Skip to main content

Les Sharks viennent à bout des Flames en prolongation

Jones bloque 47 lancers; Pavelski marque le but vainqueur

par Aaron Vickers / Correspondant LNH.com

CALGARY - Joe Pavelski a compté à 19 secondes de la période de prolongation et le gardien Martin Jones a effectué 47 arrêts, un sommet en carrière, et les Sharks de San Jose ont battu les Flames de Calgary 2-1, lundi soir, au Scotiabank Saddledome.

Brent Burns a été l'autre buteur des Sharks (36-23-6), qui ont remporté trois de leurs quatre derniers matchs et montrent une fiche de 18-5-4 depuis le 9 janvier.

 

Avant la rencontre, San Jose occupait le troisième rang de la section Pacifique, quatre points derrière les Kings de Los Angles, et six derrière les meneurs de la section, les Ducks d'Anaheim.

Video: Jones, Burns lead Sharks to OT win

Joe Colborne a inscrit le seul but des Flames (27-34-5). Le gardien Joni Ortio a réalisé 21 arrêts. Calgary a subi la défaite huit fois à ses neuf dernières parties et n'a que deux victoires à ses 13 derniers matchs.

Burns s'est dirigé vers le but avant de relayer la rondelle rapidement à Pavelski, qui l'a poussée entre les jambières d'Ortio pour inscrire le but gagnant.

Colborne a forcé la tenue de la prolongation avec seulement 1:22 à faire en troisième sur le 48e tir au but des Flames.

Lors d'une pénalité à Brenden Dillon pour avoir retardé la partie, Ortio s'est dirigé au banc à la faveur d'un attaquant supplémentaire. Mark Giordano a ensuite conservé le disque en territoire des Sharks à la ligne bleue et a décoché un tir que Colborne a fait dévier derrière Jones pour égaler le pointage 1-1.

Jones avait arrêté les 17 tirs précédents au cours de la période. Il a frustré Garnet Hathaway du bas du cercle des mises en jeu à 12:43 et a aussi brillé sur le lancer de la pointe de Giordano dévié par Gaudreau à 15:19. Jones a aussi fait un autre bel arrêt en plongeant aux dépens de Gaudreau.

Burns, la troisième étoile de la dernière semaine dans la LNH, a compté sur le deuxième tir au but du match des Sharks à 1:56 du premier engagement. Ortio a bloqué le tir de Burns avec son bloqueur, mais la rondelle a bondi haut dans les airs. Dougie Hamilton a poussé le retour à la pointe avec son gant. Burns s'est alors emparé de la rondelle et a dirigé un deuxième lancer au travers la circulation lourde qui a déjoué Ortio, qui avait la vue voilée pour donner les devants 1-0 aux Sharks.

Burns, qui domine tous les défenseurs de la LNH avec 24 buts, a touché la cible lors de ses quatre dernières parties. Il est devenu le premier défenseur à compter plus de 23 buts en une année depuis la saison de 31 buts de Mike Green en 2008-2009 avec les Capitals de Washington.

Le but est survenu 28 secondes après que Hamilton soit passé bien près de donner les devants aux Flames. Son tir de la pointe a échappé à Jones et se dirigeait dans le filet, mais Mikael Backlund a empêché le disque de traverser la ligne rouge.

Lors d'une attaque à cinq tard dans la période, Jones a effectué des arrêts consécutifs sur un tir de la pointe de Sean Monahan et sur le retour dont s'était emparé Hamilton. Il s'agissait de deux des 12 arrêts de Jones dans une première période sans but. Jones a bloqué 18 tirs au deuxième tiers.

Il a bloqué le lancer de Brandon Bollig et a effectué des arrêts consécutifs aux dépens de Matt Stajan dans un intervalle de 14 secondes, trois minutes après le début du deuxième vingt. À 9:37, lors d'une attaque massive des Flames, il a plongé pour frustrer Gaudreau avec un arrêt du bloqueur.

Ortio a aussi bien fait en bloquant le tir sur réception de Matt Nieto après une passe de Tomas Hertl à 10:11. Il s'agissait du premier tir au but de San Jose en deuxième. Le tir au but précédent des Sharks avait été effectué à 8:17 de la première période.

Alors que les Sharks se retrouvaient en désavantage numérique avec un peu plus d'une minute à faire dans la période, Jones a bloqué un tir dévié par Colborne et a plongé pour arrêter le retour pris par Monahan.

 

En voir plus