] a bien joué [dans le match no 5], et y inscrire le nom [du gardien des Stars Kari Lehtonen], a déclaré Ruff.

 

Lehtonen a été brillant avec 35 arrêts, et les Stars ont marqué trois fois en première période afin de lui fournir un coussin tout juste suffisant.

Video: Lehtonen et les Stars résistent et l'emportent 3-2

« Il s'est imposé pour nous ce soir, et ce sont des choses qui arrivent en séries éliminatoires, a indiqué Ruff en parlant de Lehtonen. Les gardiens doivent parfois voler des matchs. Autant nous méritions de gagner le dernier match, si l'on se fie aux statistiques avancées, autant le scénario, s'est inversé. Le résultat a été l'inverse. »

Mattias Janmark et Vernon Fiddler ont compté à 20 secondes d'intervalle, puis Jason Spezza a touché la cible en avantage numérique à 16:49 pour chasser le gardien des Blues Brian Elliott de la rencontre. Jake Allen lui est venu en relève.

Dallas a évité l'élimination en égalant cette série quatre de sept 3-3. Le match ultime aura lieu au American Airlines Center mercredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, SN).

Lehtonen a réalisé plusieurs arrêts clés, dont un contre l'ailier gauche des Blues Jaden Schwartz dans les derniers instants de la partie pour préserver l'avance de 3-2 des siens.

« C'était excitant », a reconnu Lehtonen en parlant de la dernière minute de jeu plutôt chaotique. « J'ai simplement tenté de demeurer le plus calme possible et de suivre la rondelle, sans tenter de jouer autrement que je l'avais fait au cours des 59 minutes et demie précédentes. C'est facile à dire, mais ç'a fonctionné aujourd'hui. »

Alexander Steen et Patrik Berglund ont assuré la réplique des Blues, tandis qu'Allen a effectué sept arrêts en relève à Elliott. Ce dernier a accordé trois buts sur sept tirs.

Les Blues espéraient se nourrir de l'énergie de la salle comble de 19 808 spectateurs et connaître le même genre de départ qu'au cours du match no 5. Les Blues ont plutôt été lents à démarrer, et les Stars en ont profité.

« Quelques bonds malchanceux dans notre zone ont mené à des buts de leur côté, a analysé Steen. Il s'agit d'un important retard à combler en séries éliminatoires. Nous avons tout tenté, nous avons bien joué après avoir accordé le troisième but, et nous nous sommes concentrés simplement sur le fait de générer du momentum et de passer du temps en zone adverse quelque peu.

« Nous avons assurément obtenu un bon nombre de chances de marquer pour niveler la marque. Nous retournons maintenant à Dallas. »

Janmark a donné les devants 1-0 aux Stars après que la tentative de dégagement du défenseur des Blues Colton Parayko eut été bloquée. Valeri Nichushkin a relancé Janmark, qui s'est partiellement échappé et qui a déjoué Elliott par-dessus la mitaine avec un tir des poignets du cercle gauche à 4:53.

Fiddler a célébré son 36e anniversaire en comptant à la suite d'un dégagement raté d'Elliott. Les Stars ont poursuivi le jeu et Fiddler a redirigé la passe de Colton Sceviour dans le fond du filet à 5:13 pour porter le pointage à 2-0.

« Nous sommes demeurés en état de choc pendant cinq minutes, a souligné l'entraîneur des Blues Ken Hitchcock. Nous avons très bien entamé la rencontre. Une fois le choc passé, nous avons très bien joué. »

Les Blues ont eu l'occasion de provoquer une échappée en infériorité numérique, mais la passe du défenseur Alex Pietrangelo vers Kyle Brodziak a été interceptée par l'arrière des Stars John Klingberg. Celui-ci a ensuite alimenté Spezza, qui s'est amené dans l'enclave après que Jay Bouwmeester eut chuté sur la glace. Spezza a contourné Scottie Upshall, puis il a battu Elliott avec un tir des poignets du côté rapproché pour accroître l'avance des siens à 3-0 à 16:49.

« Je pense que le but qui nous a fait le plus mal est le troisième, a avancé Hitchcock. Nous avons tiré de l'arrière 2-0 un million de fois cette saison. Le troisième but nous a fait mal, car nous sommes passés bien près d'obtenir une échappée, et la prochaine chose que l'on sait, c'est qu'ils marquent un but chanceux… qui s'avère être le but gagnant. »

Les Blues ont rehaussé leur niveau de jeu d'un cran en deuxième période en dominant les Stars 14-5 au chapitre des lancers et en comptant l'unique filet de l'engagement.

Steen a poussé le retour du lancer de Robert Bortuzzo derrière Lehtonen pour réduire l'écart à 3-1 à 7:29.

Les Blues ont contrôlé le jeu au cours de cette période et ils ont généré plusieurs belles occasions de marquer, mais ils ont été incapables d'en profiter. Les Blues ont obtenu 75 tentatives de tirs, mais ont raté le filet 19 fois.

Berglund a porté le pointage à 3-2 à 8:49 du troisième vingt en déjouant Lehtonen de l'enclave sur une passe arrière de Jori Lehtera.

 

En voir plus